Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web 29/04 : spéciale cours de l’or et de l’argent
Cours de l'argent - (c) cotation AuCOFFRE.com
Cours de l'argent - (c) AuCOFFRE.com

Revue du web 29/04 : spéciale cours de l’or et de l’argent


Une semaine positive pour les métaux précieux, marquée par la hausse des cours, en particulier pour l’argent qui a performé tout à long du mois d’avril. Il n’est pas trop tard pour rentrer dans le métal blanc et avec une hausse de 26% depuis le début de l’année, les prises de bénéfice sont tentantes !

Premières prises de bénéfice de l’année

Les premières prises de bénéfice ont commencé. Après la forte progression des cours de l’or depuis le début de l’année, certains investisseurs ont décidé de prendre des bénéfices en revendant leurs ETFs (contrats or). La semaine dernière, le spécialiste ETF Securities a enregistré sa première décollecte significative pour l’or depuis le début de l’année, pour un montant de 66 millions de dollars,  précise cette dépêche de l’Agence Option Finance.
Ces décollectes successives pour une prise de bénéfice explique les “trous d’air” dans le cours de l’or autour du 4, du 15 et du 25 avril.

Depuis le début de la semaine, le cours de l’or a nettement remonté, en dollar comme en euro.

Cours de l'or en euros - (c) AuCOFFRE.com
Cours de l’or en euro – (c) AuCOFFRE.com

Cette tendance à la hausse est encore plus marquée pour l’argent, dont le cours est plus volatil que celui de l’or et qui connaît une ascension continue depuis le début du mois d’avril.

Cours de l'argent - (c) cotation AuCOFFRE.com
Cours de l’argent en euro – (c) AuCOFFRE.com

Fait intéressant relevé dans ce communiqué du Silver Institute, la majorité des détenteurs ETPs or sont des investisseurs institutionnels, alors que pour les ETPs (exchange traded products) argent, il s’agit plus d’investisseurs particuliers, de détail. Ceci expliquerait pourquoi les ETPs argent sont plus résistants que les ETPs or. Le marché de l’argent est surtout moins facile à manipuler

Toujours selon le Silver Institute, “les principaux ETPs (adossés à des métaux précieux et sont des titres qui se négocient sur les marchés boursiers) sont soutenus par des moyens physiques (alloués) en métal, ce qui faciliterait la confiance dans cet investissement.

Le cours de l’argent en nette hausse

L’argent explose et c’est loin d’être terminé, dixit Capital. En effet, l’argent est au plus haut sur 10 mois. Objectif Eco pose la question : est-il encore temps d’acheter de l’argent ?

Le 15 décembre, l’once d’argent était tombée à 12,52€ (cotation AuCOFFRE.com), elle est aujourd’hui estimée à 15,60€ et s’approche même des 18$ après avoir longtemps stagné autour de 14€.

L’argent semble enfin sorti de sa longue phase baissière amorcée fin 2012. Il est encore trop tôt pour parler de rallye haussier, et donc trop tôt aussi pour dégager des bénéfices sur l’argent ? Trop tard pour y entrer ?
Pour rappel, en décembre 2012, l’once était estimée à 25€ et dollar, elle atteignait le double de sa valeur actuelle. Donc oui, l’argent est toujours bon marché, les investisseurs peuvent encore rentrer dedans.

Sur les fondamentaux, “en tant qu’actif tangible, l’argent offre une protection contre les risques d’une reprise de l’inflation, que pourraient finir par provoquer les politiques ultra-expansionnistes des grandes banques centrales”, souligne à juste titre l’article de Capital.

Entre le lundi 4 avril et aujourd’hui 29 avril, l’argent a pris 15%. Depuis le début de l’année, il a même augmenté de 26%. Il est donc tentant de prendre des bénéfices !

Le Pérou, qui possède les plus grandes réserves d’argent au monde, soit 21 % des réserves mondiales (et 5 % des réserves d’or mondiales), devrait se réjouir de cette hausse du cours de l’argent. Si la richesse du sol est un atout, il est aussi source de conflits sociaux, par manque de considérations écologiques et des droits des natifs sur leurs territoires ancestraux.

Face à l’or, le dollar ne fait pas le poids

Au Suriname, la relique barbare joue son rôle de régulateur des monnaies et d’extincteur de dette : “Face à la crise économique, la Banque centrale du Suriname (CBVS) va tenter de réapprovisionner ses réserves en or. Cette décision prise par son gouverneur Glenn Gersie devrait changer la tendance de ces dernières années qui était d’échanger de l’or contre des dollars.” Finalement, le dollar n’était pas une si bonne affaire que ça…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …