Publicité

Le président Sarkozy réclamait que les responsables de la crise financière soient punis. Le FBI ne l’avait pas attendu et annonce qu’il lance une enquête. Freddie, Fanny, AIG sont sur la sellette ainsi que vingt quatre autres établissements bancaires et des organismes de crédit.

Pendant des mois ces sociétés donnaient l’impression de ne pas savoir ce qu’il se passait alors que les actions de certain de leurs dirigeants prouveraient le contraire. En clair, le FBI enquête pour savoir s’il y a eu délit d’initié. A quand d’anciens patrons de banque menottés feront-ils la une des journaux, à l’instar de Kenneth Lay l’ex patron d’Enron, quelques années en arrière.

La SEC (« gendarme » de Wall Street) traque de son côté aussi les fraudes et les manipulations de marché. Ainsi, qui est à l’origine du vent de panique qui fit perdre en quelques heures 99% de la valeur de l’action United Airlines, alors que l’information à l’origine de cette chute datait de 2001 ?

Nous ne sommes pas en période révolutionnaire, mais des têtes vont tomber.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici