Publicité

Le cours de l’argent est orienté à la hausse en ce milieu du mois de septembre 2022. Enfin, le métal blanc semble vouloir sortir du marasme dans lequel il semblait enfermé depuis des mois. Pourquoi un tel coup de fouet ?

Le cours de l’argent en hausse

On avait l’impression que cela n’arriverait plus jamais. Alors que l’or semblait encore réagir un petit peu aux différentes annonces économiques (à la baisse ou à la hausse), l’argent donnait vraiment l’impression d’avoir des semelles de plomb. Pourtant, depuis un peu moins de quinze jours, avec une forte accélération cette semaine, l’argent s’envole. On enregistre entre le plus bas du début du mois et aujourd’hui une augmentation de 20%. Avec une progression qui n’est absolument celle de l’or. L’argent joue cavalier seul sur le coup.

Un short squeeze qui fonctionne ?

Dans la recherche d’explications, la première qui vient à l’esprit est celle d’un short squeeze sur l’argent. C’est-à-dire que les spéculateurs à la baisse sur ce métal sont obligés de racheter leurs positions pour ne pas trop perdre quand le cours remonte. C’est un effet d’entraînement, plus ils commencent à acheter, plus le cours grimpe, plus il devient urgent d’acheter encore plus. On se souvient de cette manœuvre conduite par les « petits porteurs » du forum Wallstreetbets en janvier 2021, tentative de short squeeze finalement avortée.

Un gros rebond sur un support ?

 Dans cette chronique hebdomadaire, nous reprenons les analyses techniques de notre expert en métaux précieux Tradosaure. Et si vous regardez sa mise à jour de la semaine, vous pourrez remarquer que le cours de l’argent est reparti à la hausse au contact d’un support majeur. Il s’agit du support 16,8 – 17,9 euros et 17-18,4 dollars l’once d’argent. Mais le rebond s’est véritablement transformé en envolée ensuite donc il y a un élément extérieur à l’analyse technique qui intervient. Est-ce que les investisseurs ont décidé d’arrêter le massacre de l’argent ? Anticipent-ils une information industrielle majeure ? Tout comme le systématisme des positions vendeuses n’était pas normal, le retournement sur l’argent est pour l’instant bien mystérieux. A suivre comme on dit dans les romans feuilletons.

L’or latéralise encore

Cette progression de l’argent est d’autant plus spectaculaire que le cours de l’or en euros et en dollars latéralise depuis des mois. En euros, on est toujours dans le support des 1680 – 1754 € et pour l’or en dollars c’est la limite des 1672- 1765 $ qui bloque tout mouvement. Dans une période inflationniste, avec de nombreuses annonces sur les taux d’intérêt, une évolution des monnaies et un risque fort de ralentissement économique, on peut s’interroger sur cette apathie du métal jaune.

Publicité
Article précédentFrance : quel pouvoir d’achat à l’ère de la « fin de l’abondance » ?
Article suivantLes actions chutent et le cours de l’or dévisse : vers un remake de 2008 ?
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici