Publicité

Les cours de l’or et de l’argent ont vécu au début de la semaine une forte correction. Les investisseurs dans les métaux précieux doivent-il paniquer ? Des éléments de réponse avec notre expert en analyse technique.

Une forte baisse de l’or et de l’argent dans le sillage de la bourse

A quelques jours de l’arrivée du Tour de France, l’expression « chute à l’arrière » utilisée par les commentateurs de la grande boucle va comme un gant à la situation de l’or et de l’argent. L’or est en baisse, l’argent encore plus mais pour quelle raison ? Sans doute à cause de la bourse. En effet, les marchés sont en baisse, le cours de l’or papier (ETF) est victime d’un effet de bordure. Il est freiné dans le sillage tumultueux des marchés actions. On a aussi vu au printemps dernier que pour maintenir leurs marges, des traders prennent leurs plus-values sur l’or et l’argent quand leur portefeuille de titres est malmené.

Une correction des cours qui n’impacte pas les supports

C’est une des forces de l’analyse technique proposée par notre expert Tradosaure. Elle permet de garder la tête froide en regardant autre chose que « la chute » qui est une perception totalement subjective. Ce lundi 21 septembre, le cours de l’or en euros est allé tester un support majeur, celui des 1614-1633 euros l’once d’or pour clôturer en fin de journée juste au-dessus. L’événement se limite donc à une correction qui a été stoppée par un support. En dollars, c’est la même chose, le support majeur est celui des 1881-1923 dollars. Là aussi une baisse d’un peu plus de 3% en journée pour finalement terminer avec un petit 1% à la clôture.

Après la grande ascension, le cours de l’argent reprend son souffle

La baisse enregistrée hier sur le prix de l’once d’argent en dollars est de 16% ! Chiffre bien évidemment impressionnant sauf si on remet en perspective cette baisse par rapport à la progression des 6 derniers mois. En dollars, depuis le 10 mars 2020, l’once d’argent a pris 153% ! En euros, on est à 138% d’augmentation de la valeur. Si en plus, on regarde les courbes, on s’aperçoit que des supports mineurs ont cassé mais que les supports majeurs ont tenu. Pour Tradosaure, cette pause est un événement « normal » dans la vie d’un cours.

Pourquoi le prix des pièces d’or ne baisse pas autant ?

Le cours de l’or « public », que l’on trouve sur les sites de bourse notamment est celui de l’or papier. C’est-à-dire, qu’il peut réagir comme une action puisqu’il s’agit de « certificats » de propriété d’or dont seulement une petite partie est transformée réellement en lingots stockés dans des coffres. Donc, il suffit que de nombreux traders vendent leurs titres pour que le cours baisse fortement. On l’avait vécu au début du confinement quand la « valeur refuge » chutait…en pleine crise sanitaire et  économique. Les pièces d’or sont par définition de l’or physique. Et leur prix ne dépend pas que de leur poids en or. Il y a d’autres sous-jacents, d’autres paramètres qui font le prix d’une pièce d’or : son état, sa rareté, sa popularité, son âge, etc. Donc même si le cours de l’or vient à baisser fortement, le prix de certaines pièces d’or peut ne pas bouger.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici