Publicité

Les tendances se sont toutes inversées pour le cours de l’or et de l’argent. Le lent glissement enregistré ces dernières semaines s’est transformé en hausse en quelques jours. Et l’annonce du vaccin Pfizer a tout changé. On se demandait si le prix de l’or allait poursuivre sa baisse ou se reprendre. La leçon de la semaine : rester humble !

9 novembre à 13 h 05 : l’annonce d’un vaccin COVID qui change tout !

Le groupe Pfizer publie juste avant 13 heures un communiqué qui affirme que le laboratoire dispose d’un vaccin COVID efficace à 90%. Immédiatement les bourses mondiales flambent et l’or fait le chemin inverse passant de 1648 euros à 1570 euros l’once d’or. Pour notre partenaire Tradosaure, c’est une nouvelle preuve qu’il faut rester humble dans l’analyse des cours. En effet, dimanche dernier il affirmait que les cours de l’or et de l’argent repartaient à la hausse. Lundi à 13h05, c’est une baisse de 4 à 7% qui est enregistrée. « Timing parfait » précise ironiquement notre expert. Pour l’or en euros, on a testé le support précaire 1590-1630 euros l’once et le cours s’est repris. Pour le cours de l’or en dollars, le support précaire n’a même pas été touché.

[8 novembre] Cours de l’or : finalement, c’est une hausse !

On aime toujours quand notre partenaire spécialiste de l’analyse graphique avoue qu’il s’est trompé. « A titre personnel j’avais annoncé que je craignais un retour sur le support majeur des 1497 euros l’once d’or » nous dit-il dans sa vidéo du jour. Mais comme nous sommes bons camarades, nous rappellerons aussi qu’il a toujours laissé une porte ouverte au doute et notamment au rebond sur le support précaire des 1590-1630 euros. Et c’est bien ce qu’a fait l’or juste avant la clôture hebdomadaire. Evolution qui se poursuit en ce lundi 9 novembre 2020.

Cours de l’or en euros : quelques jours de hausse et les tendances se retournent.

Les tendances de moyen terme à 20 et 50 semaines même si elles restaient haussières commençaient à faiblir. En effet, le cours de l’or s’était positionné au-dessous de la moyenne mobile 20 semaines ce qui annonçait, si la tendance se confirmait, une possibilité de neutralité du cours…avant une baisse. C’était le « pari » personnel de Tradosaure. Ndr : on rappelle ici que Tradosaure comme les contributeurs et éditeurs du blog l’or et l’argent ne donnent pas de conseils d’investissement mais peuvent parfois émettre un avis personnel informatif et pédagogique. Mais en fait, un vif rebond sur le support précaire des 1590-1630 euros l’once a donné une toute autre orientation au cours de l’or en euros. En deux jours, les tendances de court terme (20 et 50 jours) on repris des couleurs et s’orientent à la hausse.

Cours de l’or en dollars : c’est la même chose !

Il sera difficile de dire si l’élection américaine a été positive ou négative pour l’or. En effet, même si le dollar a été quelque peu attaqué depuis quelques jours, comme le cours en dollars et en euros vivent quasiment les mêmes évolutions, il n’est pas certain que la politique américaine pèse directement sur le cours. Là aussi, il y avait un support majeur à -10% sous le cours. Finalement, c’est la résistance des 2036 dollars l’once qui a aimanté l’or. Il reste pas mal de chemin pour y arriver mais dans les faits, là aussi, toutes tendances sont orientées à la hausse.

Publicité

Cours de l’argent : après la baisse, voici la hausse.

Rien de très original pour l’autre métal précieux que nous suivons. Lui aussi a préféré la hausse à la baisse. Que ce soit en dollars ou en euros, le support vers lequel l’argent semblait se diriger était à environ 15 ou 20% en dessous. Ce qui n’est pas effrayant pour le cours de l’argent. Eh bien finalement, c’est dans l’autre sens que le cours a décidé de partir. En revanche les résistances au-dessus sont assez éloignées des cours actuels. Donc tendance haussière mais tout ceci est fragile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici