Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Crise / La crise va-t-elle tuer le Web 2.0 ?

La crise va-t-elle tuer le Web 2.0 ?


La crise économique douche les espoirs de financement, écrit le fondateur de TechCrunch, qui déclare la mort du Web 2.0. Face à la récente déconfiture des marchés financiers, les start-up de la Silicon Valley spécialisées dans le Web 2.0 vont devoir réduire leurs dépenses. C’est le message émis par Sequoia Capital, un groupe d’investisseurs spécialisé dans les entreprises du Nasdaq et connu pour ses prises de positions dans Google, Linkedln, YouTube ou Yahoo!.

Michael Moritz, membre de Sequoia Capital et soutien de la première heure de Google, a émis la première alerte. “Nous entrons dans des temps difficiles qui impliquent des décisions drastiques. L’objectif pour les start-up devant être de mettre les comptes à flot, de réévaluer les salaires et de faire des économies”, a-t-il annoncé aux entreprises présentes dans le portefeuille de Sequoia Capital. “Nous parlons ici de survie”, a-t-il ajouté.

Signe de ce climat de défiance, Loïc Le Meur, un blogueur français exilé aux États-Unis, a annoncé vendredi qu’il licenciait environ un tiers de son personnel Seesmic, la start-up du Web 2.0 spécialisée dans la discussion vidéo en direct. “C’est un jour très triste. Comme vous le savez, notre activité doit faire face à une situation délicate. Les conditions de marché et la récession ont empiré. Pour faire face, nous devons prendre des décisions difficiles pour réduire nos dépenses. C’est en ce sens que je vous annonce devoir licencier sept employés de Seesmic”.

Vous consulterez avec intérêt le tableau de bord des licenciements de la Silicon Valley (VO). http://www.techcrunch.com/2008/10/17/keeping-count-the-techcrunch-layoff-tracker/

“Je suis capable de citer des dizaines d’entreprises qui n’ont devant elles que 6 à 12 mois de cash avant d’aller directement dans le mur. La plupart d’entre elles n’ont d’ailleurs pas licencié, elles ne sont pas dans ce tableau, et ce sont pourtant celles qui sont le plus risquées.” Commente Loïc le Meur sur son blog.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François FAURE

Jean-François FAURE
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Crise en Turquie : attention à l’effet domino sur l’économie mondiale

La crise monétaire turque, « un risque pour l’économie allemande ». C’est le signal d’alarme …