Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / AUCOFFRE / Le yuan, une monnaie qui promet

Le yuan, une monnaie qui promet


LORetLARGENT.info vous en parlait il y a déjà un moment : le dollar a perdu de sa superbe. Face à lui, le yuan, prêt ou presque à prendre la relève. La « super monnaie » chinoise n’a de cesse de progresser sur le marché économique international… et de marcher gentiment sur les plate-bandes du dollar. Fidèle à son habitude, le renminbi revient à la une de l’actualité économique. LORetLARGENT.info fait le point.

De plus en plus de dollars échangés en yuans
« Chaque jour, 400 millions de dollars sont échangés en yuans sur les 4 000 milliards de dollars de transactions quotidiennes enregistrées dans le monde », rapportait le Figaro hier. Un chiffre qui en dit long sur la place que le yuan est en train de prendre sur le marché économique mondial ! Traduction : le marché financier international donne ici un signe de confiance à la monnaie chinoise. Et par la même un message fort au dollar.

Toujours pas réévalué, cette monnaie permet au pays un taux de croissance plutôt bon, ce qui fait des jaloux et n’arrange pas la situation économique internationale…

Une bonne entrée sur la place boursière moscovite
Autre indice qui montre l’importance du yuan : son entrée sur la place boursière de Moscou ce mercredi. Le yuan s’échange donc désormais contre des roubles (le rouble, s’échange à Pékin depuis fin novembre). La Chine pourra alors payer ses importations dans sa propre monnaie. Une opération qui devrait renforcer davantage le renminbi… Et finir d’achever le règne du dollar. A noter que la Russie est elle aussi en faveur d’une réforme du système financier. Un allié de plus auprès de la Chine qui aimerait voir le yuan devenir monnaie de référence.

Quid de l’Euro ?
L’Euro se stabilise ces derniers jours, comme le titrait Le Point ce mardi 14 décembre ou l’indique l’article de ce matin des Echos. Cela n’empêche pas certains pays de la zone euro de chercher des solutions pour se sortir de la crise, un désaveu de la monnaie européenne qui reflète bien sa fragilité encore présente alors que certains économistes se veulent confiant… Jean-Michel Lamy du Nouvel Economiste affirmait haut et fort ce mardi que « l’euro n’est pas en danger », une formule qui fait plutôt figure de méthode Coué…

Parmi les très sérieuses alternatives avancées : revenir à leur monnaie nationale. L’un des pays qui semble se poser la question est la Slovaquie, selon l’Agence russe d’information internationale RIA Novosti. Le ministre slovaque des Finances, Ivan Miklos, a indiqué que le pays pourrait très bien sortir de la zone euro pour revenir à sa monnaie, la couronne slovaque.

Un autre pays européen réfléchit à cette option pour le moins surprenante. Certaines rumeurs disent que les Allemands auraient préféré conserver le deutsche mark. Selon Lisa Nienhaus, journaliste du service économie de la Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, les obstacles au retour à la monnaie allemande sont largement surmontables. L’argent perdu en repassant au mark ne serait peut-être pas plus important que si l’Euro était conservé…

Investir dans l’or pour juguler la crise
La guerre des monnaies fait toujours rage et le désordre économique est parti pour durer. Que faire pour assurer ses arrières, entre un dollar affaibli, un euro qui manque de force et un yuan de plus en plus fort ? Investir dans l’or ! L’once d’or a atteint un nouveau record il y a peu et s’affiche encore et toujours comme une valeur refuge. La Chine investit dans l’or, notamment les pièces, l’Europe devrait s’inspirer de la sagesse du géant asiatique.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Vera Valor Philharmonique argent lingot

Les poinçons sur les pièces d’or et d’argent

Le poinçon est une marque appliquée par le fabricant ou l’importateur sur la bijouterie d’or …