Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Monnaies d'or d'investissement / Les jeunes et les pièces d’or : une histoire d’amour qui dure

Les jeunes et les pièces d’or : une histoire d’amour qui dure


L’image de l’acheteur de pièces d’or reste dans l’inconscient collectif celle d’une personne plutôt âgée, sage et avisée, sachant que l’un des actifs les plus protecteurs reste le métal jaune : chez loretlargent.info, on aurait plutôt tendance à torde le cou à ces préjugés. Non, l’épargnant n’est pas forcément un sénior : aujourd’hui, de plus en plus de jeunes, de 25 à 40 ans, s’intéressent aux pièces d’or et d’argent, et se penchent sérieusement sur leur rôle sécurisant et rassurant.

La crise et les jeunes

La crise de 2008 a certes touché beaucoup de monde, mais les jeunes en particulier ont été sacrément malmenés : en 2009, « le taux de chômage des 15-24 ans a progressé sept fois plus sur un an que celui des autres catégories d’âge » (Sources : figaro.fr). Et justement, depuis le début de cette crise, les 28-40 ans ont de plus en plus tendance à se tourner vers des moyens de se prémunir de telles situations, pour que cela ne se reproduise plus ! Comment ? En misant sur les métaux précieux, l’or en ligne de mire.
Comme l’explique Daniel Blin sur figaro.fr, co-responsable du bureau de change Joubert à Paris, «Auparavant, nous n’avions presque que des acheteurs de 50 ans et plus. Mais depuis le début de la crise et la flambée des cours de l’or et de l’argent, de plus en plus de jeunes actifs viennent dans ma boutique.» Le profil type de l’acheteur jeune ? Il n’y en a pas vraiment, Daniel Blin ajoute que «cela va de l’ouvrier qui achète régulièrement des Hercule argent de 10 et 50 francs ou des Semeuse, au cadre moyen qui veut des pièces ou des lingots d’or.»

Les jeunes et l’or : pris sur le vif

Caroline, 35 ans, n’achète pas d’or, et n’en vend pas non plus, mais a « entendu dire que c’était un très bon placement » et s’y intéresse de près. Dorothée, 34 ans, sait que l’or reste une valeur tangible dont on peut se prémunir en cas de pépin : « Mon compagnon est marocain, et dans la tradition marocaine, on achète des bijoux en or, pour les porter certes, mais surtout pour avoir de l’or « de côté », au cas où ». Yannick, 29 ans, est venu à l’or par « toutes les publicités que l’on voit à la télévision et les articles de presse qui tournent sur le net. Je ne suis pas encore très branché investissement mais dans un futur proche, j’envisage sérieusement de me pencher sur la question. Pour moi, investir, c’est ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et diversifier ses capitaux ». Erkan, 32 ans, raconte son expérience de jeune marié : « En Turquie, l’or c’est sacré ! Les invités donnent des bijoux, des pièces et des lingots aux époux, en signe de prospérité et d’abondance. Au-delà de çà, j’ai toujours vu dans ma famille de l’or partout, on aime conserver l’or chez nous, pour avoir des fonds en cas de coup dur. Et par les temps qui courent, les coups durs sont difficiles à éviter ! ».

Entretien avec Julien Calet, conseiller Junior d’Aucoffre.com

LORetLARGENT.info : Quelles sont les tendances d’achat et de vente des jeunes 25/40 ans sur AuCOFFRE.com ?
Julien Calet : Ils ont tendance à avoir une préférence pour le LSP car il y a un coût inférieur par rapport aux pièces. Par contre c’est assez paradoxal car ils vont avoir tendance à essayer de jouer la plus-value plutôt que le placement sécuritaire.

En fait ils n’ont pas la même culture que les personnes plus âgées, ils n’abordent donc pas l’or comme un produit de sécurité mais plus comme un produit luxe qui permet de faire de l’argent.

LORetLARGENT.info : Comment communiquez-vous sur l’intérêt de l’or, des pièces d’or en particulier ?
Julien Calet : Voici les arguments que j’utilise le plus :
– Intérêt de l’or contre les crises économiques.
– Maintien de la valeur de l’or malgré la dévaluation des monnaies. Il y a un siècle on achetait un vélo avec un napoléon 20 francs, c’est toujours le cas aujourd’hui.
– Plus-value plus importante sur les pièces que sur l’or en règle générale grâce à la prime.
– Faillite bancaire ou crise économique = perte de l’argent placé sur les comptes bancaires par contre l’or lui ne disparaît pas.
– Si hyper inflation = perte du pouvoir d’achat et forte dévaluation des monnaies.

LORetLARGENT.info : Quelles pièces conseillez-vous pour un jeune souhaitant investir dans l’or ?
Julien Calet : Je conseille souvent les valeurs du type demi napoléon 10F car c’est une pièce pas trop cher à l’achat et qui a un potentiel de prise de valeur sur la prime très bon. Je les oriente souvent sur le LSP “Turbo” en leur indiquant de prendre des fractions de demi napoléon. Pour les membres plus jeunes qui ont des moyens assez importants, je les dirige vers les pièces “exotiques” : Panda chinois, Australian Nugget, Maple Leaf, Soles péruvien (les pièces du monde en gros). Le fait que les pièces soient un peu décalées cela plait beaucoup.
Je conseille aussi régulièrement des Napoléons tête laurée car c’est une pièce qui risque de prendre beaucoup de valeur rapport à sa rareté croissante.

LORetLARGENT.info
: Et vous, personnellement, comment vous placez-vous par rapport à l’or/aux pièces d’or ?
Julien Calet
: Perso, j’ai tendance à privilégier les pièces à l’or car le potentiel de prise de valeur par rapport à la prime est extrêmement intéressante. Et puis je suis d’avis que nous allons vers une crise qui va faire très mal dans peu de temps, et donc je préfère voir mes économies à l’abri sous forme d’or plutôt que de les voir se volatiliser dans une faillite bancaire comme ce qui s’est passé en Islande. En gros je suis de l’avis des personnes dans cette video.
Il faut se réfugier dans l’or avant que l’économie chute et je pense qu’il n’est pas trop tard pour le faire, malgré ce que peuvent dire les conseillers financiers.
Pour les pièces en elle même j’ai une grosse préférence pour le demi-napoléon et le panda chinois.

L’or met d’accord toutes les générations

Se tourner vers l’or, les pièces d’or en particulier, reste une évidence : les chiffres parlent !

Une demande en or qui reste exponentielle depuis 10 ans : aucun actif n’est capable de rivaliser avec çà ! L’or, c’est l’actif par excellence pour contrecarrer l’incertitude économique.

Se prévenir des fluctuations de l’or, assurer ses arrières, diversifier ses investissements, ne pas tomber dans les moyens d’épargne traditionnels ou encore se délester des offres de placement des banques, n’est-ce pas là une attitude raisonnable, qui ne dépend pas forcément de l’âge mais qui n’est, finalement, qu’une question de bon sens ?!

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Vera Valor Philharmonique argent lingot

Les poinçons sur les pièces d’or et d’argent

Le poinçon est une marque appliquée par le fabricant ou l’importateur sur la bijouterie d’or …