Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 09/12 : cours de l’or, production, récession, Shariah de l’or
cours or 09/12/2016
Cours de l'or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 09/12 : cours de l’or, production, récession, Shariah de l’or


Au menu de la revue du web cette semaine, la légère remontée du prix de l’once : avec une production en baisse, la quasi récession économique mondiale et les achats d’or dans le monde, les prévisions sont haussières pour l’or.

Cours de l’or : légère reprise

cours or 09/12/2016
Cours de l’or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

“L’or au comptant poursuit sa forte dépréciation entamée depuis le mois d’août dernier. (…)
A moins d’un franchissement de la première résistance à 1200$, les prochains objectifs sont baissiers : 1128$ et 1048$ à plus longue échéance” indiquait Rémi Ghenassia d’IG.com mardi 6/12. Les marchés en pleine euphorie “trumpienne” et “dollaresque” délaissent le métal jaune dont le cours a encore chuté cette semaine. Et d’après Dailyfx.com, “Les cours de l’or n’ont probablement pas encore atteint leur plus bas“. Mais à plus long terme, les prévisions sont plutôt haussière pour l’or.

Baisse de la production aurifère mondiale

La production aurifère pour commencer, aurait atteint un pic. Mais “Pas de panique” titre RFI, car les ressources ne manquent pas : “Pour autant la ressource en or ne manque pas dans le sous-sol. L’exploration en Afrique se poursuit”. Avec tout ce que l’on sait sur des méthodes d’extraction de plus en plus invasives, coûteuses et polluantes… Il suffit de regarder cette infographie sur la mine d’or la plus profonde du monde, Mponeng, en Afrique du Sud (4 km de long) et les risques représentés pour comprendre que ce n’est pas demain que la production d’or va remonter !

Trump haussier sur l’or

Chacun y va de sa petite analyse quant à l’influence du futur président des Etats-Unis sur le cours de l’or. “ETF Securities prévoit un renforcement des prix des métaux précieux et du pétrole en 2017, avec un prix de l’once d’or à 1440 dollars américains (actuellement à 1300 dollars), et de l’once d’argent à 23 dollars US (actuellement à 19 dollars)”, relaie NextFinance.net.

Mais la meilleure analyse, c’est celle de quelqu’un “du cru”, Jim Rickards, qui nous a honoré de sa présence lors de la Rencontre Annuelle et qui a répondu à toutes nos questions (et notamment sur l’influence de Trump).

Enfin, la récession figure parmi les autres facteurs haussiers de l’or. Même si elle est évitée à court terme, elle semble inéluctable et la reprise économique américaine et européenne sera lente, annonce finance-investissement.

Facteurs haussiers autour du monde

Un article paru relayé sur 24hGold évoque une décision prise par l’Accounting and Auditing Organisation for Islamic Financial Institutions (AAOIFI)  et le World Gold Council et qui devrait avoir des répercussions sur le marché de l’or. Le “Shariah Gold Standard” va permettre à 1,6 milliard de Musulmans du monde entier “d’investir dans :

  • L’or physique avec garde en coffre.
  • Des plans d’épargne or
  • Des certificats or
  • Des ETF or, dont probablement le SPDR Gold Trust, l’ETF or le plus significatif (GLD)
  • Les actions minières (en respectant certains paramètres de la charia)”.

L’article indique en outre que l’impact sur la demande d’or physique annuelle est “estimé à 500-1000 tonnes”.

En Turquie, “des investisseurs se tournent vers l’or à l’appel du président turc Erdogan”, ce dernier ayant “appelé ceux qui détiennent des monnaies étrangères, à les convertir en or ou en livre turque”. Message reçu 5/5 !

Pendant ce temps en Russie, Poutine continue d’acheter de l’or, faisant du pays l’un des plus gros acheteurs mondiaux avec 208 tonnes acquises en 2015, et cette tendance devrait continuer à la hausse. Le président russe poursuit ainsi sa stratégie d’investissement à long terme contre le risque systémique, les dévaluations monétaires et la guerre des monnaies.

“Acheter régulièrement de l’or et le conserver est plus payant”

Pour Nicolas Perrin sur La Chronique Agora, “Acheter régulièrement de l’or et le conserver est plus payant que d’essayer d’anticiper la tendance. Ainsi, vous lissez votre coût d’acquisition et vous optimisez votre assurance contre une issue fatale des expériences monétaires actuelles”. Et nous sommes bien d’accord avec lui !

Acheter… et payer en or !

Cette semaine, j’étais l’invité de Bordeaux.tv pour parler de VeraCash.
Le site Blockchaindailynews.com explique le fonctionnement du VeraCash, la monnaie “open-source” basée sur l’or qui répond aux évolutions de ce monde !

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …