Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Hausse de la criminalité, extraction aurifère… se tourner vers un or propre !

Hausse de la criminalité, extraction aurifère… se tourner vers un or propre !


En Roumanie, le projet canadien de mine d’or se heurte à la protection de l’environnement. Mais plus encore que l’extraction aurifère, ce sont les actes criminels autour de vol d’or, cette semaine, qui font l’actualité. Revue du web de la semaine.

L’or visé par la criminalité

On l’évoquait en décembre sur Loretlargent.info, alors qu’un employé d’une fonderie avait été abattu lors d’un braquage… et cela reste toujours autant d’actualité : la filière de l’or est toujours aussi touchée par la hausse de la délinquance.

Cette semaine, quatre suspects ont été interpellés suite au meurtre de cet employé parisien. Les voleurs s’étaient enfuis sans butin. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, “n’a pas caché sa satisfaction” suite à cette arrestation, selon un article de Paris Match du 25 septembre.

A Lyon aussi, de l’actualité autour d’un véritable trafic d’or. Des fossoyeurs lyonnais ont été présentés au juge pour avoir volé des bijoux et des dents en or sur des cadavres, selon Lyonpremiere.fr dans un article du 21 septembre.
Un véritable trafic de la honte, qui met pourtant en avant la revente d’or dans des réseaux peu regardant de sa provenance.

Et entre Paris et Zurich, ce n’est rien moins qu’une cinquantaine de kilos d’or qui ont été dérobés à la société de transport Brink’s, dans un avion d’Air France. Et “cela représente un butin de 1,6 millions d’euros” selon 20Minutes.fr, qui relate le vol dans un article du 23 septembre.

Si l’affaire a été rendue publique lundi, le butin a été dérobé entre jeudi et vendredi : la société de transports ne s’est rendue compte du vol que vendredi. La Brinks a donc assuré que l’or “n’était pas sous sa responsabilité” au moment où il a été dérobé, selon un article de l’Express du 24 septembre.

Une actualité qui rend encore plus évidente ce qu’on ne cesse de dire sur Loretlargent.info : oui, l’or est une valeur sûre, mais il doit être protégé !

Ruée vers l’or… dans les Balkans

En Roumanie, l’or continue également à faire parler de lui. Et notamment autour du projet canadien d’ouverture d’une mine d’or. Avec des craintes pour l’environnement : c’est notamment le sujet évoqué par RTL.be dans un article du 23 septembre.

Les “scientifiques et écologistes estiment que les risques sont plus importants que les bénéfices promis“, selon l’article du média belge. Et la question se pose en effet aussi pour Challenges.fr, qui dans un article du 23 septembre évoque les projets roumains et grecs et des “milliards d’euros d’investissement” qui pourraient entraîner de graves conséquences pour l’environnement.

Sur Euronews, on retrouve d’ailleurs des images de la chaîne humaine formée pour sauver la région roumaine de ce projet de mine, dans une vidéo postée le 22 septembre.
La solution pourrait venir de la législation européenne, qui interdit le détournement d’une rivière à moins que ce ne soit pour un projet d’intérêt public exceptionnel. C’est ce qu’évoque Sciences et avenir dans un article du 24 septembre.

La Roumanie… mais aussi la Guyane !

Dans un article du 20 septembre, Mediapart revient d’ailleurs sur le permis d’exploitation désormais gelé de Rexma en Guyane. Une enquête préliminaire pour “faux et usage de faux” a été ouverte. Et selon le média, “l’entreprise minière a occulté, point par point, l’impact environnemental de son activité“.
Toujours en Amérique latine mais au Pérou cette fois, c’est Zegreenweb.com qui évoque les dangers de l’exploitation aurifère pour l’environnement. Dans un article du 20 septembre, le site détaille les risques liés à l’utilisation du mercure par les chercheurs d’or.

Et quand il est question d’or équitable pourtant, des solutions sont possibles. C’est notamment celle qui est proposée par la Vera Valor, la pièce d’or propre produite par AuCoffre.com et qui entre dans la charte de la Clean Extraction.

La revue insolite

Planet.fr propose cette semaine un zoom insolite, en se penchant sur l’histoire de la plus vieille pièce de monnaie. Elle a été frappée par Crésus, un nom qui résonne de nombreuses significations quand il est question de richesse !

Et c’est l’un de ceux qui avaient déjà compris l’importance de l’or pour s’assurer contre les risques. Une lecture de l’article du Monde du 24 septembre s’impose donc, qui estime que “l’or représente une assurance contre toutes sortes de risques”.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …