Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 10 juin : rebond du cours de l’or, Soros, Inde, chèques
Cours or coté euro (c) Aucoffre.com
Cours de l'or en euro - 11 juin 2016 (c) AuCOFFRE.com

Revue du web du 10 juin : rebond du cours de l’or, Soros, Inde, chèques


Cette semaine, le cours de l’or repart en flèche à la hausse, avec des indicateurs économiques négatifs. L’investisseur milliardaire George Soros ne s’y est pas trompé en revenant sur le marché de l’or. Il est aussi question de la demande indienne, quasi muette et de la validité des chèques.

Le cours de l’or repart à la hausse

La consolidation aura été de courte durée. Cette semaine l’or reprend du poil de la bête, en dollar et en euro, après les déclarations de la présidente de la FED lundi concernant les taux, d’autant que mercredi, la Banque mondiale a réduit ses prévisions de croissance mondiale de 2,9% à 2,4% pour 2016.

Parmi les facteurs favorables à l’or, la BCE a annoncé qu’elle commençait le 08 juin le programme de rachat des dettes d’entreprise, faisant passer les coûts d’emprunt sous les 1%.  Cette baisse des taux européens devrait refaire passer l’or dans une phase haussière.

Le cours de l’or a franchi ce vendredi la barre des 1130€ et des 1280$. La correction semble être finie, mais l’or papier n’est pas à l’abri de la volatilité des marchés.

 

Cours or coté euro (c) Aucoffre.com
Cours de l’or en euro – 11 juin 2016 (c) AuCOFFRE.com

 

Cours or coté dollar (c) Aucoffre.com
Cours de l’or en dollar – 11 juin 2016 (c) AuCOFFRE.com

L’inflation, que les banques centrales cherchent à stimuler de part et d’autre du monde, est de retour, du moins aux Etats-Unis. Et l’or est la meilleure couverture contre l’inflation, c’est ce que rappelle Phoenix Capital sur 24hGold. Ce qui explique pourquoi les banques centrales en achètent autant en ce moment…

George Soros revient sur les marchés financiers ! Et il accapare de l’or

Un qui ne s’est jamais trompé en matière d’investissement, c’est le milliardaire Soros, qui avait déjà brillé par sa clairvoyance en investissant massivement dans l’or avant la crise de 2007.

Il revient sur les marchés financiers et accapare de l’or, après quelques années de pause. Ce qui n’est pas très bon signe pour l’économie mondiale… On peut toutefois lui faire confiance, s’il met la main sur des ETFs et des sociétés détentrices de mines d’or, c’est que les facteurs économiques sont vraiment mauvais et que ses nouveaux investissements devraient lui rapporter !

Le marché de l’or physique en berne en Inde

Un article en anglais très intéressant issu de Oilprice.com : la demande en or physique a été très faible en Inde au mois de mai. Les bijoutiers comme les particuliers se sont tenus à l’écart des achats, en attendant très probablement des prix plus abordables. L’ex plus gros consommateur d’or au monde n’a pratiquement rien acheté le mois dernier, la demande ayant chuté de 67%. Avant, il était de coutume de dire que la demande asiatique faisait la mousson et le beau temps sur le marché de l’or. A en juger la hausse de cette semaine, ce n’est plus vraiment le cas. Le cours de l’or ne dépend désormais plus de la demande d’investissement du secteur financier. La période est en effet propice à l’or, considéré comme une couverture nécessaire contre le risque. En effet, ce sont bien les banquiers qui fixent le prix de l’or papier…

En route vers la disparition du cash…

Après l’abaissement du plafond de retrait des espèces, c’est la durée de validité des chèques qui pousse les Français vers les moyens de paiement numériques. Modernité diront les optimistes, outil de coercition et de surveillance accrue, diront les plus circonspects.

Or et pouvoir

Libération propose une visite souterraine inédite dans la crypte archéologique de l’île de la Cité, à Paris. De Jules César à Marianne, vous pouvez découvrir en ce moment la collection de monnaies d’or frappées à l’effigie de personnages historiques qui ont “fait” Paris. Les pièces d’or, c’est un peu d’Histoire qu’on retrouvera moins facilement sur des billets de banques…

Mc Do mise sur l’or au Japon

Le fast-food américain mise sur l’or pour redorer sa chaîne en chute libre au Japon depuis 2 ans. L’idée ? Faire gagner un nugget en or de 18 carats, d’une valeur de 1.320 euros sur la base d’un jeu de piste. On ne sait pas si cela va permettre à la chaîne de restaurants de se relever après la baisse de 15% de ses ventes en 2015, mais Mc Do ne lésine pas sur les moyens !

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …