Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 05-12 : bitcoin, moyen de paiement, Chine, trésor, clean extraction
Clean extraction

Revue du web du 05-12 : bitcoin, moyen de paiement, Chine, trésor, clean extraction


Une semaine riche en or. Cette semaine nous parlerons du Bitoin, du paiement sans contact, de la Chine, de Clean extraction et de trésors !

Clean extraction

Le Bitcoin sous surveillance

La crypto-monnaie anonyme serait impliqué dans le financement du terrorisme, rien d’étonnant à cela. Pas étonnant non plus que l’Europe veuille la surveiller de plus près.
Cette dépêche de Reuters du 19/11 (en anglais) spécifiait que la Commission Européenne devrait examiner des mesures visant à un contrôle renforcé des moyens de paiement non bancaires, tels que les paiements électroniques anonymes et les monnaies virtuelles et les transferts d’or et de métaux précieux par cartes prépayées. Afin que les banques puissent donc, à terme, détenir le contrôle absolu sur les espèces…

Paiement sans contact : sommes-nous prêts ?

C’est un article du Journal du Net du 02/12 qui nous a mis la puce à l’oreille : « La carte bancaire va disparaître et c’est MasterCard qui prépare la relève ». Bientôt plus de carte bancaire à code, le directeur général de MasterCard France prédit que « Que ce soit sur un smartphone, une tablette ou même une montre connectée, demain, il suffira d’un geste pour régler un achat ». Mais les mesures de sécurité pour ce nouveau mode de paiement sont-elles vraiment suffisantes ?

Ca bouge du côté de la Chine…

Cette semaine, les marchés chinois étaient dans la tourmente. « De nouveaux signes montrent que la Bourse chinoise n’en a pas fini avec les turbulences » indique cet article de bfmbusiness.bfmtv.com du 30/11, après une dégringolade de -5,5% vendredi 27 novembre. Une baisse qui n’a pas été sans conséquence sur le cours de l’or : « Les métaux précieux sont aussi atteints par ce sentiment de glissade continue, l’or décroche du côté des 1000 dollars ».

Il y en plus une inconnue qui reste l’intégration du yuan chinois dans la composition des DST (droits de tirages spéciaux) du FMI, aux côtés du dollar, de la livre britannique, du yen japonais et de l’euro. Un facteur supplémentaire « qui accroît la pression sur cette devise toujours liée au dollar ».

Nous vous invitons par ailleurs à lire cet article très complet de La Bourse au Quotidien sur le sujet.

De la nécessité de la « Clean Extraction »

La catastrophe écologique qu’a subie le Brésil le 5 novembre dernier remet l’extraction propre sur le devant de la scène, surtout en pleine COP21… Suite à la rupture d’un barrage, un torrent de boue toxique contenant des déchets de minerais de fer (du plomb, de l’arsenic et du chrome) s’est déversé jusqu’à l’océan Atlantique sur 650 km à travers le lit du fleuve Rio Doce, tuant au moins 13 personnes, des milliers d’animaux et dévastant des zones de forêt tropicale protégées, selon cet article de Lapresse.ca.

A plus petite échelle l’orpaillage sauvage et illégal est aussi une catastrophe écologique dans l’Amazonie péruvienne, où la ruée vers l’or a des conséquences dramatiques, indique cet article de Sciences et Avenir.

C’est pourquoi il est indispensable de repenser la question de la production de l’or. L’une des façons écoresponsables d’acquérir de l’or est d’acheter des produits déjà existants, des « classiques » comme le Napoléon or, le Souverain ou l’American Eagle… Ou d’acheter de l’or issu de l’extraction propre, soucieuse de l’homme et de l’environnement comme toutes les Vera Valor.

Que ce soit la Palme d’or du Festival de Cannes ou le prix Nobel de la paix, les organismes décernant des prix en or semblent de plus en plus se préoccuper de la provenance du métal précieux et privilégient l’or équitable.

Découvertes et trésors

Attention si vous êtes un chasseur de trésor ! Le bénéficiaire de la découverte n’est pas forcément vous (« l’inventeur » de la découverte), mais l’Etat ou la ville dans laquelle elle a été effectuée. C’est le cas des pièces d’or gauloises trouvées dans les bois de Thuin. Les pièces existent bel et bien, mais on « pourrait parler de recel puisque effectivement le propriétaire des pièces c’est bien la ville de Thuin » précise cet article de RTL.be. Pas de fausses joies pour les éventuels chanceux munis d’un détecteur donc.

Enfin, à l’approche des fêtes de Noël et pour finir cette revue en beauté, nous voulions vous faire rêver un peu avec cette autre découverte de taille : la fameuse épave du galion San José aurait enfin été retrouvée au large de la Colombie nous apprend le quotidien Sud-Ouest dans son édition du 06/12. « Voilà des décennies que les chercheurs de trésor pistaient en vain l’épave du navire, coulé au début du 18e siècle ».
Le trésor contiendrait « 533 439 pièces d’or, de l’argent, 116 coffres d’émeraudes, des perles d’Antilles et autres joyaux » (…), des encensoirs, de la vaisselle plaquée or, 289 tableaux et des reliquaires, chacun avec un pied en argent »… Selon le président colombien Juan Manuel Santos, « C’est le plus important trésor découvert dans l’histoire de l’humanité ».
Un trésor autrement plus réel que le supposé train nazi rempli d’or sur lequel la Pologne tente toujours de mettre la main…

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …