Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 14/03/14 : grand retour de l’or, fiscalité et réserves fractionnaires
A la une de la revue du web de l’or cette semaine, du contenu de fond fouillé et très intéressant, notamment ce dossier de Yannick Colleu et cette note de blog puissante sur l’argent dette (les billets de banques) signée par Ludovic Malot. Et bien sûr, on parle du retour de l’or… Mais était-il vraiment parti ?

Revue du web du 14/03/14 : grand retour de l’or, fiscalité et réserves fractionnaires


A la une de la revue du web de l’or cette semaine, du contenu de fond fouillé et très intéressant, notamment ce dossier de Yannick Colleu et cette note de blog puissante sur l’argent dette (les billets de banques) signée par Ludovic Malot. Et bien sûr, on parle du retour de l’or… Mais était-il vraiment parti ?

L’or : le grand retour de la valeur refuge

C’est le titre des echos.fr dans cet article du 13/03. Quoiqu’en disent les contradicteurs de l’or, la phase de consolidation que l’or a traversé en 2013 n’était pas une bulle et une si longue période baissière ne pouvait que repartir à la hausse, le contexte économique n’ayant pas changé (d’une once). On commence même à voir des conséquences inquiétantes de la crise qui a débuté en 2008 : « Vendredi, la faillite d’un équipementier pour l’énergie solaire, premier cas rapporté de défaut de paiement sur le marché obligataire du pays, a ramené un peu plus les investisseurs vers l’or », précise l’article.
La crise en Ukraine et les craintes sur la croissance chinoise comptent aussi parmi les autres facteurs de hausse du cours de l’or.

L’or jusqu’à 3000 voire 4000$ ?

On découvre avec plaisir le blog de Ludovic Malot, visiblement adepte de l’école autrichienne et de Ludwig Von Mises, à travers cet article : « Fausse-monnaie et réserves fractionnaires : la descente en enfer » (13/03/2014). Celui-ci reprend l’histoire de la monnaie depuis 6000 ans (de l’or comme monnaie donc), versus la création de la monnaie papier (ou argent dette) qui n’est que la mise en circulation d’une promesse de remboursement (qui peut de moins en moins se faire…). L’évolution calamiteuse de la monnaie a notamment conduit à la crise actuelle, la prochaine risquant d’ailleurs d’être « beaucoup plus forte que celle de 2008 ». Du coup, la hausse du cours de l’or, Ludovic Malot la situe même « à des sommets entre $3000 et $4000 ».

Pour rappel et pour saisir le fonctionnement de l’argent-dette (celui qui circule actuellement et n’est adossé à aucune contrepartie physique), une réserve fractionnaire désigne le droit pour une banque commerciale de prêter, par des jeux d’écritures, de l’argent qu’elle n’a pas…

Faut-il jouer sur le rebond de l’or pour autant ?

Lecercle.lesechos.fr pose la question. En hausse de 10% depuis janvier,  il est tentant pour les investisseurs de réaliser des bénéfices en revendant leur or. Mais rappelez-vous que l’or est un actif anti-crise et que celle-ci est loin d’être finie ; dans un tel contexte, il n’est vraiment pas prudent de se démunir de son or physique, à moins de profiter du rebond sur une petite partie de son or. Ensuite, tout dépend de ce que l’on compte faire du cash récupéré : si c’est pour financer un projet personnel, autant le faire avec du diamant d’investissement, l’or étant à conserver en temps de crise.

Enfin, dernière recommandation, continuez d’acheter de l’or tant que son cours est bas ! Quand l’or retrouvera ses plus niveaux  précédents (1911$ en septembre 2011), il sera trop tard. En attendant, qu’est-ce que l’once s’amuse…

La fiscalité de l’or en clair et sans décodeur, par Yannick Colleu

Si pour vous, la fiscalité de l’or relève de l’ésotérisme, Yannick Colleu, le spécialiste es métaux précieux décode et simplifie cette complexe notion, dans ce dossier spécial fiscalité de loretlargent.info. Après cela vous ne pourrez plus vous demander ce que vous devez payer… ou pas ! C’est surtout dans ce sens que Yannick Colleu a rédigé ce dossier.

Les Français boudent les pièces de la Monnaie de Paris

Avec un résultat net divisé par deux indique lesechos.fr ce vendredi 14 mars, la Monnaie de Paris “sort d’une année difficile”.
Contrairement aux éditions “Paix” (250€) et “République” (500€) en or, les pièces « Valeurs de la république » en argent de la Monnaie de Paris n’ont pas rencontré le succès escompté.

« Nous avons été touchés de plein fouet par le krach des métaux précieux », a expliqué le PDG de la MdP, Christophe Beaux. « C’est surtout le comportement des épargnants qui nous a pénalisés : ils ont tendance à vendre ou à cesser d’acheter quand les cours chutent ». C’est peut-être un peu de mauvaise foi quand on compare à d’autres sociétés. Pour rappel, la Vera Valor commercialisée par Aucoffre.com est la pièce d’une once d’or qui a été la plus vendue en 2013.

Les pièces de la Monnaie de Paris avaient en revanche eu beaucoup de succès en 2012 avec l’édition des Régions. Les « Valeurs de république » argent n’ont semble-t-il pas convaincu.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …