Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 14 août : la fin du fixing de l’argent, la hausse du cours de l’or

Revue du web du 14 août : la fin du fixing de l’argent, la hausse du cours de l’or


Cette semaine, l’actualité de l’or et de l’argent est forcément marquée par la fin du fixing de l’argent. Une actualité qui est d’ailleurs décryptée sur Loretlargent.info, pour mieux comprendre ce qui change pour les cours du métal précieux… ou ce qui, au contraire, ne change pas ! Et d’ailleurs, comment se portent les cours de l’or cette semaine ?

Fixing de l’argent : c’est le « London Silver Price » qui prend le relais

C’est aujourd’hui, 14 août 2014, que le fixing de l’argent évolue. Jusqu’alors établi par un comité de banques, il va désormais être géré par un système électronique. La fin de la mainmise bancaire avait été annoncée en mai. Ce qui change à partir d’aujourd’hui ? La cotation officielle assurée jusque-là par le London Silver Market Fixing Limited, comité composé de la Deutsche Bank, de HSBC et de Scotiabank, est désormais assurée par un système électronique implémenté par Thomson Reuters, en partenariat avec le CME (Chicago Mercantile Exchange). La publication quotidienne des volumes est notamment annoncée.

« Le changement dans la continuité », réagit donc Charles Sannat dans un édito publié sur Loretlargent.info. « Un cours par jour et pas une cotation en temps réelle comme c’est le cas pour le marché boursier avec l’accès pour tous au carnet d’ordres ce qui permet de voir qui vend quoi à quel moment et pour quel montant (c’est cela la transparence, tout le reste c’est de l’enfumage). »

La prochaine étape en tout cas, cela pourrait bien être la mise en place d’un tel système pour le fixing de l’or. C’est également l’avis de Boursier.com, dans un article du 11 août. « En cas de succès, il pourrait être rapidement adopté pour le marché de l’or, dont la modernisation se fait attendre malgré les scandales de manipulations de cours. »

Et les cours de l’or alors ?

Et qu’en est-il des cours de l’or cette semaine ? L’once d’or « enfin portée par les risques géopolitiques », titre LeFigaro.fr le 8 août. Face aux crises géopolitiques en Ukraine, à Gaza et en Irak, les investisseurs se replient vers les valeurs refuges, et en l’occurrence vers l’or.

« L’aggravation des conflits et tensions qui règnent actuellement en Ukraine, à Gaza et en Irak a en effet boosté le cours de l’or et des autres métaux précieux durant la semaine qui vient de s’écouler », souligne également Leblogfinance.com le 10 août. Qui estime également que les craintes des investisseurs sur un possible retour de l’inflation aux Etats-Unis jouent également sur le cours du métal précieux.

Monnaie virtuelle, risques réels

Le bitcoin continue à faire parler, et pas forcément en bien. Dans un article du 11 août, Ici Radio-Canada revient sur le vol de plus de 80 000 dollars américains en monnaie virtuelle. Selon le site d’information, le pirate aurait accédé aux transmissions de réseaux étrangers par le biais d’un fournisseur internet canadien. « Le pirate avait ciblé des firmes hôtes de serveurs générant des monnaies virtuelles telles que le Bitcoin, dont Amazon aux États-Unis et OVH en France, et redirigé certaines activités », relève le site canadien.

Bankeo.info revient de son côté sur le rapport remis au ministre des Finances Michel Sapin par la cellule Tracfin de la Banque de France, portant sur les monnaies virtuelles. Objectif du rapport : « mesurer les éventuels risques d’utilisation illicites ou de fraude que pourraient engendrer les monnaies virtuelles ».
Selon le ministre, les monnaies virtuelles montrent un intérêt pratique, notamment parce qu’elles « offrent une alternative aux consommateurs ». A condition pour cela que des règles soient établies pour prévenir la fraude.

Des aspects qui avaient déjà été évoqués sur Loretlargent.info, dans le dossier « Bitcoin : monnaie virtuelle, mais risques réels ».
De la liberté certes et une autre alternative, mais il ne faudrait pas oublier que les monnaies virtuelles n’ont rien d’une valeur refuge : dévaluation et perte de valeur sont d’autres risques à courir, en plus de celui du manque de sécurité.

Des dollars américains en Normandie

C’est un article du 10 août publié sur Paris-Normandie.fr qui évoque le dernier trésor découvert chez un particulier… Mais sans qu’il n’en sache rien ! Trois ouvriers ont sans doute pensé réaliser une bonne affaire en s’appropriant l’or trouvé dans une maison en travaux. Une partie des pièces et des lingots ont été revendus chez un numismate… ce qui a éveillé les soupçons du ministère de l’Economie, qui a ouvert une enquête. Résultat : une convocation pour « vol en réunion » pour les trois ouvriers, et une surprise pour le propriétaire de la maison. La valeur des 16 lingots d’or et des 600 pièces d’or américaines est estimée à quelques 900 000 euros.

Et d’ailleurs, que dit la loi quand on découvre un trésor ?

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …