Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 19 février : Suisse, extraction aurifère et monnaie virtuelle
évolution du cours de l'or, cotation aucoffre.com

Revue du web du 19 février : Suisse, extraction aurifère et monnaie virtuelle


Cette semaine, c’est la Suisse qui fait parler d’elle… ou plutôt un « vide juridique dans la loi suisse qui favorise les pratiques abusives des firmes à l’étranger », selon SwissInfo.ch. La question du respect des hommes et de l’environnement est donc de nouveau en question, mais pas seulement. De la Suisse à l’Afrique, de l’or aux monnaies virtuelles, tour d’horizon de la semaine !

Marchés inquiets et ruée vers l’or logique

Evolution du cours de l'or sur le dernier mois - AuCoffreUne « ruée vers l’or », titre le journal Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) le 15 février. Le quotidien régional se penche sur la hausse du cours de l’or : « sa progression avoisine les 17 % depuis le début de l’année 2016 et l’or a connu la semaine dernière sa meilleure progression, (…) grimpant à 1 248 dollars, son plus haut niveau depuis un an. »

Pour le journal, la conjoncture est favorable à cette hausse… notamment en raison du statut retrouvé de valeur refuge du métal précieux, en des « temps d’incertitudes économiques ». Et ce n’est pas fini puisque les banques centrales soutiennent aussi la demande. Citant les analystes de la banque UBS, les DNA estiment que « l’or va continuer à superformer. »

Monnaie virtuelle : l’Ether veut supplanter le bitcoin

La « monnaie virtuelle suisse qui veut enterrer le bitcoin », c’est l’Ether selon BFM TV. Dans un article du 16 février, BFM Business se penche sur l’expérience menée par la startup Ethereum, qui vise à démontrer les limites et les défauts du bitcoin pour le supplanter. Avec un volume de transactions en forte hausse, l’Ether semble bien parti pour remplir ses objectifs. « Il peut s’échanger d’un bout à l’autre de la chaîne, mais aussi fonctionner en circuit fermé. Ce qui rend son usage plus sûr et plus contrôlable », explique ainsi le quotidien d’information.

Une nouvelle façon de faire circuler l’argent donc, en dehors des circuits bancaires habituels. Mais sans disposer encore d’un moyen de paiement sûr et… adossé à l’or, comme la Vera Carte !

Besançon se met aussi à la monnaie locale

« Favoriser l’économie locale et les circuits courts », ce sont les objectifs de la Pive, la nouvelle monnaie locale qui fera son apparition en juillet prochain à Besançon. L’Est Républicain revient dans un article du 15 février sur le lancement de cette nouvelle monnaie, émise par l’association du même nom. Et évoque un « un véritable système financier alternatif ».

Mines d’or : la Suisse accusée de « négligence »

De l’or raffiné en Suisse… sous le feu des projecteurs. Deux œuvres d’entraide dénoncent « le rôle d’entreprises suisses dans l’extraction du métal jaune, en particulier au Burkina Faso, sans respect des droits humains », explique LeTemps.ch dans un article du 15 février.

Selon les deux ONG, un « vide juridique » dans la loi suisse « qui favorise les pratiques abusives des firmes à l’étranger ». Swissinfo.ch livre dans son édition du même jour des témoignages et des explications sur les situations difficiles provoquées par l’exploitation de l’or, dans plusieurs villages du Burkina Faso. En citant l’une des personnes qui témoigne dans l’enquête : « “Avant on vivait, maintenant on survit”, résume Florence Sawadago, 25 ans, du village de Bissa, au nord du Burkina Faso ».

Gabon : le pays veut reprendre la main sur son exploitation d’or

En Afrique toujours, le Gabon veut « reprendre la main l’activité aurifère échappant à son contrôle, en obligeant les orpailleurs artisanaux à lui vendre leur production », détaille LeParisien.fr dans un article du 17 février.
Pour lutter contre l’orpaillage et pour avoir « un meilleur contrôle de l’activité », l’Etat tente ainsi d’acheter leur production d’or aux petits exploitants. Il s’agirait de pouvoir « améliorer les conditions de vie », mais les orpailleurs dénoncent aussi des prix d’achat plus bas. Et l’or se fait aussi de plus en plus rare dans le sous-sol du pays.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …