tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 19 janvier : or, recyclage et monnaies complémentaires
Cours de l'or en euros et sur six mios - Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 19 janvier : or, recyclage et monnaies complémentaires


Cette semaine, le cours de l’or atteint les 1340 dollars l’once, avant de repasser sous la barre des 1330. Et tandis que les analystes se penchent sur le recul du dollar, on reparle aussi de la place de l’or dans le processus de recyclage… et de la place des monnaies complémentaires dans les circuits économiques locaux.

La baisse du dollar profite au cours de l’or

En fin de semaine dernière, le cours de l’or atteignait 1323 dollars l’once. Cette semaine, il a atteint 1341 dollars l’once, avant de reculer un peu sous la barre des 1330 dollars. Tradingsat a livré une analyse le 17 janvier alors que le cours venait de passer le plus fort de la semaine. « L’or est essentiellement porté par le recul du billet vert, qui cède toujours du terrain et a, depuis le début de l’année, perdu environ 2% de sa valeur face à la monnaie unique européenne ».

Cours de l'or en euros et sur six mios - Cotation AuCOFFRE.com

De l’or recyclé à partir de déchets électroniques

Une sensibilisation au recyclage ou un coup de pub ? Le fabricant informatique Dell a fait parler de lui cette semaine avec une opération de recyclage de l’or à partir d’anciennes cartes mères d’ordinateurs obsolètes. « Chaque année, l’entreprise américaine utilise 3.175 kilos d’or dans ses composants électroniques. Mais la majorité ne sont pas récupérés », explique LesEchos.fr dans un article du 14 janvier. Pour changer la donne, le fabricant informatique a lancé sa propre ligne de bijoux à partir d’or recyclé.

Le recyclage de l’or, c’est un sujet que j’ai déjà évoqué à plusieurs reprises sur Loretlargent.info. Dans le dossier « pourquoi l’extraction aurifère n’en a plus pour longtemps », je parlais du recyclage et de l’extraction propre comme deux solutions possibles pour un or qui respecte l’homme et l’environnement. Et c’est d’ailleurs autour de l’extraction propre notamment que nous avons imaginé et conçu la Vera Valor ou, plus récemment, la Vera Vita.

Du côté de Dell, l’ambition est de mieux recycler ses déchets, et de réutiliser l’or des composants électroniques. « Le procédé de récupération, créé par Wistron Green Tech, pourrait réduire l’impact environnemental de 99 % par rapport à l’extraction minière traditionnelle », cite LesEchos. En rappelant que « D’après les chiffres de l’agence américaine de l’environnement, seulement 12,5 % des déchets électroniques sont recyclés aux Etats-Unis. L’équivalent de 60 millions de dollars en or et en argent sont du coup gaspillés annuellement. » Et ce sont toujours des chiffres intéressants à rappeler !

Monnaie locale : Bayonne veut payer en eusko

« Au pays Basque, on préfère l’eusko », titre Cnews.fr dans un article du 13 janvier. Dans un reportage, le quotidien revient sur la place de « la plus importante monnaie locale en France ». 3000 adhérents particuliers, 700 professionnels : la monnaie complémentaire locale a plus que convaincu depuis sa mise en place. Et cette semaine, c’est la lutte entre la mairie de Bayonne et l’Etat qui a fait couler de l’encre. « Bayonne se bat pour payer en monnaie locale », annonce d’ailleurs LeFigaro.fr dans un article du 12 janvier. La mairie souhaite en effet payer ses factures et subventionner des associations en eusko, mais la sous-préfecture de Bayonne ne l’entend pas de cette oreille. Le désaccord a finalement été jugé par le tribunal administratif, qui a prononcé un non-lieu. « Les Basques pourront continuer à payer en eusko », détaille L’Express. Mais l’Etat pourrait entamer une nouvelle procédure, selon le quotidien.

Et à Paris, une monnaie locale pour bientôt ?

Une monnaie locale à Paris peut-être dès le printemps, selon un article du Parisien. « Comme une quarantaine d’autres villes et régions de France, la capitale devrait avoir sa propre monnaie locale complémentaire citoyenne en 2018 », relaie LeParisien.fr dans un article du 15 janvier. Selon les financements participatifs recueillis, la monnaie pourra être papier et électronique. Les membres de l’association Une monnaie pour Paris (MoPPa) donnent l’eusko en référence, mais également la pêche de Montreuil, seule monnaie locale complémentaire en Île-de-France pour le moment. « Avec une monnaie locale, on reprend l’économie en main. On est sûr qu’elle ne part pas dans la spéculation, les paradis fiscaux », selon Brigitte Abel, coprésidente de la Pêche, citée par Le Parisien.

Crypto-monnaies : le petro jugé illégal

On a beaucoup parlé des crypto-monnaies ces dernières semaines, bitcoin en tête. Je vous invite d’ailleurs à lire ce dossier « Or, bitcoin, monnaies complémentaires : nouvelle anarchie ou sursaut démocratique ? ». Ce qu’il en ressort entre autres, c’est l’alternative économique viable offerte par l’or et l’argent. Ainsi que la belle invention de la blockchain.

Ces derniers jours, c’est le petro, la cryptomonnaie du Vénézuela adossée à des milliards de barils de pétrole, qui a été déclarée illégale par le Parlement vénézuélien. « D’après l’agence Reuters, les experts en cryptomonnaies ne croient pas au décollage du Petro, du fait de l’incapacité du Venezuela à gérer sa propre économie et du manque de respect local pour les droits à la propriété », rappelle Boursier.com dans un article du 12 janvier.

La revue du web hebdomadaire de loretlargent.info est établie à partir d’articles ayant trait à l’or, directement ou indirectement et qui nous paraissent dignes d’intérêt. Les propos cités n’engagent toutefois que leurs auteurs.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cours de l'or 20 juillet 2018

Revue du web du 20 juillet : baisse d’intérêt pour l’or, jusqu’à quand ?

Cette semaine, le cours de l’or n’en finit plus de baisser comme l’intérêt des investisseurs …