Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 03/02 : Trump, argent, Russie
cours or 03/02/2017
Cours de l'or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 03/02 : Trump, argent, Russie


Au programme de la revue du web de l’or cette semaine : Trump fait la politique de l’or, l’argent est un placement d’avenir, et la Russie continue d’acquérir de l’or en le conservant sur son propre territoire.

Trump fait la politique de l’or

L’or culmine à 1128,21€ et franchit à nouveau la barre des 1200$ (1219,39$) en fin de semaine pour atteindre les niveaux du 22 novembre 2016 (cotation Aucoffre.com).

cours or 03/02/2017
Cours de l’or en euro et en dollar (c) Cotation AuCOFFRE.com

Cette hausse traduit la peur qu’inspire Donald Trump. Le zèle des actions du nouveau président des Etats-Unis rend les marchés nerveux. Politique anti-immigration avec effets protectionnistes sur la croissance, positions anti-climatiques, anti-avortement… Sa rapidité d’exécution passe pour des décisions irréfléchies.

La faiblesse du marché boursier mondial liée à l’incertitude est un élément haussier pour la valeur refuge, en dépit d’indicateurs économiques US globalement positifs. Depuis le début du mois de janvier, le cours de l’or ont pris plus de 5%, la plus forte hausse enregistrée depuis le Brexit. L’or est littéralement “galvanisé par l’arrivée de Trump à la Maison-Blanche” (Muryel Jacque, Les Echos).

De plus en plus de gens troquent leur argent pour de l’or pour échapper à l’incertitude politique …” relaie Business Insider. “L’élection de Donald Trump, le Brexit et les chocs politiques ont stimulé la demande de lingots d’or venant “de Monsieur ou Madame Tout-le-monde”, a déclaré le directeur de la Royal Mint”.

Outre cette incertitude qui profite à l’or, Trump adopte aussi une position pro-or. Ce qui semble logique de la part d’un politique qui prône une politique protectionniste assez extrême… La Chronique Agora a d’ailleurs répertorié 10 tweets de Trump pro or.

Cependant, la Fed a annoncé vouloir augmenter les taux d’intérêt à trois reprises en 2017. Les marchés attendent la première hausse en juin et vendront probablement de l’or pour réaligner leurs positions. Du coup, la Société Générale a réduit ses prévisions de 1,275 $ à 1,175 $ l’once pour l’année.

Que faire avec l’or en 2017 ? L’investisseur émotif revendra ses contrats or pour adopter une position plus belliciste en accord avec la remontée des taux. L’épargnant prudent continuera d’acheter de l’or physique régulièrement en petites quantités et à se renforcer quand l’or sera à un point bas. L’équilibre consiste à lisser ses achats pour rester neutre en périodes “normales” et à maximiser cette moyenne lors des potentiels moments de revente, lors des crises.

Coup d’accélérateur sur l’argent

Selon La Bourse au Quotidien, les banksters “organisent” le marché [de l’argent] et maintiennent des prix « raisonnables » grâce au « métal-papier » pour pouvoir en profiter quand il y aura rallye sur le métal blanc. Et il y en aura un, c’est certain. Parce que le ratio or/argent beaucoup trop élevé est intenable, parce que “les prix de revient de l’extraction explosent et ne permettent plus aux minières d’être rentables”, parce que la demande industrielle est énorme (600 millions d’onces d’argent seraient utilisées dans le photovoltaïque d’ici 2020). Pour toutes ces bonnes raisons, l’argent est aussi un placement d’avenir. D’autant qu’avec la limitation de la détention d’or à grands coups de taxes dissuasives, l’Inde devrait se replier en masse sur “l’or du pauvre”.

Focus Russie : “L’or, au cas où”

Où la Russie conserve-t-elle ses réserves d’or ? C’est la question à laquelle répond Alexandre Braterski dans le journal “Russia Beyond The Headlines”. La Russie a augmenté ses réserves de 15% en 2016 (devenant ainsi le 6e détenteur mondial d’or avec 1 614,27 tonnes). “L’or est conservé dans les réserves pour des raisons traditionnelles et historiques : c’est la triade fiabilité – liquidité – rendement” précise Anton Tabakh, professeur de l’École des hautes études en sciences économiques. Et avec la victoire de Trump, l’or acquiert une importance supplémentaire pour la Russie qui va continuer d’en acquérir en 2017. De quoi compenser la faiblesse de la demande indienne.

Par nature méfiante et prudente, et contrairement à de nombreux pays, la Russie n’externalise pas ou très peu le stockage de ses réserves d’or. “67% des réserves se trouvent à la Banque centrale de conservation à Moscou”, tout le reste est sur le territoire.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …