Publicité

Le parcours de l’or en 2020 a été marqué par la crise du COVID 19. La valeur refuge a joué son rôle. Comment le cours de l’or va réagir en 2021 ? La situation géopolitique va changer avec le départ de Trump notamment, les économies vont devoir encaisser le coût des différents confinements, que vont devenir certains secteurs économiques lourdement plombés par la crise sanitaire ?

Des prévisions sur le cours de l’or jusqu’à 2400 dollars l’once !

Vous le savez, la rédaction de l’or et l’argent déteste les prévisions qui ressemble trop souvent à des prédictions sur le cours de l’or. Mais comme on peut lire ces oracles un peu partout, on ne peut pas les passer non plus sous silence. D’autant, qu’on a de « gros » acteurs, référents dans le monde de la finance qui s’y collent : Goldman Sachs : « l’once d’or pourra atteindre les 2 400 dollars en 2021 » ; un acteur d’Europe du Nord : « en 2021, on estime que l’or atteindra les 2 200 dollars l’once et que cette tendance haussière se poursuivra jusqu’en 2023 ». Pourquoi pas ? Mais sans autre argumentation, cela ressemble fortement à des annonces de Madame Irma.

Que nous apprend le parcours de l’or en 2020

Il ne s’agit pas là de prévoir l’évolution du cours de l’or en 2021 au regard de ses performances en 2020, on le répète assez souvent, ce n’est pas comme ça qu’on gère des investissements. En revanche, on peut revenir sur ce parcours en analysant les différentes situations de 2020 .

En 2020 la bourse chute, l’or baisse

On a par exemple noté que lorsque la bourse a lourdement chuté les 16 et 17 mars 2020, l’or a lui aussi baissé. On aurait pu conclure rapidement que le métal jaune n’a donc pas joué son rôle de valeur refuge. Et en fait, c’est exactement l’inverse. L’or sous forme d’ETF (or papier) a permis de sauver les marges de nombreux investisseurs. En effet, si l’or a baissé, il venait de vivre une période de hausse très importante pendant plusieurs mois. Cette correction du « premier confinement » n’a pas effacé la totalité du gain, donc, les vendeurs d’ETF ont enregistré des plus-values importantes, ils ont pu répondre à leurs appels de marges malgré les pertes enregistrées sur le marché actions. Ensuite, le cours de l’or s’est fortement repris jusqu’à une correction que l’on pourrait qualifier de technique, notre partenaire en analyse technique la qualifiera même de salutaire pour permettre au cours de repartir sur des bases plus solides.

Trump et sa politique économique jouent pour l’or ?

L’année 2020 aura été chahutée aussi en raison de la stratégie commerciale de Donald Trump. En effet, la hausse du début de l’année est à mettre au crédit de la guerre commerciale entre les USA et la Chine. Ensuite, le refus de confiner de l’administration Trump permettra à la bourse de reprendre sa progression après la baisse de la mi-mars. Normalement, l’or aurait dû en souffrir mais comme d’un autre côté les taux d’intérêt sont restés bas voire négatifs, le GOLD a bénéficié du désengagement sur les autres placements « sûrs » et de long terme. Finalement, l’or qui n’a pas de rendement interne s’est retrouvé valorisé puisqu’il peut bénéficier de plus-values sur sa valeur absolue ce qui n’est pas le cas des obligations ou des assurances-vie.

Publicité

2021 une bonne année pour l’or ?

Une baisse du dollar attendue

Essayons de nous concentrer sur les faits. Tout d’abord, le Président des Etats-Unis va changer. Joe Biden a remporté l’élection (et sauf rebondissement avant le 20 janvier 2021), il va s’installer à la Maison Blanche. La politique économique du candidat démocrate est connue. Il a annoncé en juillet 2020 qu’il mettrait en place un plan de relance. Résultat, on peut s’attendre à une baisse du dollar ce qui devrait mécaniquement provoquer une hausse du cours de l’or en dollars. Cela risque d’être moins vrai en euros (ou plus faible).

Les cours de bourse ne montent pas jusqu’au ciel

Alors que nous sortons d’une pandémie mondiale, que les économies ont été bouleversées pendant de longs mois un peu partout sur la planète, le Dow Jones bat des records. Soit la bourse est définitivement déconnectée de la réalité économique, soit elle va se retourner brusquement à la première annonce négative d’une grande entreprise américaine ou en présence du « Black Swan ». Et si cela survient, l’or devrait commencer par baisser pour sauver les appels de marge puis repartir vers le haut.

Le BITCOIN un concurrent de l’or ?

On se souvient de 2017 quand la première folie BITCOIN s’était emparée des investisseurs. Ils avaient délaissé l’or pendant quelques mois. Puis, lorsque la volatilité du crypto actif star les avaient bien refroidis, ils étaient revenus se réchauffer avec l’or. En 2019, l’or redevenait la valeur refuge, la valeur sûre. Aujourd’hui, la situation est différente. En effet, le BTC est « en feu » en janvier 2021 mais l’or attire toujours les investisseurs.

Ce qui devrait inquiéter, c’est plutôt que de nombreux actifs sont au plus haut. Les indices boursiers, le BITCOIN, l’or. Lequel va craquer en premier ? On se donne rendez-vous tout au long de l’année pour vérifier ?

L’équipe de loretlargent vous souhaite une excellente année 2021.

Cet article est publié à titre d’information et de pédagogie. Il ne prodigue en aucun cas des conseils d’investissement. Pour cela, il faut s’adresser à un professionnel de la gestion du patrimoine qui établira un profil d’investisseur. On vous rappelle que les performances passées d’un actif ne permettent pas de prévoir son évolution future.

1 COMMENTAIRE

  1. En 1970…le hasard a voulu que je m’intéresse aux pièces d’or.
    Le Nap valait environ …3 Euro presque le prix de la valeur faciale…
    En 2021 il vaut environ 300 Euro…(progression géométrique capital et intérêts) multiplicateur = 100
    En parallèle l’immobilier en banlieue parisienne,
    -1970 …3P 15 000
    -2020 …3P 300 000 €
    Multiplicateur = 20
    L’Or multiplicateur = 100

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici