Publicité

Le cours de l’or bat des records absolus en euros et des records en dollars qui datent de la précédente crise financière en 2012/2013. Face à ces sommets, des investisseurs semblent hésiter à « entrer » sur l’or. Sage décision ?

Vous ne trouverez pas de conseils d’investissement dans cet article. Les informations proposées le sont à titre pédagogique et les experts cités évoquent des stratégies menées à titre personnel. Avant d’investir, adressez-vous à un gestionnaire de patrimoine qui saura évaluer avec vous votre profil d’investisseur.

L’or sur ses fondamentaux

Difficile de reprocher au cours de l’or d’être au plus haut. La crise sanitaire COVID19 depuis le mois de mars en Europe, depuis le début de l’année 2020 en Chine et en ce mois de mai aux Etats-Unis et sur l’ensemble du continent Sud-Américain est une situation inédite. Elle impacte fortement les économies. Les dettes de certains pays vont exploser. Le chômage, les faillites vont augmenter dans les 12 à 18 mois à venir. L’or est une valeur refuge dit-on. Visiblement, nombreux sont ceux qui croient en cet adage. Plus étonnant, les marchés financiers qui, après une forte correction, semblent repartir d’un bon train comme si de rien n’était.

L’or physique est un investissement patrimonial

A la différence des actions ou même de l’or papier, l’or physique n’est pas un actif de spéculateur. En effet, c’est en général, un investissement de très long terme. D’ailleurs, sur les pièces « vintage » assimilées à des métaux précieux, le législateur a prévu une fiscalité en ce sens. L’impôt sur les plus-values diminue avec les années, 5% d’abattement à partir de la deuxième année. Après plus de 22 ans de détention d’une pièce d’or ancienne comme un Napoléon, c’est l’exonération.

La transmission et ses avantages fiscaux

On parle souvent des avantages fiscaux des assurances vie, mais en France, la transmission de sommes d’argent (ou l’équivalent sous forme d’or) bénéficie d’exonérations intéressantes. En effet, des parents peuvent transmettre jusqu’à l’équivalent de 100 000 euros tous les 15 ans totalement défiscalisés. Et cela peut être des pièces d’or ou des lingots.

Publicité

L’investissement fractionné

C’est une méthode qui est prônée par notre expert en analyse graphique Tradosaure. Chaque semaine, il nous explique dans ses vidéos comment se positionner sur des zones d’accumulation (ou d’achat) qu’il qualifie de « rationnelles ». Et surtout pour ne pas « faire tapis » au mauvais moment, il recommande à titre personnel de fractionner ses achats. Un petit peu de temps en temps, cela a le mérite de lisser les ruptures dans les cours, à la hausse ou à la baisse.

L’or à quoi ça sert et quand en acheter ?

Pour avoir quelques réponses complémentaires à ces questions, retrouvez l’intervention en vidéo de Nicolas Perrin, notre expert en investissements.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour merci pour votre vidéo .L’ or n’ a pas ( encore ) flambé aujourd’hui : 1750 $ / once, ce n’ est que 15 % depuis le 1er janvier 2020 .Pourquoi ? alors qu’ entre 2002 et 2011, il a fait X6 ( d’ environ 300 $ / once à 1963 $ en septembre 2011 ) .Parce que lors de cette crise précédente, se posait la question de l’ éclatement de la zone euro .Et elle risque de se reposer très bientôt ! Est ce que certains pays du nord de l’ Europe vont accepter de payer pour  » ceux du club med « , soient : Italie, Espagne, voire France, etc … ? Wait and see diront certains, mais personnellement je renforce . Bonne journée .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici