Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / épargne / La transmission de pièces d’or : une tradition féminine ?
Transmission Napoléon 20 Francs or
Héritage Napoléon 20 Francs or

La transmission de pièces d’or : une tradition féminine ?


Qui n’a jamais entendu parler d’aïeule léguant ses pièces d’or ? Peut-être que vous avez eu la chance vous-même d’hériter de quelques Napoléon 20 Francs en or de votre arrière-grand-mère ? Et vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi les pièces d’or provenaient plus souvent des femmes de la famille ? Nous allons vous expliquer pourquoi.

Quelques chiffres

Quand on parle d’héritage de pièces d’or, il est de coutume de parler des Napoléon 20 Francs en or (ou de Souverains) de l’arrière-grand-mère ou de l’arrière grand-tante. Il n’existe pas de chiffres concernant la transmission de pièces ou de lingots par les femmes, mais il n’y a qu’à effectuer quelques recherches sur internet pour voir le nombre de discussions ayant trait aux héritages laissés par les aïeules.

Les pièces en or ou en argent sont souvent transmises de génération en génération (80% des personnes qui détiennent de l’or en ont hérité ou l’ont reçu par donation), et la plupart du temps par des femmes. Et il se conserve car selon les estimations, près de 3000 tonnes d’or seraient détenues par les Français ! Soit 500 tonnes de plus que les réserves de l’Etat.

Mais pourquoi ce sont donc les femmes qui transmettent le plus des pièces d’or ?

Il y a une raison historique à cela. Pendant la Première et la Seconde Guerre Mondiale, ce sont les femmes qui restaient à la maison pour gérer l’intendance et le pécule familial.

Beaucoup d’hommes ne sont hélas pas revenus des combats, laissant aux femmes la responsabilité de l’héritage. Les femmes vivant en outre plus longtemps que les hommes (la nature est ainsi faite), c’est souvent à elles que revenait la tâche de la répartition du patrimoine.

Les autres raisons relèvent plus de la psychologie féminine. Moins dépensières, mieux organisées, plus soucieuses de leur progéniture, les femmes (la plupart) ont sans doute su mieux que les hommes préserver leurs économies afin de les transmettre.
On imagine assez mal grand-tante Renée dépenser le dernier Napoléon en or pour payer sa tournée au bistrot du coin, ou même enterrer sa cagnotte dans un coin du jardin sans jamais la retrouver…
N’en prenez pas ombrage messieurs, mais si l’on dit que ce sont les femmes qui tiennent les cordons de la bourse, c’est parce qu’elles ont les qualités requises pour conserver et transmettre ! Des qualités parfaites pour la transmission de pièces d’or…

La valeur d’un Napoléon 20 Francs en or est aujourd’hui d’environ 200€. Une somme non négligeable. Quand on sait ce que vaut un billet de 10 anciens francs aujourd’hui (rien), cela fait réfléchir au patrimoine que l’on peut transmettre à sa descendance… L’or vaudra toujours quelque chose (bon sens féminin !).

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Pièce or 20 Francs - Napoléon III

Napoléons III Tête Laurée et Tête Nue : des placements sûrs !

Même si le Napoléon Marianne Coq 20 Francs est la pièce d’or par excellence à acheter pour protéger son patrimoine – et la plus emblématique – d’autres Napoléons gagnent à être connus. Parmi eux, les Napoléons III Tête Nue et Tête Laurée, et en particulier le Napoléon III 100 F frappé entre 1855 et 1870, une pièce rare avec un très beau volume.