Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / réserve d'or / Pourquoi les russes stockent-ils de l’or ?
Or Russe : Bâtiment de la forteresse de la Monnaie Russe à St-Petersbourg

Pourquoi les russes stockent-ils de l’or ?


Le pouvoir russe a toujours aimé l’or. Dans l’Histoire, de la Grande Russie à la Fédération en passant par l’Union Soviétique, les réserves d’or sont liées à la volonté d’indépendance du pays. Poutine s’est lancé dans une augmentation importante des stocks d’or russes. Avec une très forte accélération en 2018.

Quelles sont les réserves d’or de la Russie ?

Selon le World Gold Council, le stock d’or de la Banque Centrale russe n’a jamais été aussi élevé. En 2018, la Fédération de Russie, sous l’impulsion de Vladimir Poutine, possédait 2 066 tonnes d’or. Cette politique d’acquisition s’est fortement accélérée en 2018.  En effet, au début de cette année, les réserves de Moscou étaient de 1891 tonnes composées de lingots de 100 grammes jusqu’à des barres de 14 kilogrammes. 175 tonnes d’or ont donc été achetées en une seule année. Les données compilées par l’excellent site Trading Economics montrent notamment une forte activité sur le marché entre le mois de février et la fin du mois d’août. C’est ainsi qu’en mai, les russes ont dépassé les chinois dans la hiérarchie des pays détenteurs d’or. On notera que cela correspond au moment où le cours de l’or est bas malgré les signaux géopolitiques et macro-économiques négatifs.

Pourquoi la Russie achète de l’or ?

La relation entre la Russie et l’or est historique. Pour les dirigeants russes, l’or c’est l’arme absolue pour garantir l’indépendance de « l’empire », de l’union soviétique, ou de la fédération. L’importance des réserves en or est l’illustration de la volonté du pouvoir russe d’une Grande Russie, quel que soit son régime politique.

Ce sont donc les Tsars qui sont à l’origine de cette culture de l’or en Russie. A la fin du XIXème siècle jusqu’au début du 20ème, l’Empire Russe possède les plus grandes réserves d’or au monde avec 1400 tonnes en 1914. L’objectif est clairement de garantir la monnaie, le rouble impérial.

Mais ces stocks ont aussi été une arme pendant la guerre avec l’Allemagne. Pour équiper son armée, le Tsar fera appel aux banquiers étrangers, il y laissera une partie de l’or russe en garantie ou échange.

En 1917, les débuts de la jeune Union Soviétique seront marqués par des disparitions plus ou moins avérées de plusieurs dizaines de tonne d’or. Les bolcheviques dépenseront le reste de l’or pour faire vivre le pays. En 1928, il ne reste plus que 150 tonnes dans les coffres moscovites (de Leningrad plus exactement). C’est finalement Staline qui va reconstituer les réserves avec un record de 2500 tonnes à sa mort. C’était un moyen d’accompagner l’industrialisation du pays selon lui. Ces successeurs utiliseront largement ce « trésor ». Dans les années 90, les réserves d’or de la Russie sont retombées à 290 tonnes.

Poutine stocke beaucoup d’or

En moins de 30 ans, les stocks de la Fédération de Russie sont donc largement reconstitués. Vladimir Poutine est responsable de cette stratégie. Depuis qu’il est au pouvoir, à différents postes, il n’a de cesse de pousser son pays à avoir des réserves de métal jaune. Il relance l’industrie aurifère en Sibérie. En 2005, il déplace son gouvernement à plus de 5000 kilomètres de Moscou, à Madagan, capitale minière de Russie. (Connue aussi pour ses goulags et autres centres de détention…). Depuis l’élection de Trump, Poutine s’est lancé dans une opération de « dédollarisation » de son économie. Il a donc vendu des bons du trésor Américain pour acheter de l’or.

Quel pays a les plus grandes réserves d’or ?

Pas de surprise, il s’agit évidemment des Etats-Unis d’Amérique. Il y a à Fort Knox ou dans les coffres de la Réserve Fédérale à New-York (ou ailleurs puisqu’on ne sait plus où se trouve réellement l’or américain) plus de 8100 tonnes d’or. En deuxième position mais loin derrière on trouve l’Allemagne avec 3300 tonnes environ. Suivent ensuite l’Italie et la France qui se talonnent avec respectivement 2452 et 2436 tonnes.

Ensuite nous trouvons donc la Russie et la Chine. On prendra toutefois le chiffre de 1840 tonnes d’or chinois avec précaution vu que l’Empire du Milieu n’est pas très transparent sur l’état et la nature de ses stocks.

Existe-t-il des pièces d’or russes ?

un Chervonetz, pièce d'investissement, de 1976L’histoire des pièces d’or russes est liée à celle des empereurs et de ses dirigeants. Les premiers roubles en or sont frappés par la Monnaie de Saint-Petesbourg au tout début du 18ème siècle. Mais c’est à partir de 1817 que le stock d’or de l’Empire est utilisé notamment pour frapper des Chervonetz 10 roubles.

Chervonetz 10 roubles

C’est la pièce de Tsar (ou la pièce star) par excellence. Elle sera frappée quel que soit le régime russe : Empire, union soviétique, fédération. Son titre, sa forme, ses attributs et sa valeur faciale changeront selon les époques, comme le nom de la ville qui héberge la « Monnaie » Russe : Léningrad ou Saint-Pétersbourg. Mais c’est aussi la pièce d’investissement des russes. En 1996, ils obtiennent le droit d’investir dans l’or.  Des pièces frappées de 1975 à 1982, qui n’ont jamais circulé, sont accessibles. Quelques années plus tard, c’est carrément de l’incitation fiscale puisque les Chervonetz 10 roubles ne sont plus assujettis à la TVA tout comme le « Georges le Victorieux », 50 roubles.

Dernière action de la Banque de Russie en faveur des pièces d’or, depuis 2001, le Chervonetz a cours légal sur le territoire de la « grande Russie ».

5 roubles Nicolas II

L’autre pièce russe, c’est le 5 roubles Nicolas II. Elle a été frappée à la fin du XIXème siècle jusqu’en 1911, une quinzaine d’années seulement. Il y a donc peu de millésimes mais les volumes sont assez importants. Evidemment elle contient deux fois moins d’or que le Chervonetz.

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

masque chinois

Le masque chinois

Depuis quelques mois, le monde s’émeut de la diminution des réserves en devises de la …