tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 21 septembre : 10 ans après la crise, la crise ? Vente d’or de particulier à particulier, c’est très risqué

Revue du web du 21 septembre : 10 ans après la crise, la crise ? Vente d’or de particulier à particulier, c’est très risqué


Comme vous avez pu le constater, le cours de l’or stagne toujours. Cela fait près d’un mois que le cours s’est stabilisé. C’est encore plus spectaculaire avec le cours de l’or en dollars. Pendant ce temps-là les investisseurs semblent toujours hypnotisés par le prix des actions qui montent encore, jusqu’au ciel ?

Achats d’or par les banques centrales

Le World Gold Council vient de publier son rapport semestriel sur les achats d’or par les Banques Centrales pour le 1er semestre 2018. Ils sont en augmentation de 8% par rapport à la même période en 2017. Avec 193,3 tonnes, c’est le plus gros volume depuis 2015.

Dans le détail, le WGC précise que 3 pays représentent 80% du volume acquis. Il s’agit de la Russie, du Kazakhstan et de la Turquie.

La Turquie qui tente de se défendre après l’attaque de sa monnaie qui a chuté de près de 40% depuis que le Président Trump a décidé de “punir” le pays pour des raisons politiques. La banque centrale Turque a donc augmenté ses taux directeurs pour soutenir sa monnaie mais elle a aussi augmenté ses stocks d’or pour se défaire de l’étreinte de la dépendance au dollar.

Après la crise, la crise ?

La fragilité des pays émergents est pointée par certains analystes comme un des risques majeurs de retournement de la situation économique. La Turquie justement vient d’annoncer des chiffres inquiétants d’inflation (20%) mais aussi et surtout de baisse de croissance pour les prochaines années. Sur le Bosphore on s’attend à une croissance en 2019 de 2,3% alors qu’elle était de 7,4 en 2017.

La Turquie aux portes de l’Europe est un pays industriel important avec notamment des liens forts avec l’Allemagne.

Le Hard Brexit se précise

Deuxième menace, le Brexit qui se précise. L’échéance du printemps 2019 se rapproche et les questions deviennent concrètes. Cette semaine à Salzbourg, les dirigeants européens se sont rencontrés. Pour l’instant pas de décisions concrètes mais des rendez-vous sont pris ! On voit maintenant apparaître des points de crispation importants. En premier lieu, l’Irlande qui est le seul pays à avoir une frontière terrestre avec la Grande Bretagne. Frontière qui, il n’y a pas si longtemps que ça, était le théâtre d’affrontements violents. A lire, cet article “mesuré” comme souvent dans un journal Suisse, la Tribune de Genève.

Le “couillon” du jour

Evidemment, on serait même allé jusqu’à utiliser un autre mot, commençant aussi par C mais plus court. Mais restons polis. Cette histoire, rapportée par le Parisien, met en scène un homme qui décide de vendre pour l’équivalent de 115 000 euros d’or via la plateforme Le BonCoin. Il s’agit d'”un lot d’or pour un montant de 115 000 € ! Lequel lot se décompose  “en trois lingots de 33 000 € chacun, 20 vieilles pièces d’or de 20 francs – ce qui équivaut à 200 € chacune –, et, pour l’exotisme, six pièces de 20 $” nous précise le journal. L’homme a rendez-vous avec un acheteur sur un parking. Et évidemment, ce qui devait arriva. L’acheteur décide de partir avec “le butin” sans payer. Le vendeur s’accroche dès lors à la voiture..et je vous laisse lire la suite.

Et donc on profite de l’occasion pour vous rappeler que la vente de particulier à particulier est risquée pour de nombreuses raisons : le vol mais aussi la contrefaçon de pièces ou lingots.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 septembre 2018 : le cours de l’or sous pression

La banque fédérale américaine relance le dollar et face à un billet vert fort, le …