Accueil / Revue de web / Revue du web du 21 décembre : prévisions pessimistes pour 2019

Revue du web du 21 décembre : prévisions pessimistes pour 2019


Cette semaine les cours de l’or franchissent une nouvelle limite à la hausse, celle des 1250$ l’once. L’or réagit évidemment au discours de la FED mais aussi aux prévisions pessimistes pour 2019 qui se multiplient depuis quelques jours.

En cette fin d’année, je ne peux que constater que l’esprit de Noël n’est pas tombé sur les bourses mondiales. En attente des déclarations du patron de la FED, elles étaient plutôt à la baisse. Comme l’explique La Croix, Jérôme Powell, responsable de la réserve Fédérale, a décidé de braver les menaces de Donald Trump et de relever une nouvelle fois les taux d’intérêts américains. Il ne peut que constater que l’économie américaine tourne à plein régime avec un retour au plein emploi…il craint la surchauffe.

Mécaniquement, le dollar va se renforcer face aux autres devises mondiales. Et normalement, l’or qui s’échange dans de nombreux pays en dollar aurait dû en pâtir. Ce qui n’a absolument pas été le cas.

En effet, après avoir testé plusieurs fois les 1100 euros et les 1250 dollars l’once pendant la semaine, on constate un repli juste après l’annonce de la FED. Mais quelques heures plus tard, la hausse de l’or reprend sa marche en avant avec un test à 1102 euros et 1260 dollars en cette fin de semaine.

Les bourses, elles, sont déçues et s’orientent à la baisse. Les acteurs des marchés semblent obsédés par les risques de récession pour l’année prochaine.

Les investisseurs à l’écoute des prévisions pessimistes pour 2019

Et effectivement, j’ai fait un petit tour des prévisions dans la presse internationale, c’est la morosité qui règne.

François Ecalle, dans le Nouvel Economiste pose la question : 2019 année rose ou année noire ? Cet ancien rapporteur général du rapport de la Cour des Comptes sur la situation et les perspectives des finances publiques et auteur pour le site Fipeco, analyse la situation française après les annonces budgétaires de la semaine. Il note l’orientation Keynésienne des décisions gouvernementales qui pourraient provoquer une relance par la demande avec les primes diverses pour les bas salaires. (année rose)

Mais il craint aussi que les décideurs économiques réduisent l’investissement et les recrutements après avoir constaté le risque de manifestation en cas de volonté de réforme. (année noire). Et il ajoute en conclusion : “J’espère que les économistes keynésiens ont raison mais je n’en suis pas du tout sûr.” 

La Banque de France abaisse aussi ses prévisions après l’épisode “Gilets Jaunes”. Elle annonçait un 1,7% pour 2018 et 2019 en milieu d’année, c’est aujourd’hui 1,5% de croissance qu’il faut espérer en 2018 et en 2019 selon l’institution.

Et le prix du plus pessimiste revient à l’économiste en chef de Saxo Bank, Steen Jackobsen écrit :

J’ai beaucoup voyagé au cours des derniers mois et je suis convaincu que le monde se trouve à un, ou tout au plus à deux trimestres d’une panique économique globale

Retrouvez l’ensemble de son analyse sur l’Express Business.

L’or est sympa selon RTL

D’accord la référence à l’émission culte de la radio périphérique “les routiers sont sympa” est un peu approximative je le concède. Mais c’est un peu l’esprit de la chronique de François Lenglet, journaliste économique de la première radio de France. Chronique vous pouvez retrouver ici. J’y ajoute toutefois un seul petit bémol sur sa vision de la fiscalité, bémol que j’ai publié sur mon profil Linkedin

Joyeux Noël et bonnes étrennes en or

C’est une tradition dans certaines familles d’offrir une pièce d’or aux  enfants et petits enfants en guise de cadeau de Noël ou d’étrennes. C’est vrai que c’est original et surtout cela permet d’apporter un peu de sérénité dans la dérive hyper consumériste dont est victime cette fête familiale.

Voici mon cadeau pour terminer cette revue du web de Noël : un lien sur lequel vous retrouverez toutes les statistiques sur les taxes, impôts, dette dans le monde…pour avoir des arguments lorsque le sujet ne manquera pas d’arriver autour de la table…de Noël.

Joyeuses fêtes.

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …