Publicité

L’actualité de l’or a été marquée cette semaine par le ralentissement économique de la Chine, qui a entraîné dans sa chute les marchés et profité à l’or. Il a également été question de la révélation de l’existence (sûre à 99%) d’un train nazi chargé d’or localisé en Pologne. L’Etat Islamique a aussi fait parler de lui en annonçant avoir commencé à frapper sa monnaie d’or.

Train nazi rempli d’or

La légende à l’origine d’un film d’Indiana Jones serait en fait sûre à 99%, à tel point que l’armée polonaise a été mobilisée pour retrouver le train nazi chargé d’or et d’objets précieux. « Le conservateur général des monuments en Pologne, Piotr Zuchowski, s’est dit (…) convaincu « à 99% » de l’existence d’un « train nazi » visible selon lui sur des images, fournies par un géoradar », nous apprend le huffingtonpost.fr le 29/08 dernier.
L’or, « épongeur » de dettes
A qui reviendrait le trésor constitué d’objets de valeur et de métaux précieux en cas de découverte ? « Selon Super Ekspress, la Pologne pourrait utiliser les 3 milliards de zlotys (700 millions d’euros) pour réduire sa dette publique » selon Libération, une bonne idée !

La Chine fait le jeu de l’or

Les marchés ont encore chuté cette semaine suite au ralentissement économique de la Chine.
Cela a évidemment profité à la valeur refuge or qui est repassée au-dessus du seuil symbolique des 1000€ cette semaine. « Les fonds d’actions de métaux précieux offrent le seul refuge alors que les actions du monde entier réagissent aux déboires de la Chine » annonce le site Finance & Investissement le 03 septembre. Alors que les bourses et le dollar perdent du terrain, l’or en regagne, précisait FX Empire le 1er septembre.
Que les traders continuent de s’amuser à parier contre l’or, ils pourraient rapidement être perdants sur tous les tableaux…

L’or est une monnaie

L’Etat Islamique a annoncé avoir commencé à frapper sa propre monnaie en or, une décision symboliquement très forte. Comme l’explique cet article de Challenges (1er septembre), frapper sa monnaie est une façon d’assoir un pouvoir régalien. Les pièces en or, en argent et en cuivre est un choix idéologique contre l’argent papier et l’hégémonie du dollar en particulier, le but étant de « sauver les musulmans de l’asservissement des banques sataniques ».
Certes, l’or est aux antipodes de l’argent papier adossé à de la dette et une monnaie qui a fait ses preuves depuis plus de 5000 ans. Utilisé à bon escient, le métal jaune peut desservir des intérêts louables. Il aurait pu par exemple servir de monnaie de siège à la Grèce piégée par ses créanciers. Dommage que dans le cas présent, le combat idéologique de l’or contre la monnaie papier desserve une cause aussi nauséabonde…

L’or est-il un rempart contre l’inflation ?

La réponse est oui bien sûr, sauf que nous ne sommes pas dans une période d’inflation généralisée. C’est en tout cas la question à laquelle tente de répondre l’émission de France Info, à (re)écouter en podcast depuis le site de la radio. Dommage que la distinction ne soit pas faite entre l’achat d’or papier et l’achat de pièces d’or, la finalité n’est pas la même.

Publicité

2 Commentaires

  1. J’ai écouté, un ramassis de propagande, je vous rappels que tous les médias sont à la solde des banques et des ultra riches.
    Le système est cuit, foutu, prêt à exploser.
    Sortez, fuyez, courrez.

  2. L’or est-il un rempart contre l’inflation.Dans votre paragraphe vous semblez dire qu’il faut posséder de l’or.Etrange,il y a quelques jours,c’était sur Radio Courtoisie,un conseiller en gestion de patrimoine indépendant officiant sur la place de Paris a prétendu le contraire.Alors…..

    Cordialement
    Christope

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici