Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web de l’or du 10 avril 2015 : croissance US, banques, épargne, trésor
L’or fait partie des actifs qui ont le mieux résisté à la crise de 2008 et dont les prix restent élevés. Il est bon de le rappeler, surtout au regard des indicateurs économiques nuls des Etats-Unis et d’une épargne qui ne rapporte plus rien. L’or lui, peut rapporter gros, surtout lorsqu’il s’agit d’un trésor découvert de 900 000 euros en pièces d’or… à condition de le déclarer !

Revue du web de l’or du 10 avril 2015 : croissance US, banques, épargne, trésor


L’or fait partie des actifs qui ont le mieux résisté à la crise de 2008 et dont les prix restent élevés. Il est bon de le rappeler, surtout au regard des indicateurs économiques nuls des Etats-Unis et d’une épargne qui ne rapporte plus rien. L’or lui, peut rapporter gros, surtout lorsqu’il s’agit d’un trésor découvert de 900 000 euros en pièces d’or… à condition de le déclarer ! C’est le programme de l’actualité de l’or de la semaine.

L’or, super résistant

Il est toujours bon de le rappeler : « Les cours de l’or, et surtout de l’argent, ont nettement baissé depuis leurs records de 2011, mais les métaux précieux sont les seuls dont les prix restent plus élevés qu’avant la crise financière mondiale », selon les propos de Julian Jessop (responsable de la recherche matières premières chez Capital Economics) relayés sur Les Echos.

Croissance US nulle

Bientôt en récession les Etats-Unis ? Avec une croissance aussi faible (0,1%), la reprise économique n’est pas pour demain selon Charles Sannat. Dans son édito n°647 du Contrarien, il explique notamment que l’augmentation du dollar est un frein à l’expansion économique. C’est donc sans surprise que l’économie des Etats-Unis est la plus décevante du monde, d’après cet article de l’Express.be publié le 16 mars dernier. « Chiffres des revenus personnels, des dépenses, de la production, des ventes d’automobiles, des commandes d’usine et des ventes au détail » sont faibles. On ne s’en réjouit pas, mais comme notre économie dépend encore largement des Etats-Unis, il est encore temps d’agir au niveau individuel en repensant son épargne…

Comment la “répression financière” lamine votre épargne

C’est ce que nous expliquions en substance dans notre dossier « La dette souveraine, la spoliation de l’épargne ». C’est autrement bien expliqué dans cet article de Philippe Herlin publié sur 24hgold, qui explique que « L’épargne est ainsi découragée par des rendements faibles, et orientée en grande partie pour satisfaire les besoins des Etats ».

Trésor découvert non déclaré : ça peut coûter cher !

Les 3 maçons qui ont découvert un bocal rempli de pièces d’or dans une propriété de l’Eure en sont pour leurs frais. Le trésor, « composé de bocaux de verre, contenant 16 lingots d’or d’un kilogramme chacun, et 600 pièces d’or de 20 dollars américains de 1920, pesant chacune 33 grammes » est estimé à 900 000 euros, rapporte lapauseinfo.fr. Les ouvriers qui réalisaient des travaux d’aménagement dans le sol d’une ancienne grange n’ont pas prévenu les propriétaires de leur précieuse découverte. Peu prudents, c’est leur train de vie qui a alerté Tracfin, chargé de la surveillance des mouvements de fonds suspects. Interpellés en août 2014, les trois maçons ont été condamnés « à un an de prison avec sursis, assorti du remboursement de 450 000 euros aux propriétaires de la maison en construction » et le numismate ayant acquis le trésor pour 900 000 euros aura à payer 326 000 euros d’amende à la douane.
Mais l’affaire ne s’arrête pas là ! Les deux filles de l’ancien propriétaire ont fourni des attestations prouvant que leur père leur avait offert ce véritable trésor en guise d’étrennes et réclament 900 000 euros aux actuels propriétaires. Leur demande a pour le moment été rejetée.

Y’a-t-il encore des banques propres ?

Quand vous placez vos économies dans de l’or stocké hors-circuit bancaire, sur AuCOFFRE.com par exemple, vous pouvez être sûr qu’il ne sert pas à alimenter les activités spéculatives crapuleuses d’une grande banque. Cet article du Figaro du 24/02/2015 nous rappelle que BNP Paribas, BPCE et la Société générale spéculent sur la faim dans le monde. Rien que pour cette raison, y avoir un compte relève du cas de conscience individuel. Honneur quand même au Crédit Agricole qui s’est retiré de ce genre de fonds.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …