tous les viagra generique secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement acheter cialis pas cher
Accueil / Revue de web / Revue du web du 23 juin 2017 : l’or se reprend, les monnaies complémentaires toujours courues

Revue du web du 23 juin 2017 : l’or se reprend, les monnaies complémentaires toujours courues


Aux Etats-Unis, la Réserve fédérale durcit sa politique monétaire et surtout, le plan de relance budgétaire promis par Donald Trump se fait toujours attendre. Temporairement affaibli par un dollar plus fort en fin de semaine dernière et au début de cette semaine, l’or s’est repris en fin de semaine. Et même si le cours du métal précieux n’a pas encore retrouvé ses pics de février ou d’avril, le rebond des taux longs américains semble bien avoir fait long feu !

Cours de l'or au 23 juin 2017 - source AuCoffre.com

Monnaies locales, mais engouement national !

Je pourrais les citer chaque semaine, tant les initiatives autour des monnaies locales complémentaires sont nombreuses en France. Résultat, les sites d’actualité sont aussi plus nombreux à se pencher sur ces monnaies. Comme France 3 Bourgogne Franche Comté, qui parle de la pive désormais en circulation à Besançon et à Poligny. « Dynamiser l’économie locale dans le respect de l’être humain et de son environnement, dans une perspective d’entraide, de coopération et de solidarité », cite le média dans un article du 17 juin.

A l’ouest, on parle plutôt du rozo, la nouvelle monnaie locale de Pouliguen : elle est désormais acceptée dans le cinéma local. L’article d’Ouest-France le montre : la monnaie locale peut servir tous types de commerces, pour tous types de produits et de services !

Autres projets qui vont voir le jour, celui de la fève, autour de Toulon. C’est Var-matin qui en parle dans un article du 20 juin. Economie locale et circuits courts, diversité des intervenants… pour le collectif d’animation, « la monnaie locale soutient les pratiques éthiques et les projets locaux et favorise le développement durable. »

Dans Le Parisien, c’est la monnaie locale de la vallée de Chevreuse, la future racine, qui est évoquée dans un article du 18 juin. Là aussi, la monnaie locale et complémentaire « se veut être un soutien aux professionnels de proximité permettant de stimuler l’économie locale. »

Trois millions de personnes utilisent régulièrement la crypto-monnaie

Selon une étude du Cambridge Centre for Alternative Finance relayée sur Zdnet.fr, « les utilisateurs de crypto-monnaies sont évalués à plus de trois millions de personnes dans le monde ». Cette population d’utilisateurs actifs était jusque là estimée à un million. L’étude du Cambridge Center pointe aussi la diversité des monnaies : le bitcoin « n’a plus que 72 % des parts du marché », tandis que d’autres crypto-monnaies ont fait leur apparition. « Une variété qui profite d’usages de plus en plus divers et démocratisés », relève le site d’informations.

Je parlais déjà des crypto-monnaies dans la revue du web la semaine dernière. Le risque de bulle lié à la spéculation sur les monnaies électroniques est réel, et en termes d’investissement, ce n’est donc pas conseillé.

Mais la place des monnaies complémentaires et des monnaies électroniques mérite réellement une réflexion. Et je vous conseille à ce sujet le dossier « l’or ferait-il une bonne monnaie complémentaire » et celui sur la nécessité d’une monnaie « open source ». 

Les mines d’or (toujours) pointées du doigt

On parle souvent des ravages de l’extraction aurifère illégale en Afrique, ou dans certains pays d’Amérique du sud. Cette fois, c’est à l’Indonésie qu’un reportage est consacré. « Sur les berges de l’île de Sumatra, des excavateurs défigurent la jungle, les mines d’or clandestines prospèrent et les chercheurs de métal jaune souvent pauvres prennent beaucoup de risques. Un fléau auquel les autorités indonésiennes s’attaquent timidement, depuis peu », raconte un article de l’AFP relayé sur plusieurs sites d’informations. Les autorités cherchent désormais à mieux contrôler les activités, et à limiter les dégâts sur l’environnement.

Dans un cadre très légal français cette fois, c’est le « dossier des mines bretonnes » qui est arrivé sur le bureau présidentiel, selon un article du Monde le 16 juin. La société Variscan a reçu sept des onze permis de recherches minières accordés en France ces dernières années, mais certains collectifs restent mobilisés pour dénoncer ces permis.

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cours de l'or 27/10/2017

Revue du web du 27/10 : or versus Bitcoin et l’avenir du cash en question

Dans une semaine riche en actualités économiques, j’ai choisi de vous parler d’investissements : dans un …