La Newsletter
Inscription
Désinscription

 
Catégories
aucoffre

La Bourse de Moscou bondit de 14 % !! Les indices deviennent fou… Le Contrarien Matin du 18 décembre 2014

18 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 18 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Il est très difficile de comprendre ce qu’il se passe actuellement devant nous et le temps sera nécessaire afin que la poussière puisse retomber et nous laisser contempler l’image d’ensemble de la situation.

Il y a quelques certitudes et beaucoup d’inconnues dans cette bataille à la fois économique, politique et géopolitique qui se déroule sous vos yeux ébahis (en tout cas moi, mes yeux sont ébahis)…

Une volatilité impressionnante !

Là, si vous avez suivi les événements, je ne vous apprends rien ou pas grand-chose mais la volatilité atteint des sommets et on peut constater à quel point en une journée les fluctuations des cours peuvent être considérables. Esprits sensibles s’abstenir dans un tel marché.

Par exemple ce soir, la Bourse de Moscou et son indice phare le RTS gagnent 14,16 % après avoir baissé pour le CAC 40. La journée d’hier fut assez exceptionnelle et je vous laisserai, à ce sujet, écouter le toujours excellent Philippe Béchade et sa connaissance encyclopédique des marchés.

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

L’or en rouble… Une leçon pour tous les épargnants en cas de chute d’une monnaie !! … Le Contrarien Matin du 17 décembre 2014

17 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 17 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Mon Dieu qu’une monnaie peut vite s’effondrer ! La Russie n’est pas un petit pays. La Russie a une grande histoire et la Russie d’aujourd’hui est infiniment plus moderne et développée que celle qui est restée dans l’imaginaire de beaucoup après la chute du mur de Berlin et 70 années d’expérience communiste en grande partie ratée.

Le peuple russe est un peuple très bien formé, très cultivé, avec de nombreuses technologies de pointe, en particulier militaires. Se dire que l’effondrement de la monnaie russe auquel nous assistons aujourd’hui est impossible chez nous, pour nous, que l’euro, notre euro est irréversible est aussi stupide que de croire que ce qui arrive aux Grecs (l’austérité) n’est pas en route dans tous les autres pays européens membres de la zone euro et en France également !

Un effondrement de plus de 50 % de la valeur du rouble en moins d’un an !!

Comme nous l’apprend cet article de France Info, « les Russes regardent leur rouble s’effondrer. La devise russe a perdu 10 % lundi et 20 % mardi. Il s’agit de sa plus forte baisse depuis la crise financière russe de 1998, qui a profondément marqué les esprits. Cette nouvelle chute porte à plus de 50 % sa baisse face au dollar depuis le début de l’année. L’euro a dépassé le seuil inimaginable de 100 roubles et le dollar 80 roubles.

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Mise en place de limitations d’évolution des cours pour l’or et l’argent… ! Le Contrarien Matin du 16 décembre 2014

16 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 16 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

C’est une information qui est presque passée inaperçue concernant les cours de l’or, de l’argent et aussi celui du cuivre ou encore du platinum et du palladium.

Tout cela peut être lu dans le Special Executive Report S- 7258 du 11 décembre 2014 et intitulé :
“Implementation of New NYMEX/COMEX Rule Regarding Special Price Fluctuation Limits for Certain NYMEX and COMEX Metals Futures and Options Contracts”

Il s’agit en l’occurrence de l’introduction de limites de fluctuation des prix pour les contrats futurs (les produits dérivés) sur le Nimex et le Comex, qui sont les principaux marchés sur lesquels se traitent les métaux précieux.

Les nouvelles règles de fluctuation des prix et les limitations.

Concernant l’or, voici les nouvelles règles :

- niveau 1 1 000 dollars limite de fluctuation 100 dollars ;

- niveau 1 2 000 dollars limite de fluctuation 200 dollars ;

- niveau 1 3 000 dollars limite de fluctuation 300 dollars ;

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

La France outragée, la France brisée, la France martyrisée et la France dégradée… !!… Le Contrarien Matin du 15 décembre 2014

15 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 15 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Oui, pour la libération de la France, il va falloir attendre encore un petit peu et vraisemblablement notre effondrement financier avant de pouvoir envisager l’avenir avec plus de sérénité.

Évidemment, l’information importante c’est, après la dégradation de l’Italie, celle de notre pays par l’agence de notation Fitch.

Le cas particulier de l’agence Fitch !

Avant de vous parler de notre nouvelle note, il était important de revenir sur le contexte dans lequel cette dernière a été octroyée, à savoir que l’agence Fitch était française et plutôt tendre jusqu’à présent à l’égard de la France et de sa gestion financière pour le moins artistique.

Sauf que son patron, fondateur et actionnaire Marc Ladreit de Lacharrière (qui a 73 printemps), va céder, pour 2 milliards de dollars, 30 % de la troisième agence de notation mondiale au groupe de médias Hearst, déjà propriétaire de 50 % du capital… Ce qui veut dire que nos gentils copains anglo-saxons vont désormais détenir 80 % du capital de l’agence « française ». Traduction : Fitch est désormais passée sous pavillon US…

Cet accord de vente date sensiblement du même jour que la dégradation de la notation de la France… Ce n’est bien sûr pas un hasard.

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Revue du web du 12 décembre : chute des bourses, hausse de l’or

12 décembre 2014

C’est LE sujet de cette fin de semaine qui n’annonce pas une fin d’année 2014, ni une nouvelle année 2015 de très bon augure. La secousse sismique qui est en train d’ébranler les marchés, plombés par la chute du prix du baril, est plus importante que la précédente, en octobre dernier. Et les répliques se rapprochent… L’or en profite, évidemment !

Les bourses dévissent

Eh oui, l’or noir a eu raison de l’euphorie forcée et illusoire des derniers mois des marchés (quelle euphorie au fait ?). « Le prix du baril de pétrole sous les 60 dollars, une première depuis 2009 », titrait Les Echos ce jour.

La presse ne parle que de ça, sur Boursorama : « La Bourse de Paris en proie au pessimisme (-0,93%) », « Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance ».

Sur Les Echos : « Le Cac 40 plie avec le pétrole et la Grèce, recul attendu à New York », « Wall Street ouvre dans le rouge, des stats pèsent », « Wall Street ouvre sur la défensive en plein plongeon des prix du pétrole »…

A ce sujet, le sujet que nous avions écrit le 17 octobre dernier, « L’effet boomerang de la crise » n’a pas pris une ride, sauf que c’est pire que la dernière fois : l’indice VIX a presque doublé en 4 jours en passant de 12 à 20. Ce qui est en train de se passer est une réplique sismique importante de la précédente secousse.

Incidence positive sur le cours des métaux précieux

Que se passe-t-il quand les bourses sont en repli ? L’or remonte bien sûr. C’est mécanique, comme l’explique DailyFX dans cet article du 10 décembre.
Et l’argent aussi va redevenir très très attractif s’il continue de rallier l’or, toujours selon DailyFX.
« Le marché s’apprête potentiellement à un retournement majeur durant les premiers mois de 2015 », renchérit Adrian Raymond, analyste senior chez DailyFX.

Manipulation des métaux précieux : les sanctions tombent

Pendant ce temps-là, « Standard Bank, Goldman Sachs, BASF et HSBC accusés d’entente sur le prix du platine », nous informait Agence Ecofin le 09 décembre dernier. Attendons de voir si les sanctions auront des effets efficaces sur le cours des métaux précieux…

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Les Français et l’épargne : pour eux, l’or n’est pas mort

12 décembre 2014

Le baromètre publié en novembre par la société AuCOFFRE.com et Ifop révèle que l’or est toujours une perspective d’investissement prise en compte par les Français. Il est aussi révélateur de paradoxes dans le comportement des Français, à la recherche de placements à la fois rentables et sécurisés. Le baromètre fait aussi ressortir des modifications importantes de l’image qu’ils ont de plusieurs produits financiers, d’épargne comme d’investissement.

Les tendances de l’épargne

Selon les résultats du sondage, l’or reste le 4e placement préféré des Français.
- 16% des personnes interrogées possèdent de l’or d’investissement et pensent que celui-ci pourrait occuper jusqu’à 18% de leurs placements.

- Pour 68% d’entre eux, l’or est une des meilleures valeurs refuge et près de 2/3 des Français (60%) pensent que ce n’est pas un placement à risque.

- Près de la moitié (46%) des Français pensent que conserver ses économies dans l’or est une bonne chose (seulement 30% dans les actions et 26% dans les obligations).

- Pour 43% d’entre eux, l’or pourrait être une meilleure monnaie que l’euro ou que le dollar et un tiers des Français (34%) pensent que l’or est la monnaie qui nous manque.

Pourtant, parallèlement, les Français sont plus nombreux, par rapport à novembre 2013, à penser que c’est une bonne chose :
- d’investir dans une assurance-vie (64% contre 51% en novembre 2013)
- de déposer son argent sur un compte bancaire (59% contre 51% en novembre 2013).

Tableau de l'épargne des Français - AUCOFFRE.com/Ifop

Tableau de l'épargne des Français - AuCOFFRE.com/Ifop

Une tendance corroborée par les données de cet article paru sur le site de l’AGEFI le 25 novembre dernier :
« L’année 2014 marque une rupture dans les habitudes d’épargne des Français. Si l’assurance vie maintient son attrait, la politique de taux zéro en zone euro crée un basculement dans la famille des produits bancaires. Le plan d’épargne logement (PEL), servi par un taux de rémunération brut de 2,50% exonéré d’impôt et devenu très attractif, enregistre des records de collecte, bien que sa durée de placement initiale soit de 4 ans. A l’inverse, le Livret A a de grandes chances de finir l’année en décollecte, une première depuis 2005. »

Une tendance également révélée par une cartographie de l’Autorité des Marchés Financiers (l’AMF) en juillet 2014 sur Les Risques et tendances sur les marchés financiers et pour l’épargne. Si l’on observe une baisse marquée des flux de placements financiers des ménages en 2013, ces deniers continuent de marquer de l’attrait pour l’assurance vie et les dépôts bancaires.
Selon l’étude, « Simultanément, le marché de l’assurance vie, délaissé en 2012, s’est stabilisé début 2013 renouant sur l’ensemble de l’année avec une collecte positive d’un niveau toutefois plus modeste que ceux des collectes antérieures à 2010. »

Explications
« Dans l’ensemble, confrontés à un environnement économique difficile et à la mise en œuvre de réformes affectant notamment l’épargne réglementée et les produits d’assurance vie, les ménages ont conservé un comportement prudent en 2013. Depuis 2010, les mouvements de réallocation du portefeuille financier des ménages ont plus particulièrement affecté les flux d’épargne financière dédiés à l’assurance vie et aux fonds de pension ainsi que ceux affectés aux produits d’épargne bancaire (dépôts et liquidités) ».

Assurance-vie : attention danger !

Ce regain d’intérêt pour l’assurance-vie ne doit pas faire oublier que le placement ne bénéficie pas d’autant d’avantages fiscaux qu’il y a 5 ans et présente des rendements en baisse pour les fonds en euros qui avoisine environ 3%.
Qui place ses économies dans une assurance-vie ? Une population vieillissante. Les compagnies d’assurance-vie devront faire face à une décollecte structurelle pour financer des compléments de retraite et les dépendances des seniors.

L’assurance-vie présente deux risques majeurs :
- Un risque de contrepartie, c’est-à-dire de faillite de la compagnie d’assurance-vie auprès de laquelle vous avez confié votre épargne.
- Un risque de liquidité des obligations détenues pouvant entrainer un gel d’une durée indéterminée de vos fonds.

Enfin c’est de l’argent bloqué inaccessible pour une durée indéterminée. Il est donc plus prudent de racheter les contrats détenus, sauf raisons fiscales particulières, et d’éviter d’y souscrire actuellement.

Les Français en quête de sécurité et de solutions qui rapportent

Crise oblige, les Français cherchent des solutions rémunératrices et sécurisées, comme le souligne cet article de La Croix du 09 décembre :
« Pour choisir leur produit de placement, les Français tendent à privilégier la sécurité et le rendement, ce dernier critère ayant fortement progressé sur les quatre dernières années, selon le baromètre. Viennent ensuite la disponibilité et la fiscalité. »Dans ce contexte de sécurité et de rendement, on se tourne naturellement vers l’assurance-vie », explique M. Magron, ajoutant qu’en moyenne les épargnants détiennent 2,5 produits. »

Si le baromètre AuCOFFRE.com révèle les Français perçoivent l’or en tant que placement sécurisé, on se doute que le métal précieux n’est pas forcément apparu comme une solution très rémunératrice depuis 2013. Le matraquage intempestif de la presse à son encontre et le trouble semé par des soupçons évidents de manipulation des cours des métaux précieux y sont pour beaucoup.

Comme l’explique avec beaucoup de limpidité cet article de La Tribune, le marché de l’or est déboussolé, pris en étau entre les intérêts occidentaux et les BRICS. Il est donc normal que les Français soient en repli par rapport à l’or :
- en novembre 2014, 46% des personnes interrogées pensent que c’est une bonne chose d’acheter de l’or, contre 53% en novembre 2013.

Rétablissons la vérité sur l’or

Il ne faut pas oublier que :
- L’or a continué de performer en euros en 2014, il faut arrêter de compter en dollars !
Nous vous expliquions pourquoi dans ce dossier du 26 septembre « Cours de l’or, prix du diamant… pourquoi en euros ?« . En euro, les baisses sont beaucoup plus amorties qu’en dollars.
- L’or est gagnant sur le long terme. L’or caracole aujourd’hui à environ 986€ alors que son cours avoisinait les 300€ en janvier 2000… Les contrariens qui possèdent de l’or physique depuis cette époque doivent doucement s’amuser la lecture des multiples articles annonçant la fin de l’or…

Enfin, nous rappelons aussi que si proche des coûts de production et d’extraction, l’or ne peut pas soutenir de nivellement par le bas éternellement, d’ailleurs il remonte bien cette semaine, et qu’il ne vaudra jamais zéro ou moins quelque chose, contrairement aux actions et aux obligations.

Que nous réserve l’or ?

Ce n’est pas bien difficile à savoir. Ecartons-nous du chemin tortueux de son cours papier sur les marchés truqués pour nous concentrer sur les fondamentaux de l’économie mondiale et ceux de l’or et ceux et mettons les en parallèle.

Résumons, où en est-on aujourd’hui ? « Le Cac 40 plie avec le pétrole et la Grèce, recul attendu à New York », « Wall Street ouvre dans le rouge, des stats pèsent », « Wall Street ouvre sur la défensive en plein plongeon des prix du pétrole »… Voilà en substance les nouvelles du jour…

Le 17 octobre, nous publiions un dossier « L’effet boomerang de la crise » que nous pouvons sans problème remettre à l’ordre du jour où il était question de flop des marchés (« probablement un signe avant-coureur de répliques sismiques qui vont aller en s’intensifiant »), d’Europe en bout de course et de la situation pas très brillante de la France… Rien de neuf depuis.

La conclusion reste la même : « En 2008, au plus fort de la crise, lorsque le cours de l’or dévissait lui aussi, la prime du Napoléon s’est envolée et son prix aussi. Face à une réplique imminente de la crise, il convient de se « débancariser » le plus possible avant que votre épargne continue d’être spoliée, en plus d’une baisse évidente du pouvoir d’achat. Il existe des solutions : cartes de paiement hors-circuit bancaire comme la Vera Carte, épargne en or hors banque donc non confiscable… Et diversifiez autant que possible dans des produits tangibles ! »

Ce qui est à redouter, c’est que, comme d’habitude, la majorité des gens – non contrariens – finissent par se rappeler le rôle de l’or lors de chaque pic de crise : réserve de valeur, valeur refuge, unité de compte, monnaie…

Cependant, on voit que les Français manifestent toujours une grande confiance dans l’or à travers ce sondage effectué sur le Référendum Suisse :
68% des Français sont d’accord pour que la Banque de France détienne 20% de ses actifs en or physique et 56% des personnes interrogées veulent même interdire les futures ventes d’or détenu par la Banque de France !

Ce qui prouve qu’ils ont bien compris les fonctions essentielles de l’or et qu’ils doivent franchir le pas pour l’appliquer à leur épargne.

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Le marché obligataire japonais est mort selon la Mizuho Bank… !!… Le Contrarien Matin du 12 décembre 2014

12 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 12 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

C’est une dépêche de l’agence de presse spécialisée dans la finance Bloomberg qui écrit un article assez long au sujet des dernières déclarations de la Mizuho Bank qui a indiqué tout simplement, ce qui n’est pas rien, que le marché obligataire est mort, tué par la politique de la Banque centrale japonaise.

Ces déclarations fracassantes, encore plus de la part d’un grand acteur financier, ont été relativement peu commentées pour ne pas dire pas du tout ! Et pourtant, ce qui est dit est très important… À moins que ce soit pour cette raison justement que ce ne soit pas ou insuffisamment repris !!

La Mizuho est l’un des SVT, un mot barbare signifiant que c’est l’une des banques ayant en charge le traitement « obligatoire » des obligations de l’État japonais, ce n’est donc pas rien, sans compter que cette banque est l’une des principales détentrices des dettes de l’État nippon.

Selon Tetsuya Miura, le stratège obligataire chez Mizuho basée à Tokyo, le marché obligataire est mort et la raison c’est évidemment la politique de la BoJ, la Banque centrale du Japon, qui rachète les dettes de l’État en monétisant autant que nécessaire ou presque. Résultat logique : le prix des obligations japonaises ne reflètent pas le risque. Conséquence ? Les réformes structurelles ne sont pas faites puisque la solution de facilité (imprimer des billets) c’est bien plus commode. Conclusion ? Pour lui, cette politique, au lieu d’améliorer la situation, l’aggrave considérablement.

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Pourquoi les bijoux et pierres précieuses ne sont pas des placements.

11 décembre 2014

La croyance populaire en une valeur constante et durable du bijou en or et diamant est tenace, une sorte de valeur refuge à l’instar de l’or-investissement. Ceci est d’autant plus d’actualité en ces temps de crise. Pourtant, l’achat de bijoux en or et pierres précieuses peut apparaitre comme étant un choix de placement catastrophique pour les particuliers.
LORetLARGENT.info démêle le vrai du faux dans cette histoire.

Tout d’abord, contrairement à l’or d’investissement (pièces d’or, lingots, , etc.), les bijoux sont fortement taxés. En plus des taxes applicables, on observe un «effet-marque », une sorte de  « mauvaise prime », qui contribue à augmenter un peu plus le prix du bijou par rapport à sa valeur réelle en or ou pierres précieuses.

Notons que d’autre part, il n’y a pas de place d’échange international pour les bijoux et les pierres précieuses. Cela rend la revente compliquée et le prix difficile à évaluer car il s’agit de micromarchés aux comportements difficiles à prévoir et donc soumis à une grande subjectivité. Là où il reste relativement facile de comparer une pièce d’or de type napoléon à une autre, cela devient très compliqué de pouvoir donner une cotation à des bijoux qui sont tous aussi différents. Dans les années 1970, quelques négociants et banquiers ont bien tenté de faire du diamant un outil standardisé à l’image de l’once d’or. Cette tentative est complètement tombée dans l’oubli du fait que ni les certificats ni les prix n’étaient normés au niveau international.
Ainsi, le prix des bracelet, collier ou bague, quelque soit leur pureté, s’apprécie très fortement au cours de leur fabrication. Selon Gold and Silver Investments, cette appréciation serait de l’ordre de 200 à 300%.

Prenons un exemple. En achetant un lingot qui contient une once d’or pure 24 carats, vous paierez le prix du marché au jour de l’achat sans TVA (selon la directive européenne sur l’or. Cf. : notre article sur la fiscalité de l’or d’investissement). Vous achetez donc de l’or à sa véritable valeur au dit-jour plus une légère appréciation de l’ordre de 3 à 5%. Un bijou, à pureté égale, se vendra considérablement plus cher du fait de sa transformation, d’un éventuel effet-marque et des taxes qui lui sont appliqués.

Si vous achetiez des bijoux avec une prime dans l’optique de les revendre avec une prime encore plus forte, comme c’est le cas de pièces d’or, tout irait bien. Mais voilà, vous achetez de l’or trois fois plus cher que le prix du marché à pureté égale… et vous le revendez fréquemment en dessous du prix de l’or. Au moment même où vous insérez votre carte dans le lecteur pour concrétiser votre achat, le bijou neuf ne vaut plus que 30% de sa valeur d’origine. Il est donc clair que c’est une très mauvaise idée d’acheter un bijou dans une logique d’épargne.

La revente ne se fait pas dans la plupart des cas sur le marché des professionnels. Evidemment, nous ne parlons pas de pièces rares et anciennes signées et authentifiées mais de bijoux de valeur relative c’est-à-dire neufs à l’achat. Dans le meilleur des cas, vous le vendrez à un particulier intéressé, au pire sur EBay ou à la fonderie… Les sociétés qui abusent de la crédulité des gens pour acheter de l’or à bon compte sont légions. Méfiez-vous comme de la peste de ces sociétés qui vous proposent « Achetons votre or aux meilleures conditions, paiement cash » et qui d’un autre côté n’ont pas d’or à vous vendre si vous étiez acheteur. Traduction : elles n’ont pas d’or à vendre car tout ce qu’ils collectent 20% à 30% en dessous des cours et de suite envoyé vers des sociétés qui refondent le tout pour produire des lingots. Ils ne peuvent donc pas vous revendre de l’or car ce serait compliqué pour eux de vous expliquer qu’une même bague achetée 500 euros un jour vous serait revendue 1000 euros une heure après. Ils estiment que tout le monde y trouve son compte car les vendeur repartent avec de l’argent en poche…

Au plus fort de la crise, le directeur d’une fonderie suisse déclare que la quantité de joaillerie qui arrive pour être fondue et raffinée n’a jamais été aussi importante. Elle ressort sous forme de lingots…De quoi nous faire réfléchir sur la forme que l’on veut donné à son investissement dans le précieux métal.

Si vous achetez de l’or d’investissement, il n’y a globalement que les variations des cours qui influent, ainsi que la prime dans le cas des pièces d’or (soumises à un effet de rareté). Et nous savons tous qu’en cas de crise ou de dépression, les cours sont clairement haussiers. L’écart entre le prix d’achat est donc en général assez limité et, si vous vous débrouillez bien, plutôt en votre faveur si vous savez jouer sur les effets de prime et les phases haussière de l’or. Par contre, l’écart entre le prix à l’achat et celui à la revente d’un bijou est clairement désavantageux pour le particulier.

Il est évident que les bijoux sont un achat plaisir mais en aucun cas un investissement. Les bijoux et pierres très rares, de grande qualité et expertisées, peuvent garder une valeur assez constante et s’avérer utiles en cas de crise grave et durable. Cependant, gardons à l’esprit que ce n’est pas le cas de la majorité des bijoux.
Certains particuliers pensent faire une affaire en achetant des bijoux lors de leur voyage à Hong Kong (Kowloon), Dubaï ou en Inde. Attention, certes moins chers à l’achat car peu ou pas taxés, ces bijoux et pierres ne sont pas nécessairement d’aussi bonne qualité que leur certificat peut le laisser penser. Une fois expertisés en Europe, ces pièces n’ont souvent pas la pureté que leur vendeur a mise en avant (ne généralisons cependant pas). La plus value à la revente n’en est donc pas une, allons plus loin, c’est une perte réelle. Donc, une fois encore, un achat plaisir avant tout, mais non un investissement.

Rappelons que la clé d’un portefeuille réussi, c’est la DIVERSITE.

Bien entendu, la plupart des particuliers ne voient pas en leurs bijoux un réel potentiel de placement mais une garantie « au cas où ».Les bijoux ne seront jamais une protection efficace en cas de dépression sévère contrairement à l’or d’investissement. L’or d’investissement reste la meilleure assurance du reste de votre patrimoine en cas de crise, ce n’est clairement pas le cas des bijoux.

Sinon, les Chinois ne rempliraient pas actuellement leurs coffres nationaux de lingots mais les transformeraient en caverne d’Ali Baba…

Anaïs Bourdon

Article à relire : Les Français vendent leur or

[Mise à jour du 12 décembre 2014]

Les bijoux en or allégé feraient-ils de bons cadeaux d’investissement avant Noël ? La réponse est clairement non ! Et on vous explique pourquoi.

Depuis quelques années, les bijoux allégés en or ont les faveurs des bijouteries, qui y voient un moyen de continuer à proposer des produits accessibles à leurs clients. Mais attention : non seulement, comme on le disait plus haut, la valeur du bijou neuf est divisée par trois dès son achat, mais en plus il s’agit d’or 9 carats, et non plus d’or 18 carats ! La perte est encore plus forte.

Dans un article du 10 décembre, 60 millions de consommateurs se penche sur cette pratique.  Et évoque, d’ailleurs, une confusion des acheteurs dans les bijouteries. « Le consommateur ne sait pas toujours ce qu’il achète », assure le site d’informations.

Et entre des colliers, des bracelets ou des bagues à 18 ou à 9 carats, la différence est grande ! Il s’agit de bijoux qui vieillissent moins bien, cassent plus rapidement… Les bijoux ne contiennent finalement qu’un tiers d’or, le reste étant constitué d’autres métaux.

En cas de revente, ce manque de valeur risque d’être particulièrement notable pour les particuliers qui auront cru faire une bonne affaire. Non seulement le bijou se revend de toute façon beaucoup moins cher que sa valeur à l’achat, mais en plus son poids réel en or n’assure aucun investissement à moyen ou long terme. En cas de crise par exemple, inutile de compter sur un bijou pour assurer une valeur sûre, d’autant plus que le marché est soumis au bon vouloir de l’acheteur…

Tout le contraire d’une pièce en or d’investissement donc. Un Souverain britannique, un American Eagle, le Napoléon ou même la Vera Valor sont de véritables placements sécuritaires sur le moyen et long terme, et une excellente solution d’épargne de diversification. C’est aussi une assurance, et une véritable cette fois, contre les risques d’effondrement bancaire…

Et, comme le rappelle une enquête IFOP pour Aucoffre.com en novembre 2014, l’or est l’un des placements préférés des Français, qui y voient un bon moyen de « conserver ses économies ». Aucune raison donc de ne pas en faire un cadeau en choisissant l’or sous forme de pièces ou d lingots, la preuve avec ces quelques idées d’étrennes !

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

SCOOP – Loi Macron : les objectifs cachés et passés sous silence… !! … Le Contrarien Matin du 11 décembre 2014

11 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 11 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

La loi Macron, je voulais la qualifier de vaste plaisanterie mais finalement, à ma réflexion, ce n’est peut-être pas tout à fait vrai ni aussi simple.

Rassurez-vous, cette loi ne va créer aucun emploi et l’on ne sauvera pas la France en ayant des actes d’huissier un poil moins cher, plus d’avocats, plus de notaires (on parle de centaines, pas de millions) ou encore quelques pharmaciens supplémentaires.

J’étais donc tout près à dénoncer cette nouvelle ineptie gouvernementale et mamamouchesque quand, pris par un accès de travail (oublié par de trop nombreux commentateurs), je me suis dit, tiens, entre la poire et le fromage allons lire tout ce texte, histoire d’avoir un vrai avis sur la question (toujours commencer par les lire les documents, qu’il s’agisse de statistiques économiques ou de nouvelles législations, l’enfer se cachant évidemment dans les détails).

Que des notaires conduisent des bus d’avocats le dimanche pour faire le tour des pharmacies ne changera rien en terme macro-économique !

Il ne s’agit pas d’être contre sans argumenter. D’ailleurs, en soi, je ne suis contre rien, bien au contraire !

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

De la paralysie de la BCE à la démission de Draghi. Phase 2 du plan de l’attaque finale de Noël sur l’euro !! … Le Contrarien Matin du 10 décembre 2014

10 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 10 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Pour le moment, c’est le calme presque plat sur le front de la dette italienne puisque après avoir très légèrement frémi, le taux de référence d’emprunt à 10 ans de l’Italie s’est même payé le luxe d’inscrire un nouveau plus bas à 1,96 % sur fond d’inquiétudes massives des marchés sur… la Grèce !! Des élections anticipées risquent d’être nécessaires à nouveau et, comme le disait un analyste, « les marchés détestent les incertitudes électorales », ce qui peut se traduire par « les marchés détestent la démocratie »… Nous avions bien remarqué depuis maintenant plus de 7 ans que dure cette crise !

Aujourd’hui, je voulais vous parler des rumeurs qui enflent autour d’une éventuelle démission de Mario Draghi, le grand timonier de la Banque centrale européenne, la BCE. En effet, si Draghi démissionne, cela va souquer ferme. Mais avant tout chose, revenons sur la raison pour laquelle un QE globalement ne servira à rien tant que Mario Draghi n’aura pas réussi à infléchir considérablement la vision allemande de la rigueur budgétaire.

Un QE de la BCE ne servira presque à rien !

Voilà ce que j’écrivais dans mon édito du 5 décembre 2014.

« Tout le monde se réjouit à l’avance de voir la BCE racheter massivement des obligations d’État mais cela ne changera rien…

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Il faut pleurer pour les Grecs et pour les peuples d’Europe… Le Contrarien Matin du 9 décembre 2014

9 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 9 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

J’ai toujours dit et affirmé que ce qui s’est passé en Grèce, ce qui s’y passe et ce qui s’y passera préfigure le futur sombre des peuples européens.

J’ai toujours dit que l’Europe, l’Union européenne était en réalité une organisation profondément antidémocratique en privant les peuples de leur souveraineté au profit d’instances où les petits et grands arrangements se font entre amis.

J’ai toujours dit que le « système » au sens large ne peut qu’aller au bout de sa logique même de survie.

Alors que partout sous vos yeux, la démocratie et la liberté se meurent, alors que partout dans le monde dit libre, la répression policière n’a jamais été aussi forte, les masses préfèrent s’occuper de leur liberté de consommer et d’avoir plutôt que de leur liberté politique et d’être.

N’oubliez pas ce qu’il se passe en Grèce. Prochainement nous le vivrons en France. Je laisse donc la parole à Panagiotis Grigoriou, historien et ethnologue grec dont je reproduis ici le dernier billet relatant les événements en Grèce au moment où le gouvernement grec et ses créanciers s’écharpent dans des négociations autour des hypothèses de croissance et de déficit budgétaire.

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

L’Italie dégradée. Phase 1 du plan de l’attaque finale de Noël sur l’euro !!… Le Contrarien Matin du 8 décembre 2014

8 décembre 2014

Le Contrarien Matin du 8 décembre 2014

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Le 25 novembre j’écrivais un édito sur le plan des marchés pour une attaque contre la dette italienne entre Noël et le jour de l’an 2014. Vous pourrez le lire ou le relire ici . C’est important de l’avoir en tête car cela est bien sûr à relier avec cette information qui est tombée vendredi soir dernier, à la veille du week-end et après la fermeture des marchés européens évidemment.

D’ailleurs, selon le principe de l’information auquel nous sommes tous soumis, à savoir qu’une information chasse l’autre dans un flot totalement ininterrompu, plus personne ne sait que l’Italie a été dégradée vendredi dernier il y a tout juste 3 jours. D’ailleurs, vendredi soir vous étiez occupé à autre chose, samedi il fallait commencer à jouer le Père Noël dans les centres commerciaux bondés et dimanche, ces même centres étant « exceptionnellement » ouverts aussi, eh bien on poursuivait les achats… Résultat : la dégradation de l’Italie, tout le monde s’en fiche, même la Bourse de Paris qui bondissait de plus de 2 % en clôture mais c’est normal, l’annonce a été faite après, mais lundi les marchés pourront aussi aller de l’avant puisque… finalement, la dégradation de l’Italie aura « bien été digérée » et que cela « forcera » l’Italie à faire des réformes et la Banque centrale européenne à « intensifier » encore un peu plus ses préparatifs en cas d’intervention… le tout sous le regard allemand courroucé…

> Lire la suite des questions et réponse sur Le Contrarien Matin

Abonnez-vous gratuitement 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Les réserves d’or de la Banque de France : qu’en pensent les Français ?

7 décembre 2014

Les français veulent garder leur or et même en accumuler plus. Sondage IFOP / AuCOFFRE.com

Le 30 novembre, les Suisses étaient appelés à se prononcer sur les réserves d’or de leur banque centrale, la Banque Nationale Suisse, par voie de référendum. Reprenant les mêmes questions à l’échelle française, l’obligation pour la Banque de France de détenir 20% de ses actifs en or physique et son interdiction de vendre à l’avenir l’or français sont majoritairement soutenues par les interviewés : respectivement 68% et 56% affirment être d’accord avec l’établissement de telles mesures en France.

* Enquête IFOP/AuCOFFRE.com réalisée, du 31 octobre au 4 novembre 2014, sur un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 18 ans, par questionnaire en ligne.

 

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Revue du web du 5 décembre : l’Inde en or, la Russie en berne

5 décembre 2014

Alors que le pays entre dans une période culturelle propice à l’achat d’or, c’est l’Inde qui revit sur le marché du métal précieux. Les derniers chiffres du World Gold Council le montrent : au troisième trimestre 2014, le pays a battu des records d’importation. La raison ? La décision du gouvernement de mettre fin à ses mesures de restriction.

Depuis l’Inde jusqu’à la Russie en pleine crise et le Pérou qui peine à mettre en place une extraction aurifère propre, tour de l’actualité de la semaine.

L’Inde ouvre grand les bras à l’or

Après les premières dépêches relayées en début de semaine, plusieurs sites d’informations se sont penchés sur le cas de l’Inde.  Le pays a en effet revu sa politique quant à l’importation de l’or. Et rouvre même ses portes au métal précieux. « Le gouvernement de New Delhi vient de supprimer la mesure qui restreignait le plus les achats de métal précieux depuis près d’un an et demi », détaille Rfi.fr dans un article du 2 décembre.

La mesure avait été mise en place en août 2013, dans un contexte économique difficile pour l’Inde qui n’arrivait pas à équilibrer les importations face à la chute de sa roupie.  Rfi.fr relève d’ailleurs les « effets pervers » qu’avait eu la mesure : « le commerce était devenu le monopole des grands traders, l’activité des bijoutiers avait été ralentie et la contrebande avait atteint des sommets : près de 200 tonnes, transportées dans des carcasses de vaches ou par des passeurs. »

Selon LesEchos.fr dans un article du même jour, l’envolée de la contrebande est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé le gouvernement à revoir sa position.

Dans un pays grand consommateur du métal précieux, la fin de la restriction gouvernementale devrait être bien accueillie. D’autant plus que la culture indienne donne une grande place au métal précieux : l’or fait partie intégrante de la vie sociale et religieuse. « Avec l’assouplissement du commerce de l’or, les bijoutiers indiens auront moins de difficulté à fournir les ornements nécessaires aux mariages, dont la saison se poursuit jusqu’au mois d’avril », relève Rfi.fr. La période est en effet propice aux cadeaux en or.

Selon le dernier bilan du World Gold Council, la demande en or au troisième trimestre 2014 est montée à plus de 182 tonnes.  Le pays est deuxième acheteur d’or au monde après la Chine.

Demande d'or en Inde au troisième trimestre 2014 - Gold World Council

Trouble époque pour le rouble en Russie…

Le rouble est en pleine chute en Russie. L’impact la chute du prix du pétrole et la fuite des capitaux depuis la crise en Ukraine entraîne une chute du cours de la monnaie russe, alors que le président Poutine demande des sanctions contre les spéculateurs. Mais quel rôle peuvent jouer les réserves d’or de la Russie dans ce cadre ? Des explications dans ce zoom sur la Russie.

…la Suisse reste calme après son vote sur l’or

Du côté de la Suisse par contre, le calme reste de mise. « La totalité des cantons suisses ont rejeté par 77,3 % des suffrages exprimés « l’initiative sur l’or » lancée par l’Union démocratique du centre », rappelle LeFigaro.fr dans un article du 1er décembre. Le marché de l’or a marqué peu de réaction à cette annonce.

En bref autour du monde

Selon un article de Sciencesetavenir.fr, publié le 28 novembre, la ruée vers l’or provoque une véritable « catastrophe écologique en Amazonie péruvienne ».  Près de 50 000 hectares de forêt vierge, à la frontière avec le Brésil, ont déjà disparu à cause de l’extraction aurifère sauvage. « Lacs regorgeant de mercure, terrains ravagés par les pelleteuses, campements de fortune et leur lot de prostitution et de misère », relève le site d’informations.

Cinquième producteur mondial d’or, le Pérou est loin d’être un exemple d’extraction aurifère propre : « selon les autorités, 20% de sa production proviendrait de mines illégales« , cite encore Sciencesetavenir.fr. L’occasion de rappeler l’importance de la Clean Extraction

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

Russie : voyage en no rouble !

5 décembre 2014

Vous voulez savoir comment se comporte l’or en cas de faillite monétaire ? Ca tombe bien, on peut vous le montrer avec l’exemple très actuel du rouble. Ca tombe bien bis, le prévoyant président Poutine a acheté plein d’or en 2014 ! Mais pour quoi faire ? La guerre économique bien sûr.

Pourquoi le rouble a-t-il chuté ?

La monnaie russe a fortement chuté ces derniers temps, notamment impacté par la chute du prix du pétrole qui représente la moitié des rentrées budgétaires de la Russie, indique l’AGEFI dans cet article du 24/11/2014. Le 1er décembre, Les Echos révélaient que le rouble avait perdu près de 15% en semaine, indiquant même qu’avec 54 roubles pour un dollar et plus de 67 roubles pour un euro, la monnaie russe avait vécu sa pire journée depuis 1998.

Aussi, l’AFP a publié une dépêche (relayée sur Boursorama) dans laquelle Vladimir Poutine demandait « à la Banque centrale et au gouvernement de prendre des mesures sévères pour faire passer l’envie aux spéculateurs de jouer sur les fluctuations du cours du rouble ».

La stratégie de l’or de Vladimir Poutine

Selon Charles Sannat, « La chute du pétrole cache en réalité une terrible bataille géopolitique tellement vaste qu’il est très difficile pour le moment d’en déduire les contours. Néanmoins, la Russie ne va pas rester là à contempler sa ruine ».

Effectivement, avec l’or accumulé cette année par la Banque de Russie, il semblerait que Vladimir Poutine se prépare à une guerre économique  sans merci. Et s’il décidait de rendre le rouble convertible en or ?
Par leur alliance, la Russie et la Chine n’envisagent-elles pas de déstabiliser le dollar ?

Les réserves d’or de la Banque de Russie

Conformément aux trimestres précédents, la banque centrale de Russie a continué d’augmenter ses réserves d’or de façon significative. Au 3e trimestre 2014, elle achetait 55t d’or.

Réserves d'or Russie - 3e trimestre 2014 - World Gold Council

Réserves d'or Russie - 3e trimestre 2014 - source World Gold Council

Avec 150 tonnes d’or accumulé en 2014, la Russie s’élève au 6e rang mondial des réserves d’or avec 1 149,8 tonnes au total.

Table 8: Top 40 reported official gold holdings (as at September 2014)

Réserves d'or totales de la Russie

Réserves d'or totales de la Russie

Quel rôle joue l’or sur le rouble ?

Il joue pleinement son rôle en contrant les effets d’une monnaie dévaluée trop brutalement, comme le démontre ce schéma :

Or versus rouble

Or versus rouble

Voyez la progression enregistré par l’or en roubles ! Si en euros, l’or semble moins performant qu’avant contre les crises, c’est par effet d’optique. La monnaie unique n’est (pour l’instant pas) attaquée si sauvagement que le rouble, pour les raisons que l’on sait.

Aider avec viagra pas cher france impuissance masculine levitra generique france

ENGLISH ESPANOL ITALIANO CHINESE

Recherche
Partager le Blog
Share |

Suivez-nous sur TWITTER :
http://twitter.com/GOLDCOINorg

Réflexions
" Ce qui compte pour un alpiniste, c'est son effort, c'est son adresse, ce sont ses muscles. La corde qui l'assure ne joue aucun rôle tant que tout va bien. Mais elle lui donne la sécurité. De même, l'or ne sert qu'à garantir la confiance. C'est un refuge. "