Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Banques / Amendes record pour les banques !
UBS Amende record 3,7 milliards

Amendes record pour les banques !


Les banques sont au bord de la crise de nerf. Amende record pour l’UBS avec 3,7 milliards d’euros en ce début d’année 2019. Cela fait suite à celles infligées à la Société Générale, à BNP Paribas et à Bank of America. Est-ce la fin de l’impunité pour les grandes banques mondiales ?

UBS une fraude fiscale organisée

La justice française a donc tranché. Le tribunal correctionnel de Paris a suivi le réquisitoire du parquet national financier lors du procès en novembre 2018 : condamnation à une amende record de 3,7 milliards d’euros. C’est un record en France. L’UBS s’est rendue coupable de « démarchage bancaire illégal » et de « blanchiment aggravé de fraude fiscale ».

Dans ces attendus, la président du tribunal a expliqué : « ces fautes d’une exceptionnelle gravité trouvent leur source dans une organisation structurée, systémique et ancienne ». On notera que l’Etat français qui s’était constitué partie civile bénéficie de dommages et intérêts à hauteur de 800 millions d’euros. Evidemment, UBS a annoncé son intention de faire appel. Les enquêteurs français estiment que la banque suisse a blanchi entre 2004 et 2012 près de 12,2 milliards d’euros.

Les banquiers échappent à la prison mais pas au sursis

Les observateurs de la finance comme les animateurs de l’ONG Finance Watch (basée à Bruxelles) notent que les juges ont complété leur décision par des condamnations pénales à l’encontre des dirigeants de la banque. De la prison avec sursis a été prononcée. Sur le coup c’est une première pour une affaire bancaire et cela devrait faire réfléchir les banquiers.

Pour le plaisir…cette intervention lors d’un gala de l’UBS de l’humoriste Thomas Wiesel. Autodérision, sentiment d’impunité ?

Société Générale, BNP-Paris, Bank of America à l’amende

Si cette amende de 3,7 milliards est un record pour la France, la justice américaine a déjà eu la main encore plus lourde.

Dans la catégorie « petit joueur », nous avons la Société Général qui a négocié une amende de 1,3 milliards de dollars pour éviter les poursuites pour soupçons de manipulation de taux interbancaires Libor.

BNP-Paribas en revanche a dû s’acquitter d’une amende de près de 9 milliards de dollars pour ne pas avoir respecté les embargos contre Cuba, l’Iran et le Soudan. La banque française risquait de ne plus avoir le droit d’utiliser le Dollar dans ses activités !

Enfin, le recordman de l’amende pour une banque, c’est Bank of America qui a dû pour son rôle dans l’affaire des subprimes régler une ardoise de 17 milliards de dollars. Une partie en amende, une autre en compensation pour les particuliers.

Profits records en 2018 pour les banques

Pendant les procès le business continue. On vient d’avoir les chiffres des profits des banques américaines au 4ème trimestre 2018. Eh bien, on vous le donne en mille : profits records ! 59,1 milliards de dollars. Les banques profitent à plein des baisses de leur taux d’imposition et d’une hausse de leurs revenus opérationnels. Certaines voix s’élèvent et appellent les banques américaines à la prudence. Notamment sur les prises de risque sur le crédit aux entreprises et aux particuliers. Dans un contexte de taux bas, la concurrence est dure. Donc les banquiers ont tendance à diminuer les contraintes sur l’acceptation des dossiers d’emprunt. Ils augmentent donc leur exposition au risque. Ça ne vous rappelle pas les Subprimes ?

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Les grandes banques françaises licencient leurs employés trop honnêtes

Une récente décision de justice met en lumière les techniques appliquées par certaines grandes banques …