Publicité

Ces dernières semaines, et surtout depuis que le cours de l’or a passé la barre des 2000 dollars, on a beaucoup parlé de « records du cours de l’or ». Comment les crises géopolitiques, économiques et même sanitaires tout récemment avec la pandémie de coronavirus, influent-elles le cours de l’or au point de le pousser vers des sommets ? Retour sur trois records qui ont marqué le cours de l’or depuis 1980.

Qu’est-ce qu’un record ou une résistance pour le cours de l’or ?

Cette phrase « le cours de l’or atteint des niveaux records », vous l’avez sûrement lue à plusieurs reprises, dès que le métal jaune suit une tendance à la hausse. De manière générale, ce sont les périodes de crises qui impactent de manière notable le cours de l’or et qui le tirent vers le haut, valeur refuge oblige. C’est aussi pour cela que l’on parle souvent de l’or comme un « baromètre de la crise ». En suivant la même logique mais dans le sens inverse, l’intérêt pour l’or est moindre lorsque la situation économique et/ou politique est plus calme. Le cours du métal jaune a alors tendance à baisser.

Les trois records du cours de l’or les plus récents illustrent parfaitement pourquoi les crises géopolitiques, économiques et sanitaires ont profondément influé le cours du métal précieux.

Quels sont les trois derniers records du cours de l'or ?

Trois records à retenir : une évolution de l’or depuis 40 ans

Le record de 850 dollars l’once d’or au mois de janvier 1980 : une ruée vers l’or spectaculaire

Il faut revenir au début des années 80 pour connaître l’un des records historiques du cours de l’or. Nous sommes au mois de janvier et en pleine guerre froide, l’Afghanistan est envahi par l’armée soviétique depuis décembre. À la même période se déroule une prise d’otages à l’Ambassade américaine de Téhéran pour demander l’extradition et la condamnation à mort du chah Mohammad Reza Pahlavi (elle durera jusqu’à janvier 1981). Un contexte de fortes inquiétudes et de tensions géopolitiques favorable à l’or, qui atteint ce fameux pic des 850 dollars. Les économistes et les historiens évoquent d’ailleurs une ruée vers l’or spectaculaire, dans un contexte de panique géopolitique. Ce record est d’autant plus marquant qu’avec l’inflation, l’once d’or de 1980 vaudrait aujourd’hui, en 2020… 2800 dollars.

En 2011, un record à 1922 dollars l’once d’or : dettes souveraines en Europe et chiffres de l’emploi aux Etats-Unis

En septembre 2011, le cours de l’or atteint un nouveau record : 1921,17 dollars l’once. Plusieurs facteurs expliquent ce record. D’abord, des nouvelles inquiétudes sur les dettes souveraines dans la zone euro et sur la solidité des banques européennes. Les investisseurs craignent un retour en récession, comme en 2008. Pourtant, pendant la crise économique de 2008, le cours de l’or s’est approché de la barre des 1000 dollars l’once, mais sans pour autant la dépasser.

Publicité

Les mauvais chiffres de l’emploi aux Etats-Unis font aussi craindre une récession. Lorsque la première puissance économique mondiale donne des signes de fatigue, les marchés boursiers plongent. D’ailleurs, en trois jours, le cours de l’augmente augmente de près de 90 dollars. Dans un article des Echos, l’analyste Robin Bhar rappelle le rôle de l’or : « face à un scénario de retour en récession aux Etats-Unis et en Europe, l’or devrait conforter son attrait pour les investisseurs. Il est vu comme une forme d’assurance contre les incertitudes persistantes ».  

Cours de l'or depuis 2004 - source AuCoffre.com
Cours de l’or en dollars depuis 2004 – source AuCoffre

Le record de 2020 : une valeur de l’or historique au-dessus des 2000 dollars, en pleine crise économique et sanitaire

En août 2020, le cours de l’or franchit un nouveau record en dollars : l’once dépasse les 2000 dollars. C’est la conséquence directe de la crise économique liée à la pandémie de COVID-19. Entre le 1er janvier 2020 et le 7 août 2020, l’once d’or a ainsi bondi de plus de 500 dollars, à mesure que le coronavirus impacte les plus grandes puissances économiques. La Chine d’abord, puis les voisins asiatiques, l’Europe, les Etats-Unis… Cette très forte hausse confirme le rôle de l’or comme valeur refuge en temps de crise : à la crise sanitaire, on peut en effet ajouter d’autres facteurs qui inquiètent les investisseurs. Les taux d’intérêt négatifs, les mauvais chiffres du chômage sur fond de pandémie, les tensions toujours aussi fortes entre la Chine et les Etats-Unis… Aux Etats-Unis d’ailleurs, la reprise économique est au point mort, les tensions sont très fortes et la population est inquiète : résultat, un cours du dollar qui s’affaiblit. Et cela se traduit aussi par une hausse de l’once d’or en dollars !

Qu’est-ce que l’or plat ?

L’once d’or valait 33 dollars en 1970, et 250 dollars au début des années 2000. Les plus récents records de l’or montrent aussi un cours qui a atteint 850 dollars en 1980, et très récemment 2000 dollars. Pourtant, ce n’est pas forcément l’or qui a pris de la valeur si on ramène l’once d’or à des valeurs de biens courants. Ainsi, le record de l’once d’or à 850 dollars en 1980 équivaudrait à une once d’or à 2800 dollars aujourd’hui.

Quand on parle d’or plat, il s’agit de considérer le cours de l’or dans un équilibre entre l’offre et la demande. Pour mieux saisir cette notion, on peut ainsi regarder le cours de l’or sur les vingt dernières années en inclinant la tête à 16°. Les bas et les hauts du cours de l’or sont ainsi plus évidents dès lors que les particuliers se tournent vers le métal précieux en cas de crise.

Cours de l’or : quels seront les prochains records de l’or ?

Le cours de l’or est corrélé aux crises, qu’elles soient économiques, sanitaires, géopolitiques… ou un peu de tout en même temps. Fin août 2020, le cours de l’or est repassé sous la barre des 2000 dollars l’once, mais il est possible que le cours remonte alors qu’arrivent de nouvelles échéances fortes. La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 n’est pas terminée, tout comme la crise économique qui en découle. Les élections américaines en novembre 2020 pourront également avoir un impact non négligeable, quelles que soient les issues de cette élection pour Donald Trump. A lire également : pourquoi le cours de l’or est-il condamné à la hausse ?

Comment est établi le cours de l’or et qui fixe le prix de l’or ?

Il faut d’abord comprendre comment est établie la cotation de l’or : deux fois par jour, la cotation officielle est donnée par la London Bullion Market Association (LBMA). Elle sera de référence mondiale, et le cours de l’or est donné en dollars et en euros sur le prix d’une once d’or, soit 31,10 grammes d’or.

Ce cours varie régulièrement soit à la hausse soit à la baisse. Il a tendance à monter lorsque la demande est plus forte : soit en fonction de certains événements culturels (la saison des mariages en Inde et en Chine par exemple), soit lorsqu’il y a des craintes liées à une situation économique ou géopolitique. Dans ce cas, les investisseurs ont tendance à acheter plus d’or. C’est une valeur refuge, et non un investissement spéculatif.

Est-ce qu’il existe un record de l’or en euro ?

Comme l’once d’or en dollars, l’once d’or en euros a connu son record au début du mois d’août 2020. Le 7 août 2020, l’once d’or a ainsi battu un record à 1735 euros. Le précédent record en euros était de 1373 euros en octobre 2012.

2 Commentaires

  1. Absolument et tous les gouvernements veulent nous faire croire le contraire en affirmant que la crise sanitaire qu’ils font volontairement durer est la responsable de cette débâcle financière largement et antérieurement due aux erreurs des dirigeants depuis 40 ans.

  2. « … La crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19 n’est pas terminée, tout comme la crise économique qui en découle. »
    Non, non et non !
    La crise économique ne « découle » pas du COVID 19, la crise économique est antérieure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici