tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 18 mai : l’or entre incertitudes et fascination
Cours de l'or du 18 mai 2018
Cours de l'or en euro (c) Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 18 mai : l’or entre incertitudes et fascination


Malgré tous les attraits du métal jaune, quelques incertitudes subsistent quant au cours de l’or toujours influencé par le dollar et le contexte géopolitique. C’est ce que montre l’actualité de cette semaine, également marquée par le souhait de la Russie de relancer la demande d’or.

Cours de l’or : quelle tendance pour l’once ?

Un des principes de base quand on suit le cours de l’or est d’observer les mouvements du dollar : quand ce dernier s’affaiblit, l’or remonte et inversement. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé cette semaine.

Lundi, le cours du métal jaune restait sur les niveaux observés en fin de semaine dernière et testait une résistance proche des 1324 dollars l’once. Mais dès mardi, chute libre : « l’once d’or dérape de 1,42% à 1 294,14 dollars, au plus bas depuis fin décembre. Le métal précieux pâtit du retour en première ligne des spéculations autour d’une accélération du resserrement monétaire de la Fed. » expliquait capital.fr. Même constat ce matin sur ig.com : « Le cours de l’or évolue maintenant bien en-dessous du seuil psychologique des 1300 et de l’ancienne résistance majeure 2017 située à 1296. En effet, la forte accélération du dollar américain continue d’impacter l’once. »

Pourtant, les incertitudes géopolitiques se montrent toujours aussi favorables à l’or en tant que valeur refuge. Au point que certains analystes prévoient des pics à 1500 dollars cette année, comme l’indique cet article paru sur lesechos.fr.

Cours de l'or du 18 mai 2018
Cours de l’or en euro (c) Cotation AuCOFFRE.com

La Russie pense à supprimer la TVA sur l’or d’investissement

L’objectif : concurrencer le dollar et relancer la demande d’or en Russie (dont la TVA s’élève actuellement à 18 %), annonce sputniknews.com. Selon Alexandre Akhpolov, chef du département du contrôle monétaire du Ministère des Finances, « l’arrivée de l’or sans TVA sur le marché de l’épargne ‘’contribuera à la baisse de la demande des devises étrangères parce que l’or constituera une alternative’’. » Une mesure qui ne concerne que les lingots, puisque les pièces d’or sont déjà exemptées de TVA. Et déjà prisées des épargnants pour les avantages que l’on connait, notamment leur fiabilité.

L’or, un métal précieux qui passionne toujours autant…

Cette semaine, la version web des Echos consacre un article très intéressant (et payant) à la symbolique de l’or et à son utilisation dans la bijouterie initiée depuis des millénaires. L’occasion de rappeler que le Mucem de Marseille accueille depuis le 25 avril et jusqu’au 10 septembre une exposition sur l’histoire de l’or dans l’art : « Croisant histoire et création contemporaine, cette exposition rassemble des chefs-d’oeuvre témoignant de la fascination des civilisations euro-méditerranéennes pour l’or depuis plus de trois mille ans, avec près de 600 pièces. »

…et qui suscite les convoitises

À Montgeron (Essone), leparisien.fr nous apprend que cinq Napoléon en or et des bijoux ont été dérobées au domicile d’une femme de 70 ans. Un événement qui nous rappelle à quel point il est important de conserver ses pièces d’or de manière sécurisée, de préférence dans un coffre-fort externalisé plutôt que chez soi.

Pièces commémoratives : mariage princier ou Coupe du Monde de foot ?

Après la Royal Mint et la Monnaie Canadienne, c’est au tour de l’Australie de révéler ses pièces d’or et d’argent à l’effigie du Prince Harry et de Meghan Markle. La pièce en argent est ornée d’un portrait du couple, tandis que la pièce d’or est simplement gravée d’une inscription comportant la date du mariage, indique coinnews.com.

En Belgique, ce sont les footballeurs qui sont mis à l’honneur avant le Mondial avec une pièce de 2,5 euros selon sportmagazine.levif.be : « Côté pile, les pays de l’Union européenne côtoient la valeur de la pièce et le nom du Royaume dans les trois langues nationales. Côté face, le logo de l’Union royale belge des sociétés de football association (URBSFA) se fond dans un demi-ballon de football, entouré de l’inscription “Diables Rouges” en quatre langues et de leur fameux trident. »

En bref : Facebook s’intéresse à la blockchain

Le réseau social vient de monter un groupe dédié à la technologie blockchain et d’après cet article de generation-nt.com, Facebook pourrait bien l’utiliser en vue de créer sa propre cryptomonnaie. « On rappellera par ailleurs que Facebook a banni toutes les publicités en rapport avec des cryptomonnaies ; il est vrai essentiellement à cause d’une prolifération d’arnaques. Reste que la technologie blockchain peut trouver bien d’autres moyens d’expression, comme par exemple pour le stockage de données chiffrées. »

La revue du web hebdomadaire de loretlargent.info est établie à partir d’articles ayant trait à l’or, directement ou indirectement et qui nous paraissent dignes d’intérêt. Les propos cités n’engagent toutefois que leurs auteurs.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 27 juillet 2018 : le cours de l’or sous pression

Cette semaine dans la revue du web, je vous parle encore de cette baisse du …