tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 25 mai : cours de l’or et krach à venir
Cours de l'or en euro et en dollar © Cotation AuCOFFRE.com

Revue du web du 25 mai : cours de l’or et krach à venir


Porté par les incertitudes géopolitiques et économiques, le cours de l’or remonte en fin de semaine. Et dans cette revue du web, je vous parle également des craintes d’une nouvelle crise, ainsi que de la façon dont les investisseurs voient l’or selon une étude d’économistes…

Cours de l’or : au-dessus des 1300 dollars l’once

Cette semaine, le cours de l’or a souffert de la hausse des taux américains. « L’or souffre alors que la hausse des taux d’intérêt à long terme se poursuit aux Etats-Unis », relève ainsi L’Express.fr. En fin de semaine, le métal précieux repasse au-dessus de la barre des 1 300 dollars. Même avec un dollar fort, il reste impacté par un regain des tensions géopolitiques (Turquie, sommet entre Etats-Unis et Corée du Nord annulé…), ainsi que des interrogations très fortes autour de la situation économique en Italie.

Cours de l'or au 25 mai 2018
Cours de l’or en euro et en dollar © Cotation AuCOFFRE.com

Pourquoi une crise est (encore) à craindre

« La situation actuelle laisse craindre un krach au cours des 12 à 36 mois à venir », estiment cette semaine les économistes Steve Keen et Dany Lang. Dans une tribune parue chez Liberation.fr, Steeve Keen, professeur d’économie à la Kingston University et Dany Lang, enseignant-chercheur à Paris XIII, évoquent « les morts-vivants de la dette et le méga krach à venir ». « Etant donné le nombre élevé de zombies de la dette en l’état ou en devenir et l’aveuglement des gouvernements et de leurs conseillers économiques mainstream, l’inévitable krach qui se profile est susceptible de se produire au cours des douze à trente-six mois à venir », argumentent-ils.

Nous aurons l’occasion de revenir plus longuement sur ce sujet, mais cette tribune fait en tout cas écho au dossier publié en début de semaine sur Loretlargent.info, autour de l’anniversaire des dix ans de la crise. Avons-nous compris les leçons de 2008 ? Visiblement non !

L’or et « ses galons d’actifs alternatifs » pour les investisseurs

En Guyane, le projet de la Montagne d’or continue à susciter des réactions. FranceTVInfo se penche cette semaine sur les résultats d’une étude menée par les économistes du cercle Cyclope, société d’études spécialisée dans l’analyse des marchés mondiaux des matières premières. Selon ces spécialistes, la « Montagne d’or est un projet intéressant pour la Guyane ». Le cercle d’experts estime ainsi que le « marché de l’or est entré dans une nouvelle ère ». L’once a ainsi signé sa meilleure performance annuelle en 7 ans, avec une progression de 13 % : « cette nouvelle hausse annuelle, l’or la doit, par exemple, à la protection qu’il peut offrir en temps de crise, mais le métal le plus précieux semble avoir retrouvé ses galons d’actifs alternatifs aux yeux des investisseurs, précisent les experts de Cyclope. »

Pour autant, les experts du cercle ne se prononcent pas sur la dimension environnementale, mais uniquement sur le côté économique du projet minier.

Extraction aurifère : tour du monde, de l’Afrique au Canada

Et puisqu’on parle d’extraction aurifère… C’est un sujet également évoqué cette semaine sur Radio-Canada. Le site d’actualités revient sur de récentes déclarations d’Ian Telfer, le président de GoldCorp – acteur majeur de l’extraction aurifère canadienne. Selon Ian Telfer, les principaux gisements de métal précieux ont été découverts et la ruée vers l’or serait terminée. La totalité de l’or extrait par l’homme représenterait ainsi l’équivalent de deux piscines olympiques…

Au Congo, l’extraction aurifère est source de conflits, selon un article publié par France24.com le 18 mai. Le site d’actualités relaie une vidéo et évoque l’impact écologique de l’exploitation semi-industrielle : « les entreprises minières provoquent une importante déforestation. Elles sont aussi responsables de l’arrivée des moustiques, absents jusque-là dans cette zone. »

L’or, dynamisé par un mariage royal ?

Selon le World Gold Council, le mariage princier en Grande-Bretagne la semaine dernière aurait aussi eu un effet… sur les ventes de bijoux en or. Depuis les fiançailles de l’actrice américaine Meghan Markle avec le prince Harry (et une bague en or), puis son mariage (et des bracelets en or), « les ventes de bijoux en or jaune sont en hausse d’environ 30% cette année », relaie BFMTV.com.

Insolite : en Belgique, une monnaie pour les Diables rouges

Je vous parle régulièrement des nouvelles monnaies locales – à Bourg-en-Bresse, une nouvelle monnaie locale est d’ailleurs prévue pour 2019 –, mais cette fois je vous parle aussi d’une monnaie commémorative ! A l’occasion du Mondial de football en Russie, l’équipe nationale belge s’est dotée de sa propre monnaie. Il s’agit d’une monnaie frappée à 500 000 exemplaires, qui aura cours légal en Belgique mais qui est surtout appelée à devenir un objet de collection. Sa valeur faciale : 2,5 €, pour un prix de vente de 10 €. En fait de monnaies à collectionner, je vous invite plutôt à jeter un œil à la nouvelle VeraMax Collector de juin 2018 : elle remet le florin au goût du jour.

La revue du web hebdomadaire de loretlargent.info est établie à partir d’articles ayant trait à l’or, directement ou indirectement et qui nous paraissent dignes d’intérêt. Les propos cités n’engagent toutefois que leurs auteurs.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cu

Revue du web du 1er juin : Italie, or éthique et investissement

Dans cette première revue du web du mois de juin, on parle du cours de …