Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 24/06 : Le Brexit est voté, la livre trinque !
Cours de l or apres le Brexit

Revue du web du 24/06 : Le Brexit est voté, la livre trinque !


Du côté de la City, rien ne va plus. Le Royaume-Uni a voté le Brexit hier. Et alors que l’Angleterre, l’Ecosse, l’Irlande du Nord et le Pays de Galles vont sortir de l’Union Européenne, le cours de la livre est en baisse… tout comme le cours de l’or en livres sterling, qui avait perdu 10 % ce matin. Par contre, le cours de l’or en dollars et en euros retrouve des sommets ! 

On fait le tour des informations à retenir dans cette revue du web… et c’est un sujet sur lequel on reviendra certainement plus en détails !

Cours de l or apres le Brexit

”La livre sterling s’écroule”

“Le Royaume-Uni va quitter l’Union Européenne, la livre sterling s’écroule”, titre 20Minutes.fr dans un article du 24 juin. La monnaie britannique a perdu 11% face au dollar, et “c’est du jamais vu en si peu de temps, même lors des grandes crises financières de ces dernières années”, souligne le quotidien. Qui se fend même d’un “SOS, monnaie en détresse”.

L’euro n’en est pas sorti grandi : la monnaie européenne a aussi perdu 3 % face au dollar, tandis que les Bourses de Hong Kong et Tokyo perdent quelques points aussi. “La livre sterling dévisse, les bourses du monde entier fébriles”, titre France24.fr…

Et cette crise n’est pas prête de se finir. Pour sortir de l’Union Europénne, le Royaume-Uni se prépare à plusieurs années de négociations. Pour le quotidien, “Londres s’attend du coup à une longue période d’incertitude”. Et pas uniquement économique : la démission du premier ministre David Cameron annonce aussi une période difficile entre Anglais, Ecossais, Irlandais et Gallois qui n’ont pas tous voté en faveur du Brexit !

Le cours de l’or s’envole… mais pas en livres sterling !

“Si la livre sterling chute lourdement, l’or, valeur refuge par excellence, rebondit”, souligne BFMTv.com dans un article de ce jour. Le cours de l’or rejoint les valeurs de mars 2014.

Valeur refuge par excellence, le métal jaune était soutenu vendredi par les incertitudes économique et politique au Royaume-Uni et leurs répercussions sur la reprise mondiale de la décision des Britanniques de sortir de l’UE”, détaille LeFigaro.fr.

Par contre, le cours de l’or est en baisse de 10% en livres sterling. De quoi pousser encore plus les Britanniques, déjà très enclins à posséder les pièces d’or éditées par la Royal Mint, à se tourner vers les pièces d’or d’investissement. A commencer par le Souverain et la Britannia… et le conseil vaut aussi pour nous !

On le disait dans un article cette semaine : “l’or pourrait bien devenir l’actif favori de ces prochains mois, sinon pour sortir de la crise, tout au moins pour la traverser sans y laisser sa chemise”. Quelques heures après les résultats du référendum, cela se vérifie déjà !

En Pologne, encore de l’or dans une rivière

Le Brexit occupe bien évidemment tous les esprits… mais ce n’est pas la seule information à relever autour de l’or cette semaine.

En Pologne, “les chercheurs d’or se donnent rendez-vous”, raconte le quotidien LaLibre.be. Dans le sud-ouest de la Pologne, la rivière Kaczawa près de Zlotoryja accueille chaque été des chercheurs d’or de tous âges. Pas forcément pour faire fortune, puisque la rivière charrie des petites particules d’or uniquement. Mais plutôt pour la passion de l’orpaillage : des championnats du monde sont d’ailleurs organisés chaque année. “Les plus ambitieux parviennent à ramasser 3 à 4 grammes d’or par jour”, cite le quotidien. Une once d’or contenant 30 grammes, il en faudra un peu plus pour être riche !

VeraCasch prend une 4e place au classement FrenchWeb des FinTech

Les Fintech, ce sont ces start-up “qui font trembler les banques” selon un article de Capital.fr, publié en avril. Dans le classement Frenchweb 500, qui classe les 500 meilleures entreprises high-tech françaises, VeraCash la filiale d’AuCOFFRE.com est désormais… 4e ! Un grand bon en avant pour la start-up qui gère le service et la carte VeraCarte, d’autant plus qu’il y a à peine quelques mois, elle tenait la 109e place du même classement.

Une consécration, mais aussi un signe certain de la confiance que les particuliers et les investisseurs mettent dans ce type de service, plutôt que dans des services bancaires classiques.

Le classement de Frenchweb :
1er : Dalenys (ex Rentabiliweb)
2e : Hi Pay
3e : Kantox
4e : VeraCash
5e : Lemon Way

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …