Accueil épargne Post-Covid 19 : les jeunes vont épargner !

Post-Covid 19 : les jeunes vont épargner !

0

L’impact de la crise sanitaire sur l’activité économique va inciter les jeunes actifs à épargner plus ! Confinement, chômage, augmentation du risque de défaillance des entreprises, on ne veut plus jouer les cigales chez les moins de 34 ans. Précisions avec le sondage annuel OpinionWay/AuCOFFRE : « les Français et l’épargne ».

Les Français et l’épargne pendant et après la crise sanitaire

Cette enquête a été réalisée les 27 et 28 avril 2020 par l’institut de sondage OpinionWay auprès de 1058 personnes. Les dates d’entretien ont leur importance, en effet, nous étions déjà à 6 semaines de confinement pour les Français et le « bout du tunnel » semblait encore loin. Traditionnellement, ce sondage porte sur l’épargne et les choix d’investissements, les institutions financières, etc. En pleine crise sanitaire, il est apparu important d’avoir le ressenti immédiat des citoyens sur ces sujets mais aussi une projection vers l’après-crise.

Les jeunes veulent épargner beaucoup plus à l’avenir

C’est un des résultats impressionnants de ce sondage. 29% des 18-24 ans souhaitent épargner davantage pour se protéger des effets de la crise économique ou d’une deuxième vague de pandémie de Coronavirus. C’est deux fois plus qu’après 35 ans ! Une sorte de monde à l’envers où les jeunes actifs auraient décidé de se transformer en fourmi, de peur d’avoir trop dansé et chanté avant.

Moins de 25 ans : une volonté de diversifier son épargne

Alors que 47% des jeunes déclarent utiliser le livret A pour leur épargne, la crise sanitaire semble leur avoir ouvert les yeux sur la diversification des placements. Non seulement ils veulent moins consommer et donc tenter d’arriver à mettre de côté mais en plus, ils ne souhaitent pas mettre tous leurs œufs dans le même panier. Là aussi, ils sont les plus nombreux du panel à vouloir diversifier leur épargne. Cela concerne 30% des moins de 24 ans très exactement. On notera, à l’inverse, qu’à partir de 35 ans, très majoritairement on ne désire pas diversifier son épargne. 78% des 35-49 ans et même plus de 80% au-delà !

Des produits d’épargne adaptés aux jeunes ?

Pour l’épargne, la cible jeune n’est pas une priorité des grandes institutions financières (banques, assurances, etc.) donc leurs produits ne sont pas adaptés. En revanche, pour les outils de consommation comme les cartes ou les applications mobiles de paiement très marketés « millennials », c’est l’inverse. Notre sondage montre que ce public a une appétence pour l’épargne, il est donc à prendre en compte. Il ne faudrait pas laisser la main à ces aigrefins qui se multiplient sur les réseaux sociaux et qui promettent la lune en matière de placements et de rentabilité. “Il faut proposer des choses différentes aux jeunes générations pour qu’elles n’aient pas l’impression d’avoir une épargne à la papa” explique Jean-François Faure, le PDG du Groupe AuCOFFRE. “ C’est pour ça que nous avons créé un stablecoin, c’est à dire un crypto-actif dont le sous-jacent est l’or physique. Cela permet d’allier la modernité – presque geek- et la stabilité de l’or. Nous voyons que nos premiers utilisateurs sont nés autour des années 2000 ! Cela valide bien les chiffres du sondage Opinion Way.”

Source : Sondage OpinionWay/AuCOFFRE : les Français et l’épargne avril 2020

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici

Exit mobile version