Publicité

God Save The King… mais aussi sur les pièces et les billets à l’effigie du nouveau souverain britannique ! Avec le décès de la reine Elizabeth II et l’arrivée de son fils Charles sur le trône, la monnaie royale va changer de visage. Et pas seulement au Royaume-Uni : dans des pays du Commonwealth aussi. Et le Souverain or alors ?

Le remplacement progressif des pièces et des billets

Avec une nouvelle tête couronnée, les Britanniques s’attendent à quelques changements dans leur quotidien. Un nouvel hymne bien sûr, mais aussi un nouveau profil sur les pièces de monnaie et les billets de banque. L’effigie du roi Charles III va peu à peu remplacer celle de sa mère sur la monnaie fiduciaire britannique. Ce changement va être « progressif », selon la Royal Mint. Pas d’inquiétude si vous conservez des billets britanniques : l’organisme en charge de la frappe des pièces britanniques a aussi annoncé que la monnaie actuelle reste en circulation.

D’après le quotidien britannique The Guardian, le processus de récupération des anciens billets pourrait durer au moins deux ans. La Banque d’Angleterre avait mis près de 16 mois pour récupérer l’ensemble des billets de 50 livres lorsqu’ils avaient été remplacés par une nouvelle version. Et cette fois, il y a près de 4,5 milliards de pièces et billets, de toutes valeurs, sur laquelle l’institution britannique doit remettre la main.

Charles III regarde à gauche… en tout cas sur les pièces et les billets !

Depuis 1952, les Britanniques étaient habitués à voir leur souveraine regarder vers la droite, sur les billets comme sur les pièces. Elizabeth II a en effet été le premier monarque britannique à figurer sur les billets, émis à partir de 1960.

Charles III, lui, regarde à gauche. Il ne faut y voir aucune préférence politique : les opinions politiques ne font pas partie des royales attributions au Royaume-Uni ! Ce changement d’orientation de profil s’explique par une coutume, adoptée depuis le 17e siècle par Charles II. À chaque changement de tête couronnée, celle-ci soit orientée dans le sens inverse de celle du prédécesseur. L’histoire ne dit pas si cela inclut les prédécesseurs déchus de leur trône plus vite que prévu.

Publicité

Mais en revanche, il y a bien eu une exception au début du 20e siècle. Edouard VIII, l’oncle de la reine Elizabeth II, préférait voir son royal profil orienté vers la gauche. Shocking, isn’t it ? Il a abdiqué avant que les monnaies ne puissent être mises en circulation : son règne a duré moins d’une année en 1936. Si bien que George VI a pu respecter le sens prévu (vers la gauche), et Elizabeth II vers la droite.

Le portrait de Charles III a été révélée par la Royal Mint.

Sur la pièce gravée par Martin Jennings et dévoilée par la Royal Mint, les nouvelles pièces portent, en plus du profil royal, une inscription en latin : « CHARLES III. D. G. REX. F. D. ». Cela signifie  » Charles III dei Gratia Rex fidei defensor », c’est-à-dire « Roi Charles III, par la grâce de Dieu, défenseur de la foi ». Les pièces à l’effigie de la reine portaient la même inscription, mais avec « Reg » (pour « Regina ») à la place de Rex.

Et dans les autres États du Commonwealth alors ?

Saviez-vous que Charles III est aussi roi des Bahamas, de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie ou encore du Canada ? Cela ferait beaucoup de pièces et de billets à changer dans l’ensemble du Commonwealth. En Nouvelle-Zélande comme en Australie, les banques centrales prévoient aussi un changement progressif, même sur une très longue durée.

Même les îles Niue, petites îles du Pacifique qui dépendent de la Nouvelle-Zélande ont une pièce d’or à cours légal avec un portrait de la reine.

vera valo 1/2 once Elizabeth II

Au Canada, l’effigie d’Elizabeth II figure sur les billets de 20 dollars, mais il reviendra au gouvernement de Justin Trudeau de décider si Charles III la remplace. Rien n’oblige les Canadiens à effectuer ce changement, et les billets mis en circulation en 2011 sont prévus pour durer encore longtemps.

Saviez-vous que la reine Elizabeth II figure aussi sur la Maple Leaf, la pièce d’or d’investissement canadienne, et sur l’Australian Nugget ?

Pièces d’or : est-ce qu’il y aura un Souverain à l’effigie de Charles III ?

Difficile de parler de la monnaie britannique sans parler du Souverain ! Cette pièce d’or, qui a longtemps été la plus demandée et la plus réputée au monde, est incontournable. Le Souverain est frappé depuis le 15e siècle à l’effigie du monarque du moment. Et depuis 1957, la Royal Mint britannique profite de l’intérêt autour de cette pièce emblématique pour frapper des nouvelles séries en fonction des événements du règne d’Elizabeth II.

Plusieurs jubilés ont été l’occasion de nouvelles pièces d’or depuis 1957. Elizabeth II a donc eu droit à plusieurs portraits (et même une déclinaison Vera Valor !), et dans la plus pure tradition britannique, la Royal Mint devrait certainement annoncer un futur Souverain or à l’effigie de Charles III, même si le Souverain classique reste une meilleure référence pour les investisseurs.

Article précédentLe cours de l’or secoué par Poutine et Powell
Article suivantPourquoi le cours de l’argent stagne-t-il alors que l’inflation explose ? (rapport In Gold We Trust)
Je suis entrepreneur sur le web depuis 1999. Diplômé de l'école de journalisme de Bordeaux, j'ai tout d'abord été journaliste-reporter radio pendant 10 ans. J'anime plusieurs médias sociaux et blogs sur les entreprises, la tech, la finance, le marketing digital.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici