Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Or / Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique
Souverain britannique pièce en or

Le Souverain, la pièce d’or socle de l’Empire britannique


Le Souverain d’or est une pièce d’or extraordinaire : elle a traversé l’Histoire depuis plusieurs siècles.  On peut aussi estimer qu’elle en a écrit plusieurs pages. Frappée pour la première fois au XVe siècle, elle porte l’effigie des monarques qui ont régné sur l’Empire britannique. Elle fut pendant longtemps la pièce d’or la plus demandée et la plus réputée au monde.

Origines et caractéristiques d’une pièce emblématique : le Souverain

Le Souverain britannique est l’illustration parfaite du rôle de la monnaie pour asseoir la place du souverain et celle du pays. Le premier « Sovereign » est frappé à la fin du XVe siècle sous le règne d’Henri VIII : le monarque cherche à montrer la puissance britannique face à l’Espagne et au Portugal. Le Souverain porte le symbole des Tudor sur son revers, avec une représentation du roi sur l’avers. La pièce est frappée pendant plus d’un siècle, jusqu’à la fin du règne d’Elizabeth 1er en 1603.

Le Souverain Victoria : des pièces pour un long règne

Au XIXème siècle, de nombreux souverains sont frappés. Ils représentent les différents rois à la tête du Royaume : George III, George IV, Guillaume IV.

Mais c’est une reine qui aura le plus de Souverains à son effigie. On suivra ainsi tout son règne sur les pièces en or anglaises de 1837 à 1901, c’est la série des Souverains Victoria :

Victoria jeune

La jeune femme de 19 ans accède au trône en 1837, en 1838, la monnaie royale frappe un Sovereign à son effigie. Il sera échangé pendant 33 ans avant une deuxième version.

Victoria jeune Saint-Georges

Revers du souverain classique. Oeuvre de Benedetto Pistrucci (1783-1855)

Cette deuxième version de la pièce d’or anglaise Victoria jeune est en circulation à partir de 1871. On ne modifie qu’une face, le revers. Les symboles royaux sont remplacés par la célèbre gravure de Saint-Georges pourfendant un dragon, réalisée en 1817 par Benedetto Pistrucci.

Victoria Jubilé

Pour le 50ème anniversaire de règne de la Reine Victoria, en 1887, une nouvelle pièce est créée. Il s’agit de célébrer le “jubilé d’or” (les 50 ans) avec notamment une nouvelle représentation de la monarque. On la voit tête voilée et couronnée. Cette pièce qui sera frappée pendant 5 ans est désignée sous plusieurs vocables par les collectionneurs et les numismates : Victoria buste du jubilé, Victoria jubilé tête couronnée…

Victoria “old head”, type vieille

C’est la dernière pièce de la reine Victoria. Elle est produite de 1893 à 1901. On y voit une femme âgée. Ce portrait est l’oeuvre de Sir Thomas Brocks, Thomas Brock, est un sculpteur britannique à qui l’on doit entre autres le Victoria Memorial de Londres qui fait face aux grilles du palais de Buckingham, à l’extrémité ouest du Mall ainsi que la statue de la Reine Victoria dans la ville du Cap en Afrique du Sud.

Caractéristiques technique du Souverain Or

Son poids et son titre en or sont normalisés : 7,988 grammes pour un diamètre de 22,05 mm, avec un titre de 916,667 ‰. Sa conception, avec un alliage en cuivre, lui permet de mieux circuler avec une usure moindre. La pièce porte sur son revers Saint-Georges combattant le dragon, et sur son avers l’effigie du monarque.

bannière Souverain

Le Napoléon or, le Souverain et l’Empire Britannique

Le Souverain est donc le symbole de la puissance de l’empire Britannique. Ainsi on trouve sur les Souverains George V l’inscription d’abréviations qui disent entre autres : George V roi de toutes les Bretagnes, empereur des Indes…

Et donc pendant le règne de Napoléon jusqu’en 1815, la pièce d’or européenne, c’est le Napoléon or (improprement désigné sous le vocable de Louis d’or.).

C’est à partir de 1817, que la Royal Mint reprend du service avec la frappe régulière de Souverains jusqu’à nos jours.

De 1817 à 2005, les monarques britanniques ont successivement illustré les souverains de leur royal portrait : George III, George IV, William IV, la Reine Victoria, Edward VII, George V et enfin l’inoxydable Elisabeth II.

Le demi-Souverain deux fois plus petit, même titre

Demi souverain Edouard VIICette pièce d’or, petite sœur du Souverain est produite de manière assez chaotique par la Monnaie anglaise. Il y a de grandes périodes sans production. Ainsi à partir des années 30, il n’y a plus de nouveaux 1/2 Souverains. Ils réapparaissent en 1980. Comme pour le 1/2 Napoléon, cette pièce est assez intéressante par son prix (deux fois moins élevé que celui d’un Souverain) et par sa fluidité. En effet, sa valeur peut correspondre à l’achat de bien de consommations du quotidien en cas de crise monétaire.

Le Souverain anglais, une pièce longtemps recherchée et demandée

Reconnu dans tous les territoires conquis, traversés ou gérés par les Britanniques, le Souverain d’or a contribué à renforcer l’image de l’empire. Les Souverains étaient d’ailleurs surnommés « l’armée de Saint-Georges » en raison de la scène représentée sur le revers de la pièce. Même alors que la pièce d’or est retirée de la circulation en 1914, elle continue à être confiée aux aviateurs britanniques pendant la Première Guerre mondiale, puis aux agents infiltrés pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa valeur est censée en effet leur permettre de monnayer de l’aide en cas de situation difficile.

De nouveau frappé par la Royal Mint depuis 1957, le Souverain continue d’être considéré comme une excellente pièce d’investissement. Depuis le début du règne d’Elizabeth II, plusieurs frappes ont été issues par la Mint royale même si le Souverain classique reste la meilleure référence britannique pour les investisseurs.

Quel est le cours du Souverain or et son prix ? Cotation.

Le Souverain or est un peu plus cher que le Napoléon mais il est plus lourd que la pièce française quasiment deux grammes de plus. Donc quand un Napoléon vaut 235 euros, un Souverain coûtera 295 euros minimum. C’est aussi une pièce porteuse d’Histoire dans ses versions “avant” 1910. C’est un véritable témoin de l’histoire coloniale britannique et de ses différents dirigeants. Il faut donc tenir compte du phénomène de prime.

Description de la VeraMax Collector septembre 2018 – le Souverain

Vera Max Collector revers septembre 2018Pour sa série 2018 sur les pièces qui ont marqué la numismatique des pièces en or, VeraValor remet au goût du jour le Souverain.

L’avers frappé par notre médailleur suisse est le même sur chaque jeton. L’inscription GOOD DELIVERY 999.9 et le poinçon du médailleur y figurent, avec le code personnalisable en dessous. Le revers de la gamme “Collector” est gravé par les équipes d’AuCOFFRE en France. Il diffère chaque mois dans une logique de collection.

Celui de la VeraMax Collector de septembre s’inspire du Souverain d’or, la pièce britannique qui a marqué plusieurs siècles d’histoire. Avec un poids de 7,988 grammes et un titre de 916,667 ‰, c’est l’une des pièces d’or d’investissement les plus recherchées et reconnues.

Caractéristiques physiques

  • Titre : or pur 999.9/1000
  • Poinçon de l’affineur espagnol Sempsa
  • Poids : 3,11g (tolérance 2%)
  • Diamètre : 21mm
  • Epaisseur : 0,5mm
  • Tranche : lisse

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

lingot or Napoléon 20F Marianne Coq

Pourquoi l’or est une valeur refuge ?

Dès qu’il y a une crise économique, une tension géopolitique ou un conflit, l’or est désigné comme la valeur refuge. Quand tout va mal, le cours de l’or grimpe ! On vous explique pourquoi.