tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Investissement / Faut-il acheter des pièces d’or pendant ses vacances à l’étranger

Faut-il acheter des pièces d’or pendant ses vacances à l’étranger


Des Panda en Chine, des Krugerrand en Afrique du Sud, des Liberty aux Etats-Unis ou encore des 50 Pesos au Mexique… Certaines pièces d’or étrangères sont vraiment incontournables pour réussir son investissement. Quand on voyage sur place, c’est aussi un achat qui peut faire envie aux amateurs de belles pièces. Pour autant, faut-il profiter d’être à l’étranger pour acheter des Panda ou des Krugerrand ? Non, et on vous explique pourquoi.

Les risques d’un achat d’or lors d’un voyage à l’étranger

La contrefaçon et les pièces abîmées

C’est un sujet déjà évoqué sur Loretlargent.info, mais il mérite toujours un rappel : les fausses pièces en or ont toujours existé. Le risque d’escroquerie existe dès lors qu’on sort des circuits de vente reconnus. Et cela vaut aussi pour les marchés étrangers. Pour reconnaître l’authenticité d’une pièce d’or, il faut déjà une bonne expérience, qui n’est pas donnée à tout le monde. Il faut aussi bien vérifier la qualité des pièces vendues : c’est essentiel pour prétendre avoir une prime.

Le premier risque d’un achat à l’étranger, c’est donc le risque de contrefaçon. Et a minima le risque de perte de valeur sur une pièce de piètre qualité. Pour s’assurer de l’authenticité d’une pièce, il faut choisir un vendeur reconnu, qui a pignon sur rue. Il doit être en mesure de certifier l’origine et la qualité de ses pièces.

Les erreurs d’appréciation de la valeur d’une pièce

Réussir son investissement, c’est acheter une pièce à sa vraie valeur… et avoir aussi dans l’idée de pouvoir réaliser une plus-value. Encore faut-il pour cela connaître la valeur réelle de la pièce, et bien estimer son état de conservation ! Pas facile quand on parfois un peu pressé par le vendeur, ou déjà certain de réaliser une bonne affaire… alors que ce ne sera pas le cas.

Prenons l’exemple d’un Panda chinois. Il s’agit d’une pièce référence pour les investisseurs, esthétiquement très réussie. Mais saviez-vous que depuis 2016, la Banque Populaire de Chine a changé son système métrique et frappe désormais des pièces de 30 grammes, au lieu de pièces d’une once d’or ? Si la pièce est achetée au prix fort, cela risque bien devenir une mauvaise surprise au retour du voyage !

La déception peut aussi être liée à une pièce vendue plus cher par un vendeur qui assure qu’il s’agit d’une pièce rare alors que ce n’est pas le cas. Ou simplement, à cause de défauts ou de traces d’usures qui ne sont pas décelées lors de l’achat, mais qui sont bien évidentes au moment de revendre les pièces. Or, bien estimer l’état de conservation d’une pièce est indispensable pour espérer une plus-value ultérieurement.

La déclaration d’importation à la frontière

Même en ayant réussi une belle affaire à l’étranger, il reste à passer les douanes. Pour les voyageurs qui importent de l’or sur le sol français depuis un autre pays de l’Union européenne, les achats d’or doivent être déclarés dès que la valeur est égale ou supérieure à 10 000 euros. Au sein de l’Union européenne, la TVA n’est généralement pas applicable sur l’or d’investissement.

Les choses se compliquent quand l’or est importé depuis un pays hors Union Européenne. La franchise de droits et de taxes est valable pour des achats d’une valeur totale de 430 €, pour tout voyageur âgé de 15 ans et plus qui arrive par avion ou par bateau. Ce montant passe même à 300 € lorsqu’on passe la frontière en train ou en voiture. Entre 430 euros et 700 euros, il est possible de choisir entre une taxation forfaitaire à 2,5 % ou l’application du droit de douane normal. Il faudra aussi y ajouter la TVA. Autrement dit, le calcul est loin d’être intéressant pour un investisseur qui souhaiterait importer ses pièces d’or.

En résumé, si l’achat de pièces à l’étranger relève vraiment d’un acte impulsif par plaisir, il est sans doute préférable d’acquérir quelques pièces en argent pour le souvenir, en faisant attention de ne pas dépasser le plafond de franchise douanière. Le véritable investissement pourra être réservé pour un achat plus réfléchi auprès d’un vendeur de confiance.

Ces pièces d’investissement étrangères vraiment intéressantes

On parlait du Panda chinois, du Krugerrand ou encore de la Liberty américaine… certaines pièces d’or étrangères sont particulièrement intéressantes pour l’investissement. En plus d’être belles et souvent, chargées d’histoire !

En Amérique du Nord ou dans les pays sud-américains, plusieurs pièces méritent par exemple une certaine attention. Pour les pièces d’or américaines, on peut ainsi citer la 20 Dollars Liberty de Longacre, ou encore le 10 dollars indien de Saint-Gaudens. Le 20 Dollars Liberty de Saint-Gaudens est tout aussi remarquable, avec une pièce dessinée pour rivaliser en beauté et en relief avec les belles pièces de la Grèce antique. La 50 Pesos mexicaine centenario, l’une des plus belles pièces au monde avec son motif de la Victoire ailée, possède un différentiel de prime très faible… mais elle pourrait se positionner en cas de crise. La Maple Leaf canadienne est également une pièce « bullion » intéressante pour l’investissement.

Et si on peut citer très facilement le Krugerrand, en Afrique du sud, comme pièce référence, c’est aussi le cas du Souverain anglais. Ou pourquoi ne pas opter aussi pour le Nugget australien, l’une des pièces idéales pour un tour du monde en or… mais à condition de passer par des circuits reconnus !

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

bitcoin chute des cours

98% des détenteurs de bitcoins n’ont pas été impactés par la chute des cours précédant Noël

98% des détenteurs de bitcoins n’en possèdent pas assez (moins de 10 000 dollars en …