Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Cours de l'or / Cours de l’or, prix du diamant… pourquoi en euros ?
Cours de l'or en dollars sur 6 mois - AuCOFFRE.com
Cours de l'or en dollars sur 6 mois - AuCOFFRE.com

Cours de l’or, prix du diamant… pourquoi en euros ?


C’est une guerre monétaire que se livrent les Etats actuellement : les Etats-Unis qui tentent de préserver le leadership du dollar, la Chine qui impose sa plateforme de trading de l’or en yuans, la Zone euro qui fait tout pour rendre la monnaie unique plus compétitive… L’or et le diamant sont ballotés au gré des fluctuations des devises. C’est le moment de jouer indirectement le dollar à la hausse avec la parité dollars/euros en investissant dans du tangible.

Le cours de l’or en quelques points

Nous connaissons toutes les raisons qui ont provoqué une baisse du cours de l’or depuis avril 2013 :
– Une probable manipulation des cours de l’or (en faveur du dollar).
– Des ventes massives d’ETFs (positions papier sur l’or)
– Une baisse de la demande en or de joaillerie de la part des deux plus gros consommateurs d’or mondiaux : l’Inde (l’importation d’or a été freinée par tout un tas de mesures dissuasives car l’importation massive d’or faisait baisser le PIB) et la Chine.
– Un dollar plus fort (qui profite en fait de la faiblesse du reste du monde).

Passé ce constat, on se retrouve avec un cours de l’or qui a dévissé depuis 2013 et qui depuis est plus ou moins à l’équilibre. Que penser de cette baisse ? Que faire avec l’or ? Avec les diamants ? Quelles sont les perspectives de ces placements pour les prochaines années ? Nous y répondons point par point.

Penser en euros et pas en dollars

Cas pratique : le cours de l’or en euros

Par habitude, et parce que la culture anglo-saxonne est omniprésente, il est de coutume de parler du cours de l’or en dollars. Dans cet article de la Chronique Agora, Yannick Colleu invite à ne plus suivre le cours de l’or en dollars. Possédez-vous des revenus en dollars ? « S’intéresser au prix de l’or ou de toute autre matière première en dollar américain est une absurdité — sauf pour celles et ceux qui auraient leurs revenus dans cette monnaie », explique le spécialiste de l’or.

Que l’on soit japonais ou européen, il faut relativiser les baisses du cours de l’or depuis 2013, beaucoup moins catastrophiques en yens et en euros. Comme le montrent ces graphiques du cours de l’once d’or sur 6 mois, issus de la cotation d’AuCOFFRE.com, les baisses enregistrées par le cours de l’or sont amorties lorsque celui-ci est exprimé en euros :

Cours de l'or en dollars sur 6 mois - AuCOFFRE.com
Cours de l'or en dollars sur 6 mois - AuCOFFRE.com
Cours de l'or en euros sur 6 mois - AuCOFFRE.com
Cours de l'or en euros sur 6 mois - AuCOFFRE.com

A quoi sert d’avoir de l’or dans la Zone euro ? C’est Mario Draghi lui-même qui a répondu à la question à la Kennedy School of Government de Harvard en octobre 2013 relate Yannick Colleu : « dans le cas des pays hors zone dollar, l’or protège la valeur de leurs réserves contre les fluctuations du dollar ».

Et des fluctuations, le dollar n’a pas fini d’en connaître.
“Comment une Amérique aussi endettée pourrait-elle faire face à un dollar qui s’envolerait vers une parité de 1/1 face à l’euro ? Comment pourrait-elle faire face à un coût de l’argent qui remonterait alors que la fausse croissance achetée à crédit a déjà du mal à tenir la distance avec des taux courts quasi-nuls depuis 5 ans ? », s’interroge Philippe Béchade dans la Bourse au Quotidien avant de poursuivre « La croissance américaine ne saura survivre ni à un dollar 25% plus élevé, ni à un loyer de l’argent “normalisé” au-delà des 3,5% en l’espace de 24 mois ». Gardons en mémoire ces questions pour le chapitre sur les perspectives de l’or et du diamant dans les années à venir.

Le deuxième réflexe à avoir concernant l’or est de l’envisager sous sa forme physique, comme une épargne tangible de précaution, un placement sécuritaire sur le moyen et le long terme, une assurance anti-crise. L’or papier « de bourse » va à l’encontre de ces valeurs de sécurité. Il recèle les mêmes risques que n’importe quelle valeur boursière (volatilité, risque de faillite).

Le cours de l’or ne doit donc pas affecter « l’épargnant de long terme » qui sait qu’il aura une poire pour la soif et qu’il pourra revendre son or en cas de coup dur, quand celui-ci sera au plus haut.

Cas pratique : les prix du diamant en euros

Le cas des diamants est encore plus parlant.  Selon les graphiques de cotation d’InvestDiamond.com, on constate que le prix des diamants est stable en dollars et clairement gagnant en euros. (Prix pour un diamant de référence de 1 carat, couleur E, qualité VVS1, sans fluorescence et taille verygood).

Prix du diamant en dollars sur un an - InvestDiamond.com
Prix du diamant en dollars sur un an - InvestDiamond.com
Prix du diamant en euros sur un an - Cotation InvestDiamond.com
Prix du diamant en euros sur un an - Cotation InvestDiamond.com

Le diamant est intéressant dans la mesure où il s’agit d’un actif tangible de diversification de l’épargne, mais pas une assurance anti-crise. On peut trader du diamant, en acheter et réaliser une plus-value en le revendant à n’importe quel moment, grâce à des plateformes spécialisées comme Investdiamond.com.

En investissant dans le diamant, on peut de manière tangible jouer la hausse du dollar avec la parité euro/dollar actuelle. Autrement dit, il est en ce moment intéressant de posséder du diamant d’investissement (certifiés, avec les qualités requises) en euros pour jouer indirectement le dollar tout en stockant une matière tangible.

Perspectives de l’or

Nombreux sont les sites qui évoquent une reprise de l’or en 2015. Il suffit de lire les analyses sur les futures tendances de l’or, qu’elles soient à la hausse ou à la baisse, pour comprendre qu’aussi bonnes soient-elles, les analyses des experts montrent qu’ils ne maîtrisent rien et que le cours de l’or leur échappe complètement.

En revanche, il y a des impondérables :
– comme le soulignait Philippe Béchade, le dollar ne pourra pas maintenir sa hausse éternellement.
– si le cours de l’or atteint le double plancher des 1180$, cela va déclencher une fièvre acheteuse. “Toute baisse des cours vers les 1 200 dollars devrait entrainer un fort rebond de la demande physique dans les régions les plus réactives aux variations de prix”, indique le site Usine Nouvelle.
– le cours de l’or n’est pas tenable à ce niveau, compte tenu des coûts de production. Une mine sur 10 est déjà dans le rouge selon les prévisions de Thomson Reuters GFMS (Gold Fields Mineral Services).
– de même la « compression artificielle » dont est victime le cours de l’or à coups de ventes massives d’ETFs n’est pas non plus tenable.
– les fondamentaux de l’or ne changent pas.

Perspectives du diamant

La production mondiale de diamants bruts est en baisse. Les procédés d’extraction sont de plus en plus complexes et plus onéreux, comme pour l’or. Cette baisse est à mettre en parallèle avec une demande croissante du diamant. Ce déséquilibre structurel va bien sûr jouer sur le prix des diamants à la hausse, comme l’explique cet article de DiamondSpot.

Les perspectives du diamant d’investissement sont excellentes pour les 5 prochaines années.

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Record pour le cours de l’or en août 2019

Cette fin du mois d’août 2019 sera une référence pour les investisseurs en métaux précieux. Le cours de l’or a dépassé les records de 2012 ! La résistance des 1387 euros l’once, a été cassée. Tentative d’explication sur un phénomène peu ordinaire !