Publicité

Le Kazakhstan, un pays cinq fois grand comme la France, détient environ 4 % des réserves d’or mondiales.

Le Président  de la République du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, annonce «  En 2015, nous pouvons parvenir à une production d’or de plus de 70 tonnes et devenir l’un des plus grands producteurs au monde du métal ». Comment ? Le pays possède plusieurs mines d’or exploitables et riches en métal précieux.

Le projet aurifère de Kyzyl : des ressources inépuisables ?

Une étude de préfaisabilité a confirmé la viabilité économique du projet aurifère de Kyzyl, au Kazakhstan, où les opérations pourraient débuter en 2013. Le programme de forage actuellement mis en place afin de convertir les ressources minérales en réserves est un franc succès, et les ressources sont telles que la mine pourrait être utilisée pendant quasiment 16 ans, selon les estimations. Ce projet dispose d’une réserve minérale initiale estimée à 3,78 millions de dollars d’or.

Complexe minier de Vasilkov
De plus, la production d’or du pays a été renforcée par le lancement d’un plan de 700 millions de dollars dans le complexe minier de Vasilkov (le plus grand gisement d’or du Kazakhstan et du monde entier) situé au nord du pays. L’usine devrait contribuer à stimuler la production d’or au Kazakhstan de 75 % d’ici 2011.

D’ailleurs, selon Reuters, une source aurait affirmé en juin dernier que la société Glencore (spécialisée dans le négoce de matières premières et dans l’exploitation minière), projetait de coter en bourse les principaux actifs de ses mines d’or, principalement constitués de la mine de Vasilkov.

Une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent investir dans l’or papier ? Personnellement, sur l’Or et l’Argent, on est plutôt comme Saint Thomas d’Aquin, on préfère croire ce que l’on voit et on privilégie les vertus d’un or physique que l’on possède en propre à la versatilité d’une mine pas encore exploitée !

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici