Publicité
Pièce en or Hobbit - Bilbo
Pièce en or Hobbit - Bilbo

Le 1er novembre, le New-Zeland Post va frapper des pièces en or à cours légal sur le thème du Seigneur des Anneaux. Une initiative qui devrait plus séduire les fans de J. R. R. Tolkien que les investisseurs. Avec un prix deux fois supérieur à celui du cours de l’or, la pièce en or a de quoi refroidir.

Rarement un marketing ciné aura été si loin. La trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson compte de très nombreux fans, et la Nouvelle-Zélande, patrie de la Terre du Milieu et de la Comté (où ont été tournés les films) le sait.

A l’occasion du 4e volet du Seigneur des Anneaux (« Le Hobbit »)  qui est en fait le premier, la Nouvelle-Zélande sort une monnaie « Hobbit » ayant cours légal, dont certaines sont en or pur avec un titre de 999.90‰ (24 carats). Une belle opération avec 3 pièces d’une once sur lesquelles figure l’habituel portrait de Sa Majesté la reine Elizabeth II sur l’avers et sur le revers, le portrait de Bilbon Saquet (héros et protagoniste du film), ainsi que Gandalf et Thorin Ecu de Chêne. Sur la titulature est écrit « Terre du Milieu – Nouvelle-Zélande » en anglais et en langue elfique, s’il vous plaît.

Les pièces proposées sont à tirage très limité : 1000 exemplaires pour la pièce en or Bilbo et seulement 250 coffrets contenant 3 pièces d’une once à l’effigie des trois protagonistes.

Pour la pièce unique, il en coûtera 3 695$ et 10 995$ pour le coffret de 3 pièces.
A 1770$ l’once d’or actuellement, les pièces sont survendues avec une prime de collection faramineuse d’entrée, on est très très loin du prix spot de la pièce. Il est clair que ce n’est pas un bon investissement du tout.

Publicité

Certes, le Seigneur des Anneaux a un succès qui ne se dément pas, surtout depuis la sortie du premier volet en 2002, mais ces pièces sont, au même titre que les reproductions du précieux anneau en or, des objets de collection mais pas un bon placement. Un gadget pour fan fortuné en somme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici