tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Revue de web / Revue du web du 14 novembre : Suisse, dinar islamique, manipulation du cours de l’or
L’or est au cœur de l’actu cette semaine, du côté de la Suisse toujours où les tensions autour du référendum sur l’or du pays montent en puissance, du côté de Daesh qui souhaite créer une monnaie en or islamique et du côté des banques, avec UBS, « lourdement soupçonnée » de manipulation des cours de l’or.

Revue du web du 14 novembre : Suisse, dinar islamique, manipulation du cours de l’or


L’or est au cœur de l’actu cette semaine, du côté de la Suisse toujours où les tensions autour du référendum sur l’or du pays montent en puissance, du côté de Daesh qui souhaite créer une monnaie en or islamique et du côté des banques, avec UBS, « lourdement soupçonnée » de manipulation des cours de l’or.

Tentative évidentes de manipulation des cours des métaux précieux chez UBS

C’est ce que révèle cette dépêche de l’Agence Reuters le 12 novembre. Six mois après Barclays qui écopait d’une amende de 26 millions de livres, c’est au tour de l’organisme financier UBS, un des régulateurs des cours des métaux précieux. L’article précise que selon les Autorités de Régulation Suisses (FINMA), les tentatives de manipulations sont évidentes. Autant dire que la banque a été prise la main dans le sac. Ces allégations de fraude sur le marché des changes font suite à une enquête menée par Finma au sein d’UBS.
Par ailleurs, « Les autorités britanniques, suisses et américaines ont infligé 3,4 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) d’amendes à cinq banques dans l’affaire des manipulations présumées du marché des changes » nous apprend une dépêche de l’AOF relayée notamment sur Capital.fr et Zonebourse le 12 novembre.
Citibank, HSBC, JPMorgan Chase, Royal Bank of Scotland et UBS sont incriminées (par des échanges par tchats) pour le trucage du taux des devises. Il y a quelque chose de pourri dans le royaume des banques…

Etat islamique: bientôt l’instauration d’une monnaie indépendante ?

L’info a été reprise en masse le 13 novembre par la presse « mainstream » (grand public) et notamment par le Figaro ou encore sur RTL.fr. Le groupe djihadiste Daech (aussi connu sous le nom d’Etat Islamique) veut frapper sa propre monnaie, en or et en argent en restaurant le dinar d’or, une monnaie islamique utilisée au VIIe siècle, afin de consolider la fortune de son califat. Selon un communiqué de l’organisation terroriste relayé par le Dailymail, cette monnaie serait créée dans les semaines à venir et circulerait dans les territoires occupés par le Daech. L’objectif étant de remplacer « le système monétaire tyrannique imposé aux musulmans qui a conduit à leur oppression ». « Le groupe du calife autoproclamé Al Baghdadi compte “s’émanciper” du système économique mondial “diabolique”, selon son communiqué », peut-on lire dans la version maghrébine Al Huffington Post. Si l’or a cette vertu d’offrir plus d’indépendance et de liberté à un Etat (comme le proclame l’initiative « Sauvez l’or de la Suisse »), il sert ici des intérêts criminels que nous ne cautionnons évidemment pas. Il faut rester extrêmement circonspect dans cette annonce qui tombe à pic pour tous les détracteurs de l’or (et donc les pros dollar). On peut y voir une tentative de désavouer l’or. Attention à l’amalgame « or, monnaie des terroristes ».

L’or de la Suisse divise l’opinion

Nous y consacrerons un article la semaine prochaine, mais l’initiative populaire « Sauvez l’or de la Suisse » a fait beaucoup parler d’elle. Le sujet a largement dépassé les frontières de la Suisse. Il suffit de voir les résultats liés à la recherche « Sauvez l’or de la Suisse » dans Google actualités pour se rendre compte de l’ampleur du phénomène. Passera, passera pas ? Le phénomène soulève bien des questions, et des inquiétudes. Jean-François Faure, Président fondateur d’AuCOFFRE.com expliquait dans le Figaro le 12 novembre dernier, que « certains pays, déjà tentés de sortir de l’euro, pourraient vouloir rejoindre la Suisse dans une gestion plus saine de leur monnaie, dans l’optique de se préserver».

En bref…

– Le nouveau billet de 10€ se fait tailler en pièces
Quand le concours de selfies de la BCE dérape… Voilà ce qui arrive quand la BCE organise un concours de « selfies » (autoportraits) autour du nouveau billet de 10€ (de Monopoly) : les participants s’en donnent à cœur joie.

– Argent à prix discount : pénurie sur les pièces en argent
Le blog Résistance Authentique publiait le 13 novembre un article très étayé sur la pénurie de métaux précieux. Le dossier reprend notamment une info diffusée par Les Echos le 10 novembre dernier : « Le métal blanc n’avait pas été aussi peu cher comparé à l’or depuis début 2009. Certaines pièces populaires viennent à manquer ».

– La demande mondiale en or en baisse
Le World Gold Council a publié les chiffres de la demande mondiale en or pour le 3e trimestre 2014. Si l’Inde redevient le premier consommateur d’or au monde pour la joaillerie (qui s’explique par les fêtes traditionnelles saisonnières), la consommation mondiale d’or a globalement reculé de 2%. La baisse du cours l’once d’or n’a pas déclenché de fièvre acheteuse, sauf chez tout bon contrarien qui se respecte.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Cours de l'or en euros au 26 octobre 2018 - source AuCOFFRE

Revue du web du 26 octobre : le cours de l’or à la hausse sur fond de tensions

Regain de l’or cette semaine encore, alors que le métal précieux “retrouve son statut de …