La Newsletter
Inscription
Désinscription

 
Catégories
aucoffre

Comment l’Etat va faire main basse sur votre argent

Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent

Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent - Simone Wapler

Simone Wapler, Directrice des publications Agora, spécialisée dans l’analyse et le conseil financier, vient de publier un nouvel ouvrage « Comment l’Etat va faire main basse sur votre argent » (Ixelles éditions). Un ouvrage très pragmatique dans la continuité de son premier opus « Pourquoi la France va faire faillite: … et ce que vous devez faire pour en sortir ».

Contrairement à de nombreuses publications à charge contre l’ingérence des Etats, la rapacité des banques, la finance dérégulée… Simone Wapler ne se borne pas à dénoncer un système malade mais livre des conseils pratiques très simples, très abordables, pour en sortir, et gagnant.

Dans une première partie, l’auteur explique comment l’Etat, à force de dépenses publiques, a creusé le trou de son déficit. Désormais, l’Etat n’a qu’un impératif : avoir accès à des liquidités rapidement.

Votre épargne est en danger
Dans la mesure où l’Etat, boulimique de dettes, s’appuie sur les banques pour emprunter, le chemin qui conduit jusqu’à votre épargne n’est pas bien difficile à suivre…
Taux d’intérêt qui ne rapportent plus rien (avec l’inflation), argent placé dans les emprunts d’Etat (la boucle est bouclée !), qui peut être à tout moment être pris en otage (dépôts gelés, taxés, réquisitionnés, comme à Chypre)… Le choix du livret est-il encore judicieux ?
Les solutions : la débancarisation et l’or
Bien sûr il ne s’agit pas de se débancariser brutalement. De toute façon, explique Simone Wapler, ce n’est pas possible si son salaire excède 1500€ par mois (dont le versement doit s’effectuer par chèque ou par virement).
Elle préconise dans un premier temps de « réapprendre à vivre avec ses espèces » : en laissant le moins d’argent possible sur son compte, en payant le plus souvent possible comptant, en fractionnant ses dépôts, en diversifiant son réseau bancaire…

Les moyens de paiement hors circuit bancaire : PayPal et la VeraCarte
On peut s’étonner que Mme Wapler ne mentionne pas le Bitcoin (c’est ironique !). Elle plébiscite plutôt le « tiers de confiance » PayPal qui permet de stocker autant de liquidités souhaitées sans passer par une banque.
Mais la limite de Paypal est que si c’est un bon moyen de se débancariser, l’argent entreposé sur son compte est en devises courantes (euros, dollars…) et qu’il ne met donc pas à l’abri d’un effondrement monétaire.

Ce qui n’est pas le cas de la VeraCarte, la carte de paiement créée par AuCOFFRE.com, qui permet de payer vos transactions en or physique. Avec la VeraCarte, vous stockez de l’or et payez avec. Avantage : vous êtes seul propriétaire de l’or qui alimente votre compte et qui est conservé en zone franche à Genève. La révolution financière individuelle passe par les fondamentaux ! C’est une façon souple et très peu contraignante de revenir à l’étalon or.

L’ère est à la répression financière
Les temps ont changé, l’évolution de la détention de la dette souveraine par les banques nationales l’atteste. Le rôle de l’Etat a changé de providence à parasite), celui des banques aussi.
Dans un scénario à 5 niveaux de liberté, Simone Wapler nous situe au niveau 2 de la répression financière. Pour l’instant elle ne concerne que les gros actionnaires, mais la voie est ouverte à des niveaux de répression plus élevés : contrôle des changes, limitation de la convertibilité de la monnaie, puis convertibilité de la monnaie impossible et enfin, impossibilité de sortir du territoire.

Parmi les autres mesures de répression financière tout à fait plausibles et envisageables, Simone Wapler cite le gel des contrats d’assurance-vie, l’interdiction de la vente d’or, voire sa confiscation, les emprunts forcés…

Le tableau se noircit avec le nœud gordien des retraites (depuis les années 60) que les chômeurs d’aujourd’hui et de demain ne pourront pas payer…

Une solution pour les retraités ? Délocalisez-vous !
Economies d’impôts, coût de la vie, climat, possibilité de monter un petit business aussi modeste soit-il… les perspectives et les possibilités d’évasion ne manquent pas, lorsque l’on est retraité.

La seule monnaie démocratique : l’or
Face à l’hyperinflation, l’or est la seule monnaie (de tous les temps) à pouvoir stocker de la valeur sur le long terme.

Gardez votre or, débarrassez-vous de vos actions, mais ne croyez pas ce que vantent les grands organes de presse, ne soyez pas effrayés par les épouvantails qu’ils brandissent.
Cet article des echos.fr illustre parfaitement la vision à très court terme que tout le monde a de l’économie. Si l’article n’est pas faux dans un contexte de très court terme, il raisonne comme si tous les problèmes étaient soudain réglés. Il va complètement à l’encontre de l’ouvrage de Mme Wapler qui prône une vision pragmatique sur le long terme.

Conclusion
Nous vous laissons le soin d’examiner par vous-même les chiffres et les données très étayées fournies par l’auteur.
L’ouvrage, très pédagogique, est à la portée de tous et à mettre entre toutes les mains. Il se présente comme des fiches pratiques pouvant être lues les unes indépendamment des autres. Si l’on pouvait retenir un message de ce livre : la révolution est entre vos mains et à portée de toutes les bourses !

Comment l’Etat va faire main basse sur votre argent, Ixelles éditions


Tags: ,

Leave a Reply

Current day month ye@r *

ENGLISH ESPANOL ITALIANO CHINESE

Recherche
Partager le Blog
Share |

Suivez-nous sur TWITTER :
http://twitter.com/GOLDCOINorg

Réflexions
" Ce qui compte pour un alpiniste, c'est son effort, c'est son adresse, ce sont ses muscles. La corde qui l'assure ne joue aucun rôle tant que tout va bien. Mais elle lui donne la sécurité. De même, l'or ne sert qu'à garantir la confiance. C'est un refuge. "