tous les secrets de la facon acheter priligy france qui vous acheter levitra fait mal et non seulement
Accueil / Banque de France / La France a de plus en plus d’or en réserve
réserve en or de la banque de france

La France a de plus en plus d’or en réserve


Le 7 juin 2016, un communiqué du ministère des Finances détaillait les réserves officielles de change de la France, ou en d’autres termes le montant des économies du pays détenues par la Banque de France. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’avec une réserve importante dans ses coffres, l’or s’y taille la part du lion.

Ainsi, on apprend par exemple que plus de la moitié du bas de laine national, soit 84,961 milliards d’euros, est constitué d’or pur. Certes, la valeur a fondu de quelque 3 milliards d’euros entre le mois d’avril et le mois de mai 2016, mais c’est essentiellement à cause des fluctuations des cours qui ont sensiblement baissé entre la fin avril et la mi-mai (ils sont toutefois bien remontés depuis…) Pour autant, il semble que le stock d’or présent dans les coffres de la Banque de France n’ait pas beaucoup varié et se situe toujours aux alentours de 2 435 tonnes, constituant ainsi la 4e réserve de métal jaune au monde après celles des États‑Unis, de l’Allemagne et de l’Italie.

Les devises moins prisées

On note également l’existence d’environ 52,5 milliards d’euros en devises, une somme relativement stable d’un mois sur l’autre mais qui reste très en-dessous de la valeur des réserves en or, prouvant si besoin était que même les États accordent désormais davantage de crédit aux métaux précieux qu’aux devises. Du reste, les monnaies de réserves détenues à la Banque de France étant principalement le dollar US mais aussi la livre sterling, certains s’interrogent sur les conséquences d’un éventuel Brexit à l’issue du référendum anglais du 23 juin prochain.

Enfin, en comptant les créances sur le FMI dépassant les 14 milliards d’euros, les réserves officielles de change de l’État français s’élevaient au total, à la fin du mois de mai 2016, à 153,35 milliards d’euros (contre un peu plus de 178 milliards en avril). En un an, le montant de ces réserves a progressé d’un peu plus de 8 milliards d’euros seulement.

Rassurer ou prévoir ?

Rappelons que l’une des raisons d’être des réserves officielles de change est de montrer aux marchés que le pays a les moyens de résister à un choc économique (hausse des prix des matières premières, par exemple), mais aussi financier (crise du crédit), voire à une catastrophe naturelle majeure. L’objectif est donc avant tout d’amener les acteurs de l’économie mondiale à faire confiance à la France, mais aussi par ricochet à l’Euro. Or, ce dernier aspect se révèle de moins en moins facile à gérer, en raison notamment des nombreuses menaces qui planent sur la zone Euro mais aussi sur l’Union Européenne dans son ensemble. Et la probabilité, même faible, d’une sortie du Royaume-Uni n’est pas de nature à rassurer les marchés.

D’un autre côté, comme précisé plus haut, on ne peut s’empêcher de constater la part grandissante de l’or qui représente désormais plus de 55% de la valeur totale des réserves. Et cette proportion est même beaucoup plus importante dans d’autres pays du monde comme par exemple l’Allemagne (67%) ou les États-Unis (72%). Certains y voient le signe que les économies du monde se préparent à un changement du rôle de l’or dans le système monétaire mondial. Ainsi, des experts vont même jusqu’à évoquer la possibilité que, d’ici 10 ans, un panier constitué de plusieurs monnaies adossées à l’or puisse remplacer le système actuel.

Une telle éventualité serait d’ailleurs plutôt bien perçue par la population si l’on en croit une enquête OpinionWay/AuCoffre réalisée en mai dernier dans la quelle on apprenait par exemple que 60% de Français souhaiteraient que l’Euro soit garanti par l’or présent dans les coffres des banques centrales (par exemple la Banque de France). Enfin, l’or dispose d’un tel capital confiance auprès de la population que, toujours selon la même enquête, 36% des Français considèrent que le métal précieux pourrait être une meilleure monnaie que l’Euro.

La France, 4e réserve d’or mondiale

Au 3e trimestre 2017, avec 2 435,9 tonnes d’or dans ses coffres, la France demeure la 4e plus grosse réserve d’or, derrière les Etats-Unis (8 133,5 tonnes), l’Allemagne (3 373,7 tonnes) et quasiment à égalité avec l’Italie (2 451,8 tonnes). Avec cette position, la France continue de s’inscrire dans la tradition de l’or.

réserves or france 2017
Réserves d’or mondiales 2017 (c) World Gold Council

 

 

 

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Quand Macron envisage la possibilité d’une sortie de l’union européenne pour la France

À l’occasion d’une interview pour la BBC, Emmanuel Macron a reconnu que si un référendum …