Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Revue de web / Revue du web du 17 juillet : La Grèce souffle, mais ce n’est pas fini

Revue du web du 17 juillet : La Grèce souffle, mais ce n’est pas fini


La situation grecque est encore à la une de l’actualité cette semaine, mais avec un petit peu plus d’air pour le pays. Après les accords conclus cette semaine, les banques devraient à nouveau ouvrir leurs portes lundi. Mais les retraits sont encore limités, alors que de nouvelles mesures de rigueur sont annoncées.

De la Grèce à l’Afrique du Sud en passant par le Danemark, c’est la revue du web de la semaine !

Grèce : les banques ouvertes lundi, mais ce n’est pas fini…

« Grèce : trois semaines après, les banques prêtes à rouvrir », relève un article du Monde.fr le 16 juillet. Après trois semaines de fermeture, les établissements bancaires devraient à nouveau accueillir les particuliers à partir de lundi, mais avec un plafond de retrait toujours limité à 60 euros.

Les dirigeants européens se sont mis d’accord sur un prêt d’urgence de 7 milliards d’euros à la Grèce, qui devra permettre au pays de rembourser l’échéance de la BCE du 20 juillet. Le Parlement grec a adopté de nouvelles mesures de rigueur et un troisième plan d’aide est probable.

« Les prochains mois ne seront guère plus tranquilles », estime ainsi Franceinfo.fr dans un article du 14 juillet. « La Grèce est désormais pieds et mains liés, contrainte d’obéir aux injonctions de ses créanciers et partenaires », et l’Europe doit en tirer des leçons : « c’est une des leçons que l’Europe doit tirer de cette crise grecque pour se doter d’une vraie gouvernance économique : celle qui prévoit et anticipe les événements plutôt que de les subir ».

En Afrique du Sud, le difficile travail des femmes au fond de la mine

L’extraction aurifère en Afrique du Sud fait régulièrement l’objet d’articles, d’enquêtes et de témoignages. Dans un article du 13 juillet, c’est le Parisien.fr qui se penche cette fois sur le travail des femmes au fond des mines en Afrique du Sud.

« Au fond des mines sud-africaines, les femmes se battent pour leurs droits », annonce l’article. Le gouvernement s’était fixé un objectif de 10 % d’emploi pour les femmes, et aujourd’hui « 15% des employés de l’industrie minière sont de sexe féminin ». Mais cette place de plus en plus importante laissée aux femmes n’est pas sans risques, puisqu’elles sont nombreuses à se plaindre de harcèlement moral, d’insultes… voire de harcèlement sexuel et pire. Des mesures de sécurité ont donc été prises par les compagnies minières, et de nouveaux processus doivent encore être adoptés.

Danemark : l’énigme des spirales d’or

Dans un article du 15 juillet, le blog du Monde.fr « Passeur de sciences » revient sur la découverte archéologique de 2000 spirales d’or au Danemark, il y a deux ans dans un village de Seeland. « Que sont ces étranges spirales et que faisaient-elles là ? », se demande le journaliste. Le trésor de l’Âge de bronze est en effet composé de minuscules spirales, qui ne dépassent pas 3 centimètres et faites d’un fil d’or aplati. Le total ne dépasse pas 300 grammes.

A l’origine, l’or était probablement « enfermé dans un coffre en bois », détaille l’article. Des bracelets, des fibules d’or et six gros anneaux en or ont également été découverts au même endroit. Et pour l’archéologue en charge des fouilles, « cela montre que l’endroit avait une signification particulière dans l’esprit des gens de l’Âge du bronze pour qu’ils choisissent de lui sacrifier plusieurs kilos d’or. » Il pourrait donc s’agir d’un culte du soleil : « l’or lui-même incarne le soleil : il a sa couleur, il brille comme lui et il est indestructible, immortel et éternel », cite encore le site d’informations.

En France : les pots catalytiques, nouvelle mine d’or ?

C’est en tout cas ce que semblent penser les voleurs ! Dans un article du 13 juillet, FranceBleu.fr relate un nouveau vol de pots catalytiques dans une concession automobile. « Ces éléments des pots d’échappement sont devenus de vraies mines d’or pour les malfaiteurs puisqu’ils contiennent des métaux nobles tels que l’or et le cuivre », détaille le site d’informations.

Un fait-divers qui montre que l’or, sous toutes ses formes, continue à attirer les voleurs… On vous invite d’ailleurs à lire ce dossier « le braquage d’or, corollaire de la hausse du cours du métal précieux ».

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Revue du web du 28 décembre : 2019 année de crise ?

Cette fin d’année est fortement agitée du côté de Wall Street. Difficile de comprendre ce …