Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / USA / Les banques mises au pas ?
Voilà une nouvelle qui vient parfaitement illustrer l’émission « Le bal des vautours », diffusée ce soir sur Arte. La banque JP Morgan est poursuivie par l’Etat de New-York pour avoir trompé des investisseurs sur la qualité de titres en réalité pourris. Un pavé de plus dans la mare aux banksters !

Les banques mises au pas ?


Voilà une nouvelle qui vient parfaitement illustrer l’émission « Le bal des vautours », diffusée ce soir sur Arte. La banque JP Morgan est poursuivie par l’Etat de New-York pour avoir trompé des investisseurs sur la qualité de titres en réalité pourris. Un pavé de plus dans la mare aux banksters !

JP Morgan, fraudeuse et trompeuse
La banque JP Morgan est accusée d’avoir vendu des titres adossés à des prêts hypothécaires comportant des emprunts par des personnes insolvables, en toute connaissance de cause. Fraude et tromperie figurent au rang des accusations portées contre la banque.

Rappelez-vous, nous avions déjà publié un article sur l’impunité des banques dans lequel nous vous révélions que JP Morgan était déjà impliquée dans le scandale du Libor (le taux de référence). JP Morgan serait d’ailleurs la cible de class actions et de plaintes individuelles de clients dans plusieurs états américains.

Les banques cumulent les scandales
Pourtant, le 15 juillet dernier, dans son n° spécial « Chasse aux banksters », le journal Libération, révélait que Jamie Dimon, patron de JP Morgan Chase, a musclé ses interventions lobbyistes bancaires, depuis « les nouvelles réglementations dites Dodd-Franck,  censées durcir les lois de la finance » (signées il y a 2 ans par Obama), révélant ainsi toute la morgue du personnage, craignant peu d’être embêté.

Au total, les pertes se chiffreraient à plusieurs milliards de dollars « sur des dérivés exotiques de crédits ». Mais JP Morgan se contentera-t-elle d’être poursuivie ou paiera-t-elle une amende ? Quelle que soit la sanction, gageons que le crime ne restera pas impuni pour les victimes lésées par les placements douteux de la banque. Pour les particuliers, cela pose de plus en plus de problèmes : à qui faire confiance pour placer son argent ? Comment passer en dehors du système bancaire et peut-on se passer de lui ? Heureusement, il existe encore des banques à dimension humaine, comme Delubac ou Wormser Frères, qui n’ont pas oublié leur métier d’origine.

Ce mardi 2 octobre 2012, ne manquez pas « Le bal des vautours », à 22h05 sur Arte.
« Le second volet montre comment, à travers l’éclatement de la bulle immobilière et la crise des subprimes des années 2000, le « piège à pauvres » s’est refermé ». Le reportage sur Goldman Sachs ne vous a pas suffisamment édifié ? « Le bal des vautours » traite du capitalisme financier sous toutes les coutures, décortique les rouages de la « machine à dette » et dénonce l’impunité des « banksters ».
A déconseiller aux âmes sensibles.

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

Election Trump cours or

Election de Donald Trump : vers un Brexit puissance 3 ?

Un vent de panique souffle sur les marchés et les valeurs refuge remontent après l'élection de Trump. Si vous avez loupé le coche en juin après le Brexit, il est encore temps de prendre le train de l’or en marche, avant une flambée des prix !