Aider avec impuissance masculine levitra generique france
Accueil / Argent / Les tendances du marché de l’argent pour 2016
Pièce en argent Vera Silver - monnaie d'investissement
Vera Silver - argent dinvestissement

Les tendances du marché de l’argent pour 2016


En 2015, la demande en pièces d’argent d’investissement a littéralement explosé, notamment aux Etats-Unis. Selon le dernier rapport du Silver Institut du 28/01, les tendances du marché de l’argent métal pour 2016 devraient être les mêmes que l’année précédente. Ces tendances sont toutefois exacerbées, avec un hiatus croissant entre offre déclinante et demande croissante. En toute logique, les prix de l’argent ne devraient pas rester aussi bas pour l’année à venir.  Jamais l’argent n’a été si bon marché, c’est le moment d’en profiter !

L’argent est apprécié pour son double rôle en tant qu’actif monétaire tangible et pour ses qualités industrielles. En effet, le métal blanc est utilisé dans un éventail d’applications technologiques de plus en plus large. Comme pour l’or, les facteurs du marché de l’argent comprennent entre autres l’approvisionnement et la demande, la performance économique mondiale, les problèmes géopolitiques, les taux d’intérêt, les fluctuations monétaires et la confiance des investisseurs. Dans ce contexte, le Silver Institut établit les tendances suivantes pour le marché de l’argent pour 2016.

Prévisions de la demande à la hausse

  • La demande industrielle d’argent, la composante la plus importante de la demande totale en argent, est appelée à augmenter sa part en 2016. L’argent est indispensable au fonctionnement d’une multitude d’applications industrielles. Comme il est incorporé en très petites quantités, les industriels en achètent sans se soucier du prix. En 2015, la demande de fabrication industrielle représentait environ 54% de la demande d’argent physique totale.
  • L’utilisation de l’argent dans le photovoltaïque et l’énergie solaire devrait augmenter en 2016 et de dépasser le pic précédent de 75,8 Moz (millions d’onces) atteint en 2011. Les installations de panneaux solaires devraient croître à un rythme élevé partout dans le monde. En outre, l’utilisation de l’argent dans ce secteur peut représenter plus de 13% de la demande industrielle totale d’argent en 2016, contre 1,4% il y a une décennie.
  • La demande d’argent émanant des producteurs d’oxyde d’éthylène (qui entre dans la production de plastiques, solvants et détergents) devrait passer à plus de 10 Moz cette année, une augmentation de plus de 25% par rapport à 2015. Cette croissance est très robuste par rapport à 2015 où la demande avait déjà augmenté de plus de 40% ! La majeure partie de la demande provient des nouvelles usines chinoise d’oxyde d’éthylène, en pleine expansion et qui devrait représenter environ 80% des besoins en argent rien que pour la production d’oxyde d’éthylène en 2016.
  • La fabrication de bijoux en argent devrait augmenter de 5% en 2016, contrairement à une contraction modeste l’an dernier. Alors que le marché verra probablement une baisse de la demande chinoise de bijoux en argent – qui représentait environ 16% de la demande totale en argent de joaillerie en 2015 – la croissance dans d’autres pays devrait compenser le glissement de la Chine dans la demande.
  • La demande en monnaie d’argent d’investissement devrait être une fois de plus très soutenue en 2016, après avoir atteint un record de 130 Moz l’an dernier. La demande restera élevée cette année car les investisseurs profitent des prix des métaux très attractifs en ce début d’année. L’intérêt accru pour les valeurs refuges, comme déjà vu dans les premières semaines de l’année, sera également positif pour la demande d’investissement en argent physique. En 2015, la demande de pièces d’argent représentait environ 12% de la demande physique totale.
  • Les ETFs argent (silver exchange-traded-funds) ont diminué de 2,8% à la fin de 2015 par rapport à fin 2014. La baisse des contrats ETFs argent a été toutefois plus faible que celle des ETFs or qui ont subi une contraction de 8% en 2015.
  • La demande indienne en argent métal devrait croître en 2016, avec un intérêt croissant de la part des investisseurs et les secteurs de la joaillerie, des objets de décoration et de l’argenterie en expansion. L’Inde, pilier de la demande globale d’argent, a importé 228 Moz de lingots d’argent en 2015, un record ! Les importations ont augmenté en grande partie à cause de la diminution des flux de débris recyclables. Cet aspect suscite la nécessité d’un nouvel approvisionnement en argent pour répondre aux besoins annuels de fabrication, une tendance qui devrait se poursuivre.

L’offre en déclin

  • L’offre émanant de la production minière mondiale devrait chuter de près de 5% en 2016. Ce serait la première baisse de production d’argent depuis 2002. Les prix bas ont peu incité les producteurs à investir dans le développement des mines existantes. À plus long terme, de nombreux analystes prévoient que la production mondiale des mines d’argent devrait décliner jusqu’en 2019, avec une baisse de la production des mines arrivées à maturité.
  • L’approvisionnement provenant du recyclage, qui est aussi sur le déclin depuis plusieurs années, devrait s’affaiblir encore davantage en 2016. Ces perspectives sont fondées sur des pertes supplémentaires dans le secteur de la photographie argentique, des bijoux et des pièces de monnaie. La récupération d’argent via le recyclage de déchets industriels (notamment dans l’électronique) coûte plus cher. Les prix bas de l’argent ont pesé sur la rentabilité du recyclage de l’argent.

Selon le Silver Institute, le déficit en argent physique (offre totale moins la demande totale) devrait se creuser en 2016, tirant vers le bas le stock d’argent déjà extrait. Un déficit plus important devrait être entraîné par une contraction de l’offre.

En termes de prix, l’argent devrait trouver un terrain solide cette année. Le 26 janvier dernier, le prix de l’argent était en hausse de 3,7% par rapport aux prix observés fin 2015. Cette appréciation des prix est dûe à la demande accrue de valeur refuge au sein des marchés boursiers volatils et de l’affaiblissement économique mondial.

La conjoncture présentée par le Silver Institute présente donc des caractéristiques haussières pour le cours de l’argent sur le moyen terme, dont le prix est encore très abordable ce jour (autour des 13€ début février).

En savoir plus sur le site du Silver Institute (étude en anglais)

Bannière pub AuCOFRE

A propos de Jean-François Faure

Jean-François Faure
Jean-François Faure. Président d’AuCOFFRE.com. Voir la biographie.

Voir aussi

travail paiement argent

La Belgique légalise-t-elle le travail au noir ?

Les parlementaires belges sont sur le point de voter une mesure permettant d’exercer une activité …